Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 12:06

 16 000 en France !

Une résultante du budget 2010 prévu pour l’éducation nationale.

 

En 8 ans cela fait 5895 postes en moins dans le Nord Pas de Calais alors que l‘on connait chaque année, des classes trop chargées en effectifs  notamment en lycée, des emplois du temps qui se dégradent dans nombre de  lycées et collèges et du fait que beaucoup de professeurs assurent des services sur plusieurs établissements, des élèves ayant besoin de l’intervention du RASED qui sont de moins en moins pris en charge, un manque de personnel pour prendre en charge les élèves ayant un handicap, de plus en plus de professeurs non remplacés que ce soit en lycée, en collège ou dans les écoles.

 

Nous devons réagir.

 

Les contingences budgétaires du ministère de l’Education nationale font que nos enfants subissent et vont continuer de subir en 2010 la loi d’une gestion nationale, rectorale et  académique, qui ne tient pas compte des situations réelles du terrain  : nous en avons la preuve par exemple pour la non affectation d’élèves de troisième en seconde dans leur lycée de secteur.

Nous avons réagi et ces situations ont dû être rectifiées.

 

Nous disons qu’il faut que le budget de l’Education nationale soit basé sur la réalité des situations des établissements scolaires et non l’inverse : mettre des élèves en difficulté parce que la gestion  prime sur l’humain et non pas prendre les élèves pour des pions au service d’un budget volontairement régressif. 

 

La FCPE Nord appelle les parents à signer la pétition lancée par le collectif "un pays, une école, notre avenir"

 

 

Pour exiger « que le gouvernement renonce aux 16 000 suppressions de postes prévues au budget 2010 et décide un plan de recrutement de personnels titulaires, formés aux spécificités de leurs missions, dans l’ensemble des métiers de l’éducation.»

 

Les organisations nationales membres du collectif ont adressé un courrier aux parlementaires pour attirer leur attention sur les conséquences de ce budget. Le vote définitif du budget à l’Assemblée et au Sénat aura lieu vraisemblablement le 9 ou le 10 décembre. Une conférence de presse nationale est également prévue début décembre.

La FCPE Nord appelle aussi les parents à soutenir  les actions responsables des syndicats d’enseignants qui se dérouleront dans la semaine du 23 au 30 novembre pour exiger du gouvernement  un budget de l’éducation qui ne mette pas en péril l’avenir de nos enfants par la suppression  inadmissible des postes  nécessaires au bon fonctionnement du service public de l’Education Nationale.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires