Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 14:50
Motions adoptées lors du congrès national (12 mai 2008)






















Lors de ce congrès les motions suivantes ont été adoptées par l'ensemble des délégations départementales de France métropolitaine et d'Outre-Mer :


Arrêt de la mise en oeuvre de base-élèves


A propos du fichier base-élèves, la CNIL précise :

Base élèves 1er degré : mode d’emploi 10/04/2008 - En bref
Le fichier des élèves du 1er degré dit "base élèves" mise en oeuvre par le Ministère de l'Education
nationale a déclanché une vaste polémique. Beaucoup d'informations plus ou moins exactes circulent à son sujet. Il est donc très important de clarifier les choses...
Suite : http://www.cnil.fr:80/index.php?id=2417

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

anne claire 20/05/2008 09:48

bravo! vos photos sont top....et surtout vous vous bougez pour l'école de nos enfants!

Natalia Arribas 15/05/2008 15:41

Concernant les poursuites engagées contre les lycéens s'engageant dans une lutte et un débat citoyen je suis indignée et m'insurge contre cJP8es méthodes.
Les discours autour du décès de Césaire, autour des droits de l'homme autour de la citoyenneté ne sont encore une fois que du tape à l'oeil pour ne pas dire autrement de plus voyant et sonore( voire trébuchant)
Je me réjouis de constater que les lycéens, étudiants , ne sont pas devenus passifs et se soucient de leur avenir bien plus que ce qui pourrait contenter la tête du gouvernement.
La réponse ne peut-etre dans le fichage, et j'approuve la position de la fédération ...évidemment !

PATTE Patrick 14/05/2008 15:16

Monsieur le Ministre de l’Education nationale devrait peut être apprendre qu’aider un élève qui a des difficultés c’est le prendre en charge tout de suite pour que la difficulté soit vaincue et pour que l’élève progresse et ce n’est pas du rattrapage à la fin du trimestre pendant quatre jours qui va résoudre des problèmes qui doivent être pris en charge dans l’immédiat.

S’il existe des périodes de vacances c’est qu’elles sont nécessaires. Elles répondent à un besoin de repos.
Nous appelons chacun à ne pas se laisser leurrer et nous appelons les enseignants qui seraient tentés de se porter volontaire à ne pas tromper les parents en leur laissant croire à cette illusion que les problèmes seront réglés en 4 jours mais au contraire à refuser ces stages, à les boycotter et exiger les moyens de prendre en charge les élèves pendant leur temps de travail durant l’année scolaire.

Mais tout cela coûte moins cher que de mettre les postes et les structures pendant le temps scolaire. Tant pis si c’est inefficace du moment que ça fait illusion.