Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 10:05




L’arrêté du 16 mai 2008 est paru au journal officiel du 7 juin. La semaine de 24 heures sera mise en place à la rentrée scolaire :

-           24 heures de classe par semaine soit 2 heures de cours supprimées

-           4 jours de classe par semaine ou 5 jours par dérogation

-           les heures de cours le samedi sont définitivement exclues

-           2 heures de soutien scolaire facultatif maximum dans la semaine

 

Tout cela sera à mettre en place dans la rentrée dans chaque école et il reste moins de trois semaines avant la fin de l’année scolaire.

 

Ce n’est pas si simple ! Le ministre nous assure que l’on va réfléchir sur la mise en place de la semaine scolaire à la rentrée et que les conseils d’école auront toutes les informations et le temps nécessaire pour proposer une organisation, modifier le règlement intérieur, faire remonter les informations à l’inspecteur de circonscription et à la municipalité pour avis. On peut en douter.

Quand les concertations vont-elles avoir lieu ? Où et avec qui vont se faire les débats ? Comment les communes vont-elles étudier les propositions, les prendre en compte ? Y aura-t-il débat, réflexion ? En si peu de temps… Le risque est grand de ce voir imposer la solution de l’inspecteur ou ce qui arrange le mieux la commune.

 

L’organisation de la semaine scolaire est un sujet trop sérieux pour être traité à la légère dans des conseils d’école juste avant les vacances. Il faut que les équipes, les municipalités et les familles puissent réfléchir à l’organisation la plus favorable à tous les enfants.

 

Restons vigilants dans l’intérêt des enfants.



Ressources documentaires pour aider à la réflexion :

Samedi sans école : treize millions d'heures perdues par "Le club par l'Ecole"

Suppression du samedi matin : pour qui et pour faire quoi ? Par François Testu

Présentation sommaire de propositions sur l’aménagement du temps scolaire à l’école primaire à partir des données de la chronobiologie et de la chronopsychologie par Hubert Montagner

Les rythmicités psychologiques de l’enfant par François Testu 


Partager cet article
Repost0

commentaires

Anne LAMBRECHT-MATZUZZI 15/06/2008 23:35

Difficile effectivement de trouver la bonne organisation sans braquer la municipalité ou l'équipe enseignante. Difficile aussi de sensibiliser les parents sans les prendre à rebrousse poil. Comment argumenter autour des semaines de garde organisées, des renégociations du mercredi avec l'employeur, les enfants qui vont au catéchisme le mercredi matin... Comment fair comprendre que le samedi sans école c'est pas top pourpour tous les enfants sans passer pour le trouble fête. Comment proposer un mercredi matin travaillé sans modifier profondément l'organisation du service petite enfance de toutes les mairies. De quoi enrager, se casser la tête. Nous avons besoin d'aide, mais surtout nous devons communiquer entre nous, relayer les experiences bonnes et mauvaises.Oui définitivement, ce sujet est trop sérieux et trop complexe pour le traiter à la légère, en amateur comme le fait le présent gouvernement. Nous devons réagir pour les enfants et pour notre système éducatif! Mobilisons-nous!