Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 14:01

Tel est le titre du communiqué publié ce jour par la FCPE suite à l’annonce du président de la République quant aux suppressions de postes en 2012.

On connaît la chanson.

Cela n’est que de la poudre aux yeux électoraliste à un an des élections présidentielles.  

 

Dans un an, dans le Nord, les parents n’auront pas oublié les postes supprimés, les conditions de travail que le rectorat va dégrader à la rentrée prochaine.

L’action doit se poursuivre partout !

 

ecole_fermee.jpg 

LE COMMUNIQUE DE LA FCPE NATIONALE :

 

« La FCPE ne saurait se satisfaire de l’annonce faite par le président de la République d’une "sanctuarisation" de l’Ecole primaire quant aux suppressions de postes d’enseignants prévues au budget 2012. Le président assure que le nombre de fermetures ne devra pas excéder celui des ouvertures. La belle affaire ! Que vaut cette annonce pour septembre 2012 alors que personne aujourd’hui ne sait quelle sera la majorité parlementaire ?

C’est pour septembre 2011 que les parents et les élus sont inquiets et se mobilisent sur le terrain ! 

Le budget actuel alloué à l'Éducation nationale pour la rentrée 2011 prévoit 3 400 enseignants de primaire de moins en l’absence de baisse du nombre d’élèves, c’est-à-dire des fermetures de classe et d’écoles. Il prévoit 6 000 remplaçants de moins en primaire, c’est-à-dire des dizaines de milliers d'élèves de 3 à 10 ans de plus sans enseignant chaque matin. Il prévoit 4 800 enseignants de collège de moins pour accueillir 40 000 élèves de 6ème supplémentaires.

Ce n’est pas possible !

Le gouvernement devrait se souvenir des conclusions du Conseil d’analyse stratégique proposant d’autres choix budgétaires et de celles de la Cour des comptes insistant sur le coût de l'échec si l'on ne se préoccupe pas mieux des élèves en primaire.

La FCPE invite les parents d'élèves à poursuivre la mobilisation dans les écoles, les collèges et les lycées, et à faire signer sa pétition pour obtenir des postes pour l’Ecole dans le collectif budgétaire qui vient de réformer l’impôt sur la fortune.

Elle en appelle aux parlementaires pour qu'ils fassent preuve d'écoute, de raison et de responsabilité à la place du gouvernement ! »

 

SIGNEZ et FAITES SIGNER LA PETITION : http://petition.fcpe.asso.fr/

 

Partager cet article
Repost0

commentaires