Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 10:42

C’est le qualificatif employé par les parents d’élèves et la FCPE du Collège Jean ZAY à Faches-Thumesnil.

 

intolérable : l’actuelle Principale doit essayer de gérer deux établissements : Jean Zay mais aussi l’autre collège de Faches-Thumesnil (Mermoz).

intolérable : un seul demi-poste de Conseiller Principal d’Education pour tout l’établissement

intolérable : depuis le 26 septembre 2011, la principale adjointe qui a un poste à plein temps est en congé maladie sans être remplacée pendant plusieurs semaines

 

Les parents d’élèves en colère rappellent :

- Leurs diverses interventions depuis mai 2011 pour réclamer des postes à temps plein

- Leurs interventions auprès du rectorat pour que la principale adjointe soit remplacée

- En 2008-2009, pour 272 élèves, il y avait deux principaux à plein temps.

- En 2010-2011, pour 320 élèves, il n’y a plus qu’un principal et moins d’un mi-temps.

 

Madame la Rectrice, où est le progrès quant à l’encadrement des élèves et la gestion des établissements ? Qu’on ne s’étonne pas des problèmes qui surviennent et pourront survenir.

 

Ce ne sont pas les affirmations que la rentrée a été excellente qui vont masquer que, sur le terrain, le qualitatif de l’encadrement est malmené. Le collège Jean ZAY n’est qu’un exemple parmi d’autres.

 

La tension monte chez les parents qui ont décidé d’entreprendre des actions pour attirer une fois encore l’attention sur cette situation puisqu’aucune solution n’a été trouvée malgré leurs demandes justifiées.

 

Les parents d’élèves FCPE du collège Jean ZAY appellent

 

LE LUNDI 7 NOVEMBRE 2011

à UNE JOURNÈE COLLÈGE MORT AU COLLÈGE JEAN ZAY

À FACHES-THUMESNIL

 

Ils  demandent aux parents :

- de ne pas envoyer leurs enfants en cours ce lundi

- de faire un mot d'excuse (le mardi 08/11) dans le carnet de correspondance avec la mention "soutien à la journée collège mort"

- de venir devant le collège dès 8 heures en soutien

- de garder ensuite les enfants à la maison pour éviter toute dérive et leur présence devant le collège sans l’accompagnement d'un parent

 

LA FCPE Nord soutient cette action et déplore qu’une fois de plus que pour se faire entendre, les parents doivent une fois encore montrer leur mécontentement. Ce n’est pas par plaisir que les parents font une journée « morte » mais par obligation puisque que le rectorat ne veut pas les entendre.

 

Le rectorat portera la responsabilité de cette journée d’école en moins pour les élèves comme de toutes les heures perdues dans l’académie parce que des professeurs ne sont pas remplacés à temps.

 

INTOLÉRABLE !  Nuit des ecoles

Partager cet article
Repost0

commentaires