Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 15:55

La liste des candidats aux élections législatives dans notre département est maintenant bien connue.  

Rappelons que la FCPE Nord avait questionné en fin d’année 2011 les parlementaires et notamment les députés du Nord sur leurs intentions et leurs explications quant au vote du Budget 2012 de l’Éducation nationale qui a apporté pour le Nord son lot de suppressions de moyens pour nos écoles.

 

Des députés ont répondu à nos questions, d’autres n’ont pas daigné le faire. La FCPE Nord tient à la disposition de ses adhérents les réponses de ceux qui ont joué le jeu et la liste de ceux qui n’ont pas répondu.

 

La FCPE Nord a toujours été très claire sur sa position quant aux mesures des cartes scolaires : la réalité a été que le vote du budget 2012 de l’Éducation nationale entraine pour les écoles, collèges et lycées de notre département des suppressions de moyens sans précédent, qui auront des répercussions négatives sur la scolarité de nos enfants à la prochaine rentrée s’il n’y a pas de rectification.

 

Les parents ont réagi très fortement à la casse de la qualité de la scolarisation de nos enfants. Quelques situations ont été redressées grâce aux actions menées pour pouvoir se faire entendre des autorités académiques ce qui a été très difficile. Globalement, le rectorat n’a pas demandé de moyens supplémentaires et a ignoré les justes revendications qui étaient faites. Madame la rectrice n’a pas défendu auprès de l’État les moyens de l’académie dont elle a la charge et a préféré rendre une fois encore à son ministère des « moyens » plutôt que d’améliorer les conditions de scolarisation de nos enfants pour la prochaine rentrée.

 

Des députés ont voté pour la suppression des postes en votant pour le budget de l’Éducation nationale 2012. Dans le cadre de la campagne électorale, certains de ces députés, qui sont de nouveaux candidats à la députation, affirment avoir défendu dans leur circonscription les écoles menacées : c’est un double langage que nous ne pouvons laisser passer : ce n’est pas en votant un budget qui a permis de supprimer des postes dans les écoles, collèges et lycées, et de RASED, que l’on défend les écoles publiques de sa circonscription.

Nous invitons chacun à s’informer :  

Les débats sur la loi de finances 2012 et donc celui sur le budget de l’Éducation nationale sont sur le site de l’assemblée nationale :

http://www.assemblee-nationale.fr/13/cri/2011-2012/20120049.asp#P355_67672

Et le détail des votes de la loi de finances 2012 :

http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo0818.asp

http://www.assemblee-nationale.fr/13/scrutins/jo0858.asp

 

Voilà les faits et chacun devait en avoir l’information qui est publique.

 

Une nouvelle gouvernance vient d’être mise en place après l’élection du Président de la République. Un nouveau ministre de l’Éducation nationale est nommé. Nous lui faisons parvenir cette semaine les propositions du CDEN alternatif que la FCPE Nord a réuni à trois reprises pour que l’Éducation nationale fonctionne mieux dans le Nord pour la réussite de nos enfants.

Le ministre pourra demander aux instances officielles départementales et académiques de l’Éducation nationale de s’en saisir. Nous y reviendrons dans un prochain article. 

 

Le rôle des députés est très important car c’est l’assemblée nationale qui arrête les moyens des politiques par ses votes et notamment celui du budget de l’éducation.

Après avoir participé au questionnement national de la FCPE aux candidats aux élections présidentielles, la FCPE Nord poursuit son travail de questionnement et d’information auprès des candidats aux élections législatives au plus près du terrain, dans le Nord.

 

C’est pourquoi, en ce début du mois de mai, la FCPE Nord a envoyé à tous les candidats aux législatives un questionnaire pour leur demander leur projet et propositions.

 

Notre objet n’est pas bien entendu de donner une consigne quelconque de vote, mais de participer à l’information de nos adhérents et des parents sur les projets des candidats quant à l’École et à son devenir.

 

Nous avons donc demandé quelles mesures et décisions ils comptaient prendre en septembre 2012, s’ils étaient élus, pour que la rentrée soit faite dans de bonnes conditions et quelles mesures et projets à long terme, ils envisageaient pour l'éducation.

 

Notre dernier congrès ce samedi 2 juin a fait état des nombreuses  questions posées. Un certain nombre de candidats ont répondu.

 

 

La FCPE Nord sait qu’il ne sera pas facile de régler à la prochaine rentrée tous les problèmes qui seront créés par la destruction dans notre académie depuis plusieurs années de moyens de nos écoles, collèges et lycées.

 

Mais les quelques 19 000 familles adhérentes de la FCPE Nord, ses quelques 300 associations locales (conseils locaux) attendent du nouveau gouvernement et de sa future assemblée nationale - qui nous l’espérons sera en phase avec lui- le plan d’urgence qui permettra de faire une rentrée meilleure que celle prévue par le ministre Chatel et la rectrice de l’académie. Le Président de la République a été clair en affirmant donner la priorité à l’école de la République.

 

Il faudra donc poursuivre la reconstruction d’une école publique de qualité qui a été malmenée. LA FCPE Nord y apportera ses pierres et son ciment avec son énergie et sa vigilance habituelle en partenariat avec tous les acteurs concernés et notamment les organisations syndicales, les élus des collectivités locales et territoriales comme le département et la région. Avec le CDEN alternatif que nous avons initié, nous avons commencé la tâche qui sera longue mais passionnante au service des enfants et des jeunes et de leur avenir.

 

Patrick PATTE

Secrétaire général de la FCPE Nord
Animateur-coordinateur du CDEN alternatif

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires