Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 19:18

POUR QUE LES PARENTS SOIENT INFORMÉS

Les échéances prochaines des élections présidentielles sont importantes pour l’avenir de l’Education de notre pays et donc l’avenir des enfants et des jeunes. Les parents d’élèves ont le droit d’être informés pour pouvoir choisir en temps utile, en tant que citoyen, dans les urnes, celui ou celle qui présidera aux destinées de la France dans les cinq prochaines années. L’avenir de nos enfants passe par l’école et sans nul doute au-delà des préoccupations économiques, la question de l’éducation est au cœur des préoccupations des parents au même titre que le chômage des jeunes.

C’est pourquoi, la FCPE Nationale a demandé aux candidats aux présidentielles de faire connaître leur programme pour l’Education  lors d’une journée organisée à PARIS par la FCPE ce samedi 17 mars 2012. Chaque candidat ou son représentant a pu en direct,  devant les représentants des conseils départementaux FCPE, répondre chacun leur tour durant près d’une heure, aux questions posées.

urne.jpg

 

La FCPE Nord était représentée par Tabia MAYNOU, administratrice départementale qui a porté les questions de la FCPE Nord.

Bien sûr, une heure par candidat , c’est court mais cela a donné quelques réponses et aussi le sentiment que les parents devaient continuer de s’approprier le débat sur l’école, y réfléchir et exiger des candidats des précisions concrètes sur la politique qu’ils comptent mener avec leurs programmes.

Afin de dépasser les généralités et des intentions parfois floues ou imprécises, nous vous livrons ci-après quelques-unes des interrogations qu’il nous semble important – entre autres – d’avoir quand on étudie les programmes des candidats et pour déterminer s’ils contiennent des réponses précises et adaptées cohérentes et efficaces.  Après, à chacun de faire son opinion de parent et de citoyen.

-          Les moyens supprimés et les moyens supplémentaires au service d’une amélioration de la prise en charge des élèves :   

Ces cinq dernières années, l’école a vu de multiples suppressions de moyens qui, nous l’avons dit de nombreuses fois, n’ont en rien amélioré la prise en charge des élèves.  

à l’évidence donc, les moyens humains doivent être rétablis, mais pas seulement. Nous pensons que les moyens supprimés cette année doivent être conservés pour limiter les dégâts qu’ils pourraient occasionner dans les établissements (et notamment le droit de l’accueil des enfants dès deux ans en maternelle).  Quels engagements prennent-ils à cet égard s’ils sont élus ? De quelle manière comptent-ils remettre des moyens supplémentaires pour que l’école publique prenne véritablement en charge tous les besoins des élèves ce qui n’est pas le cas actuellement :  formation continue et initiale des enseignants, mise en place d’une pédagogie au service de la réussite des élèves et laquelle ? Quelle prise en compte du rythme de l’enfant et de l’adolescent  (et pas seulement rythme scolaire) ? Quelles évaluations ? (qui selon nous doivent être au service des besoins des élèves pour construire leurs apprentissages ).

En bref : quel est leur projet pour une École qui a pour obligation de prendre en compte les spécificités de chaque élève, de proposer un accompagnement adapté aux différentes situations pour la meilleure réussite de tous ?

-          Le statut des élèves :

Bien souvent, on constate qu’un élève n’a qu’un statut flou voire pas de statut du tout et qu’on le considère à tous les niveaux de l’école de la même manière quel que soit son âge. Il serait temps de déterminer pour l'élève les étapes à franchir dans le cadre de l’autonomie qu’il doit acquérir aux différents niveaux de la scolarité (de la maternelle à la classe de terminale) et de ne pas le traiter comme un éternel être qui n’a pas évolué depuis son entrée à l’école.

Les candidats ont-ils l’intention de veiller à ce que la considération du statut de l’élève évolue en fonction de l’âge, de ses acquis, de sa capacité à être autonome ? Quels moyens vont-ils mettre en œuvre pour y parvenir?

-          Politique pour l’enseignement adapté :

Il s’agit ici de tous les élèves qui souffrent à l’école car ils ont des difficultés qui doivent être prises en charge pour leur assurer un parcours scolaire digne et de qualité pour leur avenir.

Quelle est la position des candidats sur l’avenir du dispositif RASED (Réseau d’Aide Spécialisé aux Elèves en Difficulté) et des professionnels qui le composent ? Même question sur les classes de 3ème d’insertion et les SEGPA au niveau du Collège.

Quelles solutions proposent-ils pour sortir de cette situation très préoccupante du nombre d’élèves en échec scolaire ?

Quelles politiques et quels moyens concrets vont-ils mettre en place pour permettre de manière significative d’améliorer la prise en charge de ces élèves et de ceux qui ont un handicap physique ou psychique pour qu’il y ait  une véritable intégration de qualité ?

D’une manière large à tous les niveaux de l’école :  

Nous devons nous  demander quelles mesures les candidats proposent de prendre concrètement pour que tous les élèves soient pris en charge efficacement et arrivent à construire leur parcours avec les meilleures chances de réussite ? 

Et au lycée,  en particulier, quelles sont leurs intentions pour mettre en cohérence  les dispositifs d’aide, d’accompagnement aux élèves pour construire leur avenir et le réussir : recenser les vrais besoins individuels des élèves, mettre en place une véritable articulation entre les différents adultes référents et les dispositifs en matière d’accompagnement ainsi que d'orientation ?

Bien sûr, les questions très nombreuses et issues de toutes les fédérations départementales n’ont pu toutes être posées, mais elles feront l’objet d’un recueil national qui les rassemblera et qui sera prochainement communiqué aux candidats.

  

Pour les parents qui souhaitent avoir quelques réponses des candidats aux questions et les éléments  de programmes des candidats en matière d’éducation ils peuvent aller sur les liens suivants :

-           les éléments  de programmes des candidats en matière d’éducation et des réponses

http://www.interpellation2012.fcpe-asso.fr/?cat=12

-            les douze thèmes d’interpellation de la FCPE

http://www.fcpe.asso.fr/index.php/actualites/item/289-interpellation-des-candidats-le-17-mars-suivez-la-journee-en-direct-

 

Chacun connait les positions dela FCPE Nord sur les différents sujets mais il est aussi essentiel que chacun sache ce que les candidats qui prétendent diriger la France ont comme vision politique d'avenir pour l'Education de nos enfants.

 

Bonne lecture

 

Patrick PATTE

Secrétaire général

de la FCPE Nord

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires