Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 14:19

CAPPELLE LA GRANDE groupe scolaire Jean-Jaurès  

 Demande de la non suppression de la classe dans un quartier socialement défavorisé, les parents réclament, comme à GRANDE-SYNTHE, le maintien du poste de RASED.

Manifestation dans les rues de Cappelle-la-Grande.

mardi 21/02 à partir de l’école à 17h avec un faux cercueil rempli de livres et de cahiers symbolisant "la mort de l'éducation pour nos enfants".  

Jeudi 23/02   fausse classe de 30 "élèves" (adultes chahuteurs!) devant l'école à 16h30.

 

PONT SUR SAMBRE : école Louise ROLAND

Pour essayer de mobiliser le plus de monde possible et pour montrer la détermination des parents contre la fermeture de classe, une pétition a été mise en ligne :

http://www.lapetition.be/en-ligne/Non-a-la-fermeture-de-classe-a-l-ecole-louise-roland-de-pont-sur-sambre-10988.html

Vendredi 17/02 l'école a été occupée de 13h30 à 21h
Mercredi 22 Février  MANIFESTATION
dans la grand rue de Pont sur Sambre.
« Nous ne sommes plus en colère mais en rage. » disent les parents.

VILLENEUVE D’ASCQ : lycée Queneau

Le lycée fait encore une fois les frais des réductions budgétaires. L'équivalent de quatre postes serait supprimé. Ce qui veut dire :
des classes surchargées (35 élèves en moyenne en 2nde, 36 en TS),
moins de dédoublements, moins d'accompagnements personnalisés....

Une délégation de parents et professeurs sera reçue ce mercredi matin en audience
au rectorat pour demander plus de moyens.
lycée "mort" mercredi 22 février


ST AMAND-LES-EAUX  : Lycée Couteaux  

8 postes de professeurs supprimés (Lycée Général et Professionnel) + 7  professeurs ayant des compléments de service à donner sur d’autres établissements.

Conséquence en partie de la fermeture de la filière STI en 2011 et du BTS CRCI cette année.

Si rien ne change à la prochaine rentrée, avec la nouvelle dotation, il y aura :  les classes de seconde à 34 élèves, la 1ère ES à 38 élèves, la TES à 41 élèves

Même si certains cours sont dédoublés, il restera 3 à 4 disciplines en classe entière et des groupes de langues jusqu’à 24 élèves, moins d’options disponibles.

Les Commissions permanentes et les CA avec quorum ont été boycottés ; le 16 février, les professeurs et les parents d’élèves ont tous voté contre la nouvelle Dotation.


MONTIGNY-EN-OSTREVENT :  école maternelle Victor Hugo

Ce dernier vendredi matin, une manifestation école morte. Les représentants des parents d’élèves étaient présents devant les grilles de l’école qui avaient été condamnées pour l’occasion avec des bandes signalétiques et de nombreuses affiches. Les parents d’élèves solidaires de ce mouvement n’ont pas envoyé leurs enfants à l’école et nombre d’entre eux étaient présents avec les enseignantes et les élus de la commune pour un lâcher de 109 ballons représentant les 109 enfants scolarisés cette année à l’école Victor Hugo.

« Pour fermer cette classe, le rectorat a volontairement « oublié » les enfants de 2 ans qui ont les mêmes droits que les autres enfants d’être scolarisés en sachant que notre école fait partie du réseau d’Education Prioritaire ». A ce jour, les inscriptions montrent déjà que 104 élèves seront présents à la rentrée prochaine et celles-ci ne font que commencer !!!

Les représentants des parents d’élèves ont également, par écrit, adressé au Rectorat, à l’Inspection académique et à l'Inspection de l'éducation nationale un courrier indiquant leur refus de fermer cette classe en invoquant des effectifs suffisamment importants pour maintenir les 5 classes à la rentrée 2012-2013, ainsi qu’une pétition de près de 1000 signatures ! La pétition sur internet restera ouverte jusqu’à la rentrée prochaine.

Samedi, les parents étaient  présents Place d’Armes à Douai.

DSCN2631.JPG B

 

COUDEKERQUE-BRANCHE   : école Gérard Philipe  
Vendredi 17 février était prévu le 2ème conseil d'école : le conseil d'école devait se tenir à 17h.
De 16h30 (heure de sortie des classes) à 17h, des enfants encadrés par leurs parents ont réalisé une fresque (ou plutôt banderole) avec l'inscription "SAUVEZ MA CLASSE", des dessins, des noms d'enfants de l'école.
Les représentants extérieurs ont été accueillis : M. Dany Vitse DDEN, M. Jean-Paul Parent, adjoint aux affaires scolaires et Mme Wallyn, inspectrice de circonscription (invitée mais malheureusement absente à ce conseil d'école).
« Avec La banderole, pour signifier notre incompréhension et notre refus de la fermeture de classe prévue dans notre école le conseil d'école n'a pu débuter qu'à 17h30, suite à la présence des enfants et des parents dans la salle où se déroulait le conseil d'école. »  
Une motion, proposée, par les parents d'élèves, a été votée à l'unanimité des présents au conseil d'école.

« NUIT DE LA CONTESTATION »

OCCUPATION DE L’ÉCOLE EN FAMILLE

du mardi 21 février à partir de 18h au mercredi 22 février

 

ET CE N’EST PAS FINI…

Défense ecole publique

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires