Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 22:23

L’actualité  nous oblige à augmenter la diffusion de nos articles pour essayer de rendre compte des efforts des parents pour se faire entendre dans les écoles, les collèges et les lycées, là où leurs enfants et les jeunes travaillent avec les enseignants pour construire leurs savoirs.
En tout cas les parents ne baissent pas les bras.

On peut même assister dans certains endroits à des actions qu’on peut qualifier de « rudes ». Cette « rudesse » tient sans doute au sentiment que les parents ont parfois d’être  ignorés et qu’ils estiment que leurs enfants ou adolescents n’ont pas à être des variables d’un ajustement comptable d’un budget académique notoirement insuffisant.

Cette politique destructrice, incohérente pour l’encadrement des élèves, amène à des actions de protestations qui se multiplient avec force et conviction dans le département.

 

DANS LES ÉCOLES des actions se durcissent  

 

BOURBOURG : école maternelle Ma Campagne

Menacée de la fermeture d’une classe sur 4. Les parents de la seule école maternelle de la ville ont décidé de durcir le ton puisqu’on ne les entend pas. La semaine dernière, ils avaient déjà occupé l’école. Le maire de la ville a apporté le soutien de la municipalité. L’école a été bloquée jeudi, CADENASSÉE . Vendredi, c’était le filtrage des voitures au rond point de Looberghe .

 

Le point de vue de la FCPE Nord

Cette école, comme certaines autres écoles de la commune, devrait être classée en zone d’éducation prioritaire mais elle ne l’est pas. Pourquoi ? En attendant, elle ne bénéficie pas du groupe dans lequel elle devrait être classée, et va sans doute subir une fermeture injustifiée mettant en péril une fois encore, comme ailleurs, l’accueil des enfants de deux ans.

La politique prônée par le ministre et la rectrice trouve ici encore une application concrète que les parents ont raison de ne pas accepter.

 

BRAY-DUNES : École DESWARTE  

                   CE VENDREDI 10 FÉVRIER : BLOCAGE DE L’ÉCOLE

Depuis, les parents ont cadenassé  la grille de l'école et ce pour une semaine. " Nous permettons aux enfants de rentrer au goutte à goutte par une autre porte."  

P1030428.JPG deswartes 1  P1030430.JPG deswartes 2

 

DUNKERQUE : École élémentaire LA PORTE D’EAU 

Les parents réagissent à une nouvelle fermeture de classe dans l'école l'an prochain. Cette décision, expliquent-ils, « ne prend pas du tout en compte un certain nombre d'indicateurs stables de l'école (recrutement, dérogations et donc attractivité, travail réalisé par les enseignants, projets éducatifs, intégration d'une section CLIS, intégration en cours d'année d'enfants plus difficiles venus d'autres écoles..) » et « de nouveaux indicateurs relevés cette année : difficultés plus grande des enfants en classe par le biais de l'augmentation des effectifs (2 suppressions déjà l'an dernier), phénoméne nouveau d'incivilités et de violences surtout verbales mais aussi physiques, enfants plus difficiles sans relevé d'enquête sociale » (aucune enquête sociale n'a été faite par l'Education Nationale depuis 10 ans). « Cette suppression de classe produira une nouvelle fois une diminution notable en moyens humains dans l'école faisant suite aux 4 suppressions de classe de ces 2 derniéres années s'ajoutant aussi … à la suppression des 4 Emplois vie scolaire en poste l'an dernier. ( Un seul a été renommé depuis le mois dernier) ».


Les parents ont donc décidé d’agir :

- ÉCOLE MORTE le lundi 13 février. Blocage de l’accès à l’école par les parents d’élèves à partir de 7h45.

- DÉFILÉ au départ de l’école avec toutes les familles à 14H30 vers l’INSPECTION ACADÉMIQUE, rue Nationale pour :

- Demander audience à l’Inspecteur de Circonscription.

- Déposer les pétitions signées par les familles.

- Déposer des courriers à  l'attention de l'IA-DSDEN et IA Adjoint.

- Déposer la motion du conseil d’école du 7 février qui s’oppose à la fermeture (signée par tous sauf l’Inspection)

- Exprimer leur  colère et leur rejet de cette fermeture qui ne se justifie pas.

 

FLINES-LES-RACHES 2 classes primaires supprimées à l’école

Les parents sont bien décidés à se faire entendre. Ce vendredi, des tracts ont été distribués à la sortie des écoles et des affiches ont été apposées chez les commerçants de la ville.  D’autres affiches seront mis en place en soirée .

Demain, mardi,  Rendez-vous vers 8h30 (du matin) à la salle des fêtes pour démarrer la MANIFESTATION  « opération coup de poing » avec un barrage filtrant.

Vendredi et samedi, l’ensemble des écoles publiques de Flines s’associera aux manifestations organisées par le collectif de la Défense de l’école de la République du Douaisis

Le groupe "Parents Flines" Facebook a été créé : pour le trouver sur Facebook, rechercher la personne ou le groupe "Flines-lez-Râches : Contre la fermeture de 2 classes de primaire".

LogoChutedeprofesseur

COLLECTIF DU DOUAISIS  DE DÉFENSE DE L’ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE:

APPEL À LA JOURNÉE ÉCOLE MORTE organisée dans tout le Douaisis          Vendredi 17 février

Samedi 18 février :  RASSEMBLEMENT SUR LA PLACE D’ARMES DE DOUAI DE 10H30 À 11H30

 .

 

À SUIVRE ...    

 

Partager cet article
Repost0

commentaires