Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 12:10

 

Nous le disions hier, les vacances sont là, mais les autorités académiques ne doivent pas croire que la mobilisation va s’arrêter !

« Déjà, ici et là on prépare la rentrée et ça va bouger ! »   

 

fev2011-016-B.jpg 

La FCPE Nord est déterminée, comme ses conseils locaux, à demander les vrais comptes aux autorités académiques, poste par poste.

 

Les actions d’information des parents doivent se poursuivre partout en montrant les vraies incidences des suppressions de moyens dans les établissements scolaires du premier et du second degré. 

 

Nous ne comprenons rien, nous sommes des INSATISFAITS… Cela devient insultant.

 

C’est en tout cas ce que nous retirons des discours et démonstrations martelés par la rectrice à coup de chiffres qui n’ont aucun sens. Ils relèvent, en effet, de la calculette inhumaine et technocratique pratiquée par des idéologues, qui ne savent pas ce qu’est la réalité des classes, ce qu’est un élève en difficulté, ce que sont les besoins des élèves.

 

Nous disons que la réussite des élèves est un problème de moyens :

- moyens de pratiquer une autre pédagogie avec des effectifs adaptés aux difficultés des élèves, en petits groupes

- moyens pour prendre en charge des élèves en grande difficulté dès la maternelle (au lieu de cela on veut démanteler les RASED)

- moyens de travailler en petits groupes en langue ou en technologie par exemple (et pas en faisant cours avec 30 élèves)

- moyens pour une formation initiale des enseignants qu’on est en train de détruire, d’une formation continue qui se dégrade  

-         ……

classe-degradeeC.jpg

  

La FCPE a des propositions à faire dans son projet pour une école adaptée aux élèves  et pas aux considérations comptables d’un gouvernement qui ne se préoccupe que de gestion balayant toute considération de l’humain.

 

C’est aussi une question de moyens quand le rectorat et les inspections académiques ne savent pas remplacer les enseignants absents dans les classes.

 

Ce n’est pas parce que « le taux de réussite au bac augmente et se rapproche du taux de réussite national » que les problèmes sont résolus et qu’il faut abandonner les élèves en difficulté en diminuant les possibilités de prise en charge, ce qui accentuera le décrochage scolaire. 

 

Où est le partenariat avec les parents ?

« Une école juste et équitable se construit ensemble, dans la concertation et le respect de tous les acteurs de la communauté scolaire et éducative. Elle ne se décrète pas par le haut, à coup de calcul économétrique et de mesures régressives imposées !»… (congrès 2010 de la FCPE Nord)

 

Pour le moment, aucune des propositions faites par la FCPE Nord pour trouver des solutions au non remplacement n’a été prise en compte par les autorités académiques.

Nous avions proposé, entre autre, une réunion avec tous les partenaires dans le cadre du CAEN (Conseil Académique de l’Education Nationale)

Nous attendons toujours cette réunion !

 

La scolarisation des élèves du Nord ne peut s’analyser sérieusement sans se référer au contexte social, économique, sanitaire, éducatif et territorial dans lequel elle s’inscrit historiquement, hier et aujourd’hui et évoluera demain.

 

A bon entendeur, salut !

 le-vaut-bien.jpg

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires