Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 11:07

Communiqué de la FCPE Nord sur la mise en place

de la réforme des rythmes scolaires


  12janv.jpg

 

Nous, parents de la FCPE Nord, voulons que l’intérêt des enfants soit la priorité absolue et guide la mise en place de cette nouvelle organisation.

Seuls les rythmes des enfants doivent être pris en compte et non les préoccupations ou les intérêts particuliers des adultes.

Ce sont aux rythmes scolaires de s’adapter aux rythmes de l’enfant et non l’inverse.

 

« Par exemple, affirmer que le mercredi matin permet de restaurer la continuité éducative est en contradiction totale avec le point de vue de tous les chrono biologistes. C’est bien la longue rupture du week-end qui est en cause et qui ne respecte pas le rythme veille-sommeil des enfants. » C. Leconte.

De plus, beaucoup d’enseignants reconnaissent et considèrent que le samedi matin se déroulait, avant 2008, dans un climat plus apaisé et donnait la possibilité de rencontrer les parents plus facilement qu’en fin de journée.

 

Cette réforme des rythmes scolaires, que nous souhaitions ardemment et espérions plus ambitieuse, doit être la première étape d’une véritable refondation touchant à la fois les rythmes annuels mais aussi les rythmes des collégiens et des lycéens.

 

Cette réforme doit être la première pierre d’un véritable changement de l’Ecole valorisant l’Enfant, mettant du lien entre temps éducatif scolaire et temps éducatif non scolaire et d’une réflexion plus approfondie sur les programmes et le sens de l’école.

 

Nous ne saurions nous contenter de changements à la marge. L’occasion nous est donnée de poser les véritables questions : une école oui, mais pour quoi faire ?

Former les citoyens de demain suppose de donner du sens aux apprentissages en évitant tricotage et détricotage et en privilégiant l’apprentissage coopératif.

Cela suppose un projet construit autour de l’enfant et de son développement de la maternelle au lycée.

 

La mise en œuvre de ces modifications sur les rythmes scolaires doit faire l’objet d’une véritable concertation entre tous les différents acteurs que sont les enseignants et l’équipe éducative, les parents, les communes et les partenaires locaux.

 

Ce projet réfléchi en concertation et en cohérence implique une réelle formation des enseignants et des acteurs associatifs et territoriaux tant initiale que continue, afin d’éviter de fractionner les moments de vie.

Il est nécessaire que les parents puissent s’emparer, s’approprier le projet d’école en véritables partenaires co éducateurs. Il faut donc leur offrir une information claire et la plus précise possible sur les rythmes des enfants.

 

C’est pourquoi, pour nous, parents de la FCPE Nord, prendre le temps de l’échange et de la concertation nous parait être primordial pour bâtir ensemble l’école de demain.

 

 

 

Ce que veulent les parents FCPE du Nord :

  

1. L’intérêt de l’enfant doit être pris en compte avant tout.

 

2. La concertation avec les parents, véritables partenaires co éducateurs est indispensable

a. Il faut réclamer cette concertation

b. Ne pas se limiter au seul choix du mercredi ou samedi mais bien construire un véritable projet éducatif (associant temps scolaire et temps péri scolaire)

 

3. Prendre le temps dans les écoles de construire un véritable projet éducatif.

 

4. Au regard des conclusions des chrono biologistes, le choix du samedi matin nous paraît être le plus adapté pour le respect des rythmes de l’enfant.

 

Nous sommes à votre service pour animer des réunions débats.

 

L’intérêt personnel de chacun doit s’effacer devant l’enjeu collectif qu’est le bien-être de nos enfants.

 

 

le 12 février 2013

Le Conseil d’Administration

de la FCPE Nord


 


Ce qu’il faut savoir

 

 

 

1. Cette réforme des rythmes scolaires concerne les écoles maternelles et élémentaires et comprend :

- Le retour à la semaine de 9 demi-journées sur 24 heures d’enseignement par semaine.

- La journée d’enseignement d’une durée maximum de 5h 30 et la demi-journée de 3h30.

- Une pause méridienne ne pouvant être inférieure à 1h30.

- Une demi-journée d’école supplémentaire le mercredi, sauf demande de dérogation pour le samedi, faite auprès du Directeur Académique des Services de l’Education Nationale.

- Des activités pédagogiques complémentaires, en groupes restreints :

. aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages,

. accompagnement du travail personnel des élèves,

. activités prévues par le projet d’école, le cas échéant, en lien avec le projet éducatif territorial (PET).

Ce qui signifie une fin de journée d’enseignement vers 15h30 ou 15h45 (selon l’organisation choisie) avec une activité périscolaire jusqu’à 16h30.

 

 

2. Ces modifications entrent en vigueur dès la rentrée 2013, sauf dérogation des Maires auprès du DASEN pour un report en 2014.

- L’organisation de la semaine scolaire validée par le DASEN porte sur 3 ans maximum…

 

 

 

À consulter :

   Guide pratique pour accompagner les élus 

 

Références :

-          Décret n°2013-77 du 24 janvier 2013  

-          Circulaire n° 2013-017 du 6-2-2013

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires