Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 13:41

 A VILLENEUVE d’ASCQ  AUJOURD’HUI

 

Nuit des ecolesNuit des écoles

Vendredi 20 mai 2011 à partir de 17 h 30

 

Afin de lutter pour la sauvegarde de l’école publique.

Afin d’exiger un collectif budgétaire pour l’Education nationale…

 

les parents d’élève FCPE du lycée Raymond Queneau vous invitent à venir parents, élus, citoyens, avec vos enfants, votre pique-nique, de la musique, une bougie, un oreiller et votre sac de couchage, occuper l’école dans la nuit du 20 au 21 mai.

La Mise en place du comité de salut public villeneuvois est en marche…

 

A LILLE aujourd’hui

 5-lycees-lille.jpg

Vendredi 20 mai 2011

 

18 heures

Grilles du lycée Faidherbe

Rue Armand Carrel, Lille

 

Contre la suppression des postes à la rentrée

Contre la surcharge des classes

Contre le non-remplacement des enseignants absents

Etc.

 

PERFORMANCE SONORE PARTICIPATIVE

avec castagnettes, voix, trousseaux de clefs, casseroles, …, apportez aussi vos banderoles

 

 

REJOIGNEZ-LES !

 

La FCPE NORD  invite les parents et les citoyens à continuer de signer la pétition de la FCPE (http://petition.fcpe.asso.fr/) pour demander aux parlementaires la tenue d’un collectif budgétaire sans délai.

Partager cet article
Repost0
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 16:00

Dans le cadre de la semaine d’action lancée par le « COMITE DE SALUT PUBLIC »et l’action nationale FCPE

LA NUIT DES ECOLES DU VENDREDI 20 MAI 2011

Nuit des ecoles « Les suppressions de postes et fermetures de classes plongent nos écoles dans la nuit.

Les parents occupent pacifiquement les écoles en y apportant le flambeau de la résistance éducative.

Les enfants y allumeront les lampions de l’espoir et de la réussite dès 18 heures».

 

CINQ LYCEES DE LA METROPOLE LILLOISE S’ASSOCIENT :

 

Montebello, Faidherbe, Fénelon, Baggio et Pasteur

pour une PERFORMANCE SONORE PARTICIPATIVE,

écrite par une artiste de la région, et qui se déroulera

 

devant les grilles du lycée Faidherbe, Rue Armand Carrel,  àLille à 18 heures.

 

Venez nombreux (ses) avec vos voix, castagnettes, trousseaux de clefs et autres banderoles reprenant vos respectives revendications scolaires.

 Nuit des ecoles

Les conseils locaux de parents d’élèves du Nord sont invités à associer tous les acteurs de la communauté scolaire et éducative : enseignants, directeurs d’écoles, principaux de collèges, proviseurs de lycées, élus politiques locaux…à cette nuit des écoles autour de débat sur l’école…pour réagir ensemble contre la casse de l’école publique et donner leur ambition pour l’école et le projet éducatif de demain.

 

La mobilisation en vue de la Nuit des écoles bat son plein.

Pour animer la nuit des écoles, partout organisons un débat sur le démantèlement de l’Ecole publique :

 

-          Quelle Ecole voulons-nous pour demain ?

-          Quels rythmes scolaires imposons-nous aux enfants ?

-          Les suppressions de postes (dans le département, la ville, l’école ou l’établissement scolaire) ;

-          L’avenir des RASED ;

-          La scolarisation des moins de trois ans ;

-          Les évaluations nationales

 

Et bien sûr, continuez à diffuser par tous les moyens l’adresse de la pétition en ligne  : http://petition.fcpe.asso.fr/

Partager cet article
Repost0
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 13:37

SEMAINE D’ACTIONS DU 16 AU 21 MAI 2011

 

 

En guise de rappel

 

Mercredi 18 mai : participation de la FCPE à la délégation régionale des syndicats d’enseignants (FSU, CGT notamment) au Ministère de l’éducation nationale

SOUTENEZ LA DELEGATION EN VOUS INSCRIVANT POUR LE DEPLACEMENT EN BUS à PARIS sur http://59.snuipp.fr/form_bus.html

 

Jeudi 19 mai : En soutien au dépôt de plainte contre le rectorat de Lille pour contester la fermeture d'une classe de Monsieur Dominique BAILLY, Maire d’Orchies et de la municipalité, la FCPE départementale appelle à un rassemblement de tous les parents place de la Mairie d’Orchies à 12h30 pour un pique-nique républicain.

 

Vendredi  20 mai : NUIT DES éCOLES, action nationale de la FCPE.

 

N’HESITEZ PAS A NOUS CONTACTER POUR L’ORGANISATION DANS VOTRE ETABLISSEMENT

 

Samedi 21 mai : Appel à participer à la manifestation

A LILLE, PORTE DE PARIS à 14H00

pour soutenir La Mobilisation des Centres Sociaux « contre le désengagement financier de l’État »

 

DANS LES SECTEURS

 

Des appels et des mouvements qui rassemblent …

 

APPEL A LA MOBILISATION GENERALE

A SAINT-AMAND, RAISMES ET ENVIRON

Les associations de parents d'élèves maternelles, primaires, collèges et lycées de Saint Amand, Raismes et environ appellent à la mobilisation 

Le 18 mai 2011 à 14h30

Rassemblement sur la Grand place de Saint Amand les eaux

A 15 h : LACHER DE PIGEONS VOYAGEURS qui auront pour seule mission de porter le message de refus des suppressions de postes et fermetures de classes annoncées.

Ce lâcher de pigeons sera suivi d'un « GOUTER REPUBLICAIN »

 

NUIT DES ECOLES

A LILLE

Les associations de parents d'élèves des lycées lillois appellent à un grand rassemblement devant les grilles du lycée Faidherbe 

Le 20 mai 2011 à 18h

 

LE COLLECTIF DES FLANDRES POUR LA DEFENSE DE L’ECOLE ET DE L’aVENIR DE NOS ENFANTS

Composé des Collectifs : HAZEBROUCKOIS (CAPEHAZ), ARMENTIEROIS, BAILLEULOIS

Lance une PETITION

NON à la fermeture des classes dans les Flandres.

NON à la suppression des postes d’enseignants dans les Flandres.

UN PIQUE NIQUE REPUBLICAIN

A BAILLEUL le 28 mai 2011 sur « la grand place »

L’heure prévue set de 12H à 13H30 avec prise de parole du collectif et des élus les accueillants.

 Défense ecole publique

 

 

AH, çA N’VA PAS, çA N’VA PAS … 

(air connu)

 portee

 

Partager cet article
Repost0
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 10:32

Dans le cadre de la semaine d’action lancée par le « Comité de Salut Public pour la défense de l’école Publique », les parents sont invités à participer au rassemblement organisé par les organisations syndicales (SNUIpp/FSU, CGT) le

 

MERCREDI 18 MAI 2011 A PARIS.

 

Nous avons été invités à faire partie de la délégation régionale qui devrait être reçue au ministère de l’éducation nationale.

 

Il est proposé à tous les acteurs de l’éducation de faire du 18 mai une journée de rendez-vous pour l’école devant le ministère.

 

Si vous n'avez pas d'action locale ce jour-là, vous pouvez apporter votre soutien en vous rendant à la manifestation qui a lieu à PARIS.

 

Des délégations de chaque département rappelleront de vive voix qu’il est urgent de redonner des moyens à l’école.

 

Des services de BUS sont organisés par les syndicats :

 

BUS N°1 : VALENCIENNES, DOUAI, CAMBRAI, PARIS

9h00 Valenciennes Parking du Collège Chasse Royale

9h45 Douai Place du Barlet

10h15 Cambrai Parking de la barre de péage de l’autoroute A1

 

Bus N°2 : BAILLEUL, ARMENTIERES, LILLE, PARIS

9h30 BAILLEUL Parking Décathlon

9h45 ARMENTIERES Grand Place

10h15 LILLE Métro Porte de Valenciennes

 

Des co-voiturages peuvent s’organiser au départ de Dunkerque et Maubeuge (nous contacter)

 

 

Afin que les syndicats puissent organiser le ramassage en bus dans de bonnes conditions,ils ont besoin que vous vous pré-inscriviez :

 

Vous pouvez le faire en cliquant ici :   http://59.snuipp.fr/form_bus.html

 

MERCI EGALEMENT DE NOUS FAIRE SAVOIR SI VOUS PARTICIPEZ A CE DEPLACEMENT

 

 

Partager cet article
Repost0
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 11:07

 petition-110511.png  

Je signe la pétition de la FCPE !

 

  

« Monsieur le ministre,

   Mesdames et Messieurs les sénateurs et députés,

Les rapports internationaux soulignent l’incapacité du système éducatif français à combler les inégalités sociales et scolaires mais, cette année encore, le budget 2011 supprime 16 000 postes dans l’Education nationale.

L’éducation doit redevenir ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être, l’objectif prioritaire de l’État.

Or, les moyens humains alloués démontrent que c’est désormais aux conditions d’apprentissage des élèves que s’attaque le gouvernement en augmentant le nombre d’élèves par classe. Et qu’il a complètement renoncé à attribuer des moyens supplémentaires aux écoles et établissements qui cumulent les difficultés, en ZEP ou ailleurs.

 

NOUS EXIGEONS l’arrêt de la politique de démantèlement de l’Ecole publique !

·         Le service public d’éducation de proximité doit être accessible à toutes les familles, partout sur le territoire.

·         Le nombre d’élèves dans les classes doit permettre une prise en charge personnalisée de chacun.

·         Les collèges doivent disposer des moyens nécessaires pour scolariser les 40 000 nouveaux élèves de sixième de la rentrée prochaine !

·         L’accès à l’Ecole maternelle doit être un droit pour tout enfant dont la famille le demande, dès l’âge de deux ans !

·         L’Education nationale doit assurer la continuité du service public et remplacer les enseignants absents dès la première heure !

·         Les RASED doivent être développés pour aider l’ensemble des élèves qui en ont besoin !

·         La scolarisation des enfants handicapés doit être effective, avec des personnels d’accompagnement qualifiés et formés lorsque c’est nécessaire.

·         La formation des enseignants à la pédagogie et à la psychologie de l’enfant et de l’adolescent doit être rétablie.

Nous voulons une Ecole publique, laïque et républicaine, une Ecole dans laquelle les élèves pourront vivre et apprendre, sans discrimination d’aucune sorte.

Nous voulons une Ecole portée par un projet éducatif ambitieux pour l’enfance et la jeunesse, accompagnant les élèves dans un processus de formation tout au long de la vie et s’appuyant sur une formation initiale solide.

Nous voulons une Ecole bienveillante envers ses élèves et leurs parents, respectueuse de ses personnels et exigeante sur les valeurs de la République.

 

NOUS EXIGEONS un collectif budgétaire pour l’Education nationale ! »

 

Je suis d’accord, je signe la pétition !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 10:12

Dans le cadre de la semaine d’action lancée par le « COMITE DE SALUT PUBLIC »,

REPONDONS A L’APPEL NATIONAL DE LA FCPE  à L’ACTION  sur  tout le territoire :

 

LA NUIT DES ECOLES DU VENDREDI 20 MAI 2011

 Nuit des ecolesLA MOBILISATION CONTINUE et VA S’AMPLIFIER.

 

Extrait de la pétition :

« Monsieur le ministre,

Mesdames et Messieurs les sénateurs et députés,

Les rapports internationaux soulignent l’incapacité du système éducatif français à combler les inégalités sociales et scolaires mais, cette année encore, le budget 2011 supprime 16 000 postes dans l’Education nationale.

L’éducation doit redevenir ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être, l’objectif prioritaire de l’État.

Or, les moyens humains alloués démontrent que c’est désormais aux conditions d’apprentissage des élèves que s’attaque le gouvernement en augmentant le nombre d’élèves par classe. Et qu’il a complètement renoncé à attribuer des moyens supplémentaires aux écoles et établissements qui cumulent les difficultés, en ZEP ou ailleurs.

 NOUS EXIGEONS l’arrêt de la politique de démantèlement de l’Ecole publique ! …»

 

Nous reviendrons demain sur les points abordés dans  cette pétition.

 

SIGNEZ et FAITES LA SIGNER !

 

Partager cet article
Repost0
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 11:26

« Jusqu’au 31 août, tout est envisageable »

 

C’est ce qu’on dit avec raison à METEREN. Bien sûr, les commissions d’attribution des postes sont passées mais les problèmes sont toujours là et il ne faut pas baisser les bras.

 

C’est pourquoi un collectif des cinq écoles du district de Bailleul touchées par des suppressions de poste s’est constitué : il s'agit des écoles Jacques PREVERT d'Outtersteene, DROOGOUT de Sec-Bois, Jean MONNET de Steenwerck, Jacques PREVERT-PERGAUD d'Estaires et Fabre d'Églantine de Méteren.

 

Ce collectif a organisé ce samedi 7 mai une manifestation parmi la foule au départ des 4 jours de Dunkerque à 12h à Hazebrouck avec banderoles à l'effigie des écoles avec un slogan :

Parents d'élèves en colère !!!

NON AUX FERMETURES DE CLASSES !!!

 

Prochaine action : Un pique-nique Républicain entre le 16 et 21 mai, lors de la semaine d’action lancée par le « COMITE DE SALUT PUBLIC POUR SAUVER L’éCOLE PUBLIQUE DANS LA RéGION NORD/PAS-DE-CALAIS ».

  

Le COMITE DE SALUT PUBLIC annonce donc pour cette semaine du 16 au 21 mai :

Mardi 17 mai : Plantation de l’arbre de la Liberté à Béthune à 11h avec la participation de tous ceux qui veulent que l’école publique soit à la hauteur des ambitions pour nos enfants et nos jeunes.

Jeudi 19 mai : Pique-Nique Républicain de la Résistance éducative lancé par la FCPE à ORCHIES en hommage à l’action de Monsieur Dominique BAILLY, Maire d’Orchies.

La ville d'Orchies a décidé de porter plainte contre le rectorat de Lille pour contester la fermeture d'une classe.

 

Et en relais de l’action nationale et régionale

 

Mercredi 18 mai : participation de la FCPE à la délégation régionale des syndicats d’enseignants (FSU, CGT notamment) au Ministère de l’éducation nationale

Vendredi  20 mai : NUIT DES éCOLES, action nationale de la FCPE (des détails seront fournis ultérieurement)

 

L’ACTION DOIT CONTINUER ET CONTINUE …

  

A LALLAING :

Après avoir manifesté en avril devant l’Inspection académique parce qu’on ne veut pas les entendre, les parents sont encore plus en colère, car seuls 4 postes sont sauvés dans le Douaisis après la réunion du Comité Technique Paritaire. L’Association de Parents d’Élèves de l’école Dunant-Montessori ne compte pas en rester là...

 photoblog9511.JPG

 

A SAINT AMAND LES EAUX : La ville adresse un RECOURS devant le tribunal administratif

Les conseils locaux nous informent que le « conseil municipal extraordinaire de St Amand les Eaux, réuni dans la cour de l'école Marcel Benoist, a voté à l'UNANIMITE l'autorisation à M. BOCQUET, Député Maire, de déposer un recours devant le tribunal administratif contre la décision de l'inspection académique du Nord, portée par M. POLVENT (fermeture d'une classe de CLIS) et Mme PHILIPPE, le recteur, pour rupture d'égalité des usagers devant le service public et discrimination territoriale en matière d'enseignement. »

 

Au RPI de Bambecque (Bambecque-Houtkerque-Oostcappel): les postes d’Assistants d’éducation sont en péril.

La non reconduction de 4 contrats d’assistant d'éducation pour le primaire serait à l’ordre du jour. Par une note du rectorat, un redéploiement des moyens sera accordé uniquement pour le second degré. Des pétitions circulent pour demander que les assistants d'éducation restent dans le primaire car nous croyons en l'importance et en la nécessité de leur rôle au sein de l'équipe éducative.

 

RONCHIN : l’association des parents d'élèves du collège Gernez Rieux demande à être reçue au Rectorat : PAS DE REPONSE.

Suite aux diminutions et modifications des heures attribuées pour la rentrée 2011, la quarantaine d'élèves qui a choisi l'option anglais LV1 en 4ème se retrouvera en 3ème en LV2 en anglais du fait de la suppression d'heures. Les parents de ces élèves ainsi que l'association demandent que les deux classes de 3ème  pour la rentrée 2011 soient de vraies classes de LV1 anglais.

 

Le Comité de Salut Public veut prendre toute sa part dans la construction concertée d’une véritable politique scolaire adaptée à la situation des départements du Nord et du Pas-de-Calais.

  portee

AH, çA N’VA PAS, çA N’VA PAS … 

(air connu)

Partager cet article
Repost0
4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 11:47

Ce mardi une réunion et une conférence de presse ont eu lieu simultanément dans les locaux de la FCPE Nord à Lomme pour la mise en place du « COMITE DE SALUT PUBLIC POUR SAUVER L’éCOLE PUBLIQUE DANS LA REGION NORD/PAS-DE-CALAIS ».

DSC03254Hachemi SALHI , Président de la FCPE Nord a ouvert la réunion de lancement de ce Comité devant les médias venus en nombre assister à l’évènement, entouré des responsables départementaux et régionaux de la FCPE et notamment de Karine HOYEZ, Présidente de la FCPE du Pas-de-Calais et Jean-Louis DUPUIS, Président du Comité Régional FCPE Nord/Pas-de-Calais et de responsables des conseils locaux FCPE.

Le président SALHI, au nom de la FCPE, a dit toute la satisfaction que la FCPE avait d’accueillir aux côtés des parents, les syndicats d’enseignants de la FSU, du SGEN/CFDT, d’Action et Démocratie, les élus politiques locaux, départementaux, régionaux, communautaires et celles et ceux de la représentation nationale députés et sénateurs qui ne pouvant être présents avaient délégué leurs représentants.  

En début de séance, Il a été rendu hommage - par une minute de silence - à Patrick ROY, Député Maire de Denain qui devait accueillir le samedi 14 mai, le congrès départemental de la FCPE Nord et à Camille, 10 ans, de la ville d’Herlies, tuée lors de l’attentat de Marrakech.

  

Les motifs de ce Comité de Salut Public ont été clairement annoncés :

  

« En 1792, la République était en danger, aujourd'hui, c'est l'école qui est en danger ».

L’académie de Lille est une « STAR » en matière de suppressions de postes (enseignants, administratifs, personnels médico-sociaux, personnels d’encadrement, EVS/AVS-éducateurs et assistants de vie scolaire pour les élèves handicapés).

  

L’académie de Lille bat le record des suppressions de postes (enseignants, RASED, administratifs, infirmiers, conseillers d’orientation psychologues…), en chiffres cumulés au cours de ces dernières années. L’hécatombe continue.

Elle a un record national, cette année, de 865 emplois scolaires en moins, (10% du total France Métropolitaine) :

- 1er degré : 336 postes sur 3367 en France, (1er rang) : 10 %

- 2nd degré : 470 postes sur 4800 en France, (3ème rang après les académies de Nancy Metz -524, et Versailles - 493)   (pour 3776 élèves en plus dans l’académie)

- Emplois administratifs : 59 postes sur 200 (1er rang)

Ces suppressions de postes se cumulent d’année scolaire en année scolaire et désorganisent le fonctionnement quotidien de la scolarité des élèves, collégiens et lycéens du Nord et du Pas-de-Calais.

Les dotations scolaires et éducatives amputées s’ajoutent aux nombreux handicaps socio-économiques, de revenus, et de santé que cumule tristement notre région.

Nos deux « performances régionales » :

- Taux de réussite au bac pro : 76,6% en région Nord/Pas-de-Calais contre 76,2% au niveau national

- Ecole maternelle : taux de scolarisation d’environ 43 % contre 30 % au niveau national

                                                  sont désormais menacées par :

- les fermetures de sections dans certains Lycées Professionnels

- les jardins d’éveil (payants) en remplacement de la maternelle à 2 ans

 

« La FCPE a essayé, voire épuisé tous les moyens de recours avec les autres acteurs de la communauté scolaire. Mais RIEN ! Madame la Rectrice nous objecte les mêmes « refrains » cyniques d’un budget contraint par les économies que doit faire l’état. Elle reste sourde à nos appels.

Au dernier CAEN, elle nous reproche les opérations écoles, collèges ou lycées morts qui augmenteraient l’absentéisme des élèves… » « La FCPE rappelle à madame le Rectrice que ce sont des actions nées du terrain, de la fatigue des familles, de l’inquiétude des parents d’élèves  qui ne trouvent plus de continuité pédagogique ni de bonnes conditions d’accueil et de travail scolaire digne pour leurs enfants ». L’ABSENTEISME RESULTE DU NOMBRE D’HEURES DE COURS NON TENUES EN RAISON DU NON-REMPLACEMENT DES ENSEIGNANTS ABSENTS. LE DROIT A L’EDUCATION POUR TOUS N’EST PLUS ASSURé NORMALEMENT !

  

L’indignation est collective, les parents ne veulent pas que l’avenir de leurs enfants soit hypothéqué. Ils veulent que les injustices scolaires faites au Nord et au Pas-de-Calais cessent de suite, ce qui légitime la création du Comité de Salut Public pour l’école, force d’étude et de proposition pour construire l’avenir.

 

La composition du Comité

Animé et coordonné par la FCPE des deux départements, ce Comité est élargi

-         à tous les organismes se préoccupant d’éducation, les associations et mouvements d’éducation populaire, les associations laïques liées à l’éducation, les syndicats d’enseignants et de personnels de l’éducation nationale qui souhaiteront s’y joindre et dont nombre d’entre eux ont déjà répondu présents.

-         aux élus politiques républicains qui veulent construire l’avenir, invités à rejoindre et à soutenir le Comité de Salut Public pour peser politiquement et infléchir une politique scolaire académique macabre et néfaste à la réussite de nos enfants.

-         à toutes les volontés individuelles de progrès. 

  

Ce Comité sera donc ouvert et vigilant.

  Le rôle du Comité

-         consolider un groupe de pression (et de proposition) local, régional et national (envers l’Assemblée Nationale et le Sénat),

-          peser dans l’académie de LILLE pour infléchir une politique scolaire MACABRE centrée sur la gestion de la pénurie éducative, des objectifs de fermetures et surtout sourde et aveugle aux besoins de la scolarité des élèves, collégiens et lycéens du Nord et du Pas-de-Calais dans une région qui cumule de nombreux handicaps.

« Nous appelons à un traitement adapté pour rattraper les moyennes nationales d’une part et optimiser qualitativement la réussite scolaire de tous les enfants et les jeunes de la région. »

Un groupe de travail pour construire et agir

Il sera composé un groupe de travail ad hoc, une structure souple, légère et opérationnelle pour pointer les chantiers scolaires prioritaires qui doivent trouver rapidement une solution auprès des services du rectorat et des inspections académiques du Nord et du Pas de Calais et qui ont besoin de réponses immédiates concrètes et adaptées et notamment : 

        Un moratoire des suppressions de postes et des fermetures de classes

        Le remplacement des enseignants absents

        La stabilité des équipes pédagogiques, une des clés principales de la lutte contre l’échec

        scolaire

        La scolarisation et l’accompagnement optimisé des élèves handicapés 

        Le maintien de la scolarité en école maternelle dès l’âge de 2 ans 

        Le maintien des filières et des sections dans les lycées professionnels

        Des groupes classes à effectifs réduits notamment pour l’apprentissage des langues

        Un arrêt immédiat des fusions d’établissements

        

 

UNE SEMAINE D’ACTION

Pour accompagner cette création officielle du Comité de Salut Public, il est lancé

une semaine d’actions dans tous les établissements scolaires du Nord et de Pas-de-Calais

 

du LUNDI 16 MAI au SAMEDI 21 MAI 2011

 

L’initiative est laissée à chaque conseil local FCPE en lien avec les partenaires locaux pour des actions en concordance avec les réalités du terrain et par rapport aux actions déjà menées.

Partout il faut demander à être reçu par l’IA, la Rectrice pour réclamer un moratoire des postes supprimés : courrier, FAX, Mail,  (même si cela a déjà été demandé et resté sans réponse).

 

Durant cette semaine d’action, entre autres initiatives :

-         Les conseils locaux pourront  inciter partout les municipalités et mairies à lancer une motion intitulée « Mairies et municipalités en résistance éducative » avec une banderole municipale sur le fronton de l’hôtel de ville reprenant cet intitulé.

-     Des temps forts seront par ailleurs organisés partout et par exemple :

Mardi 17 mai : Plantation de l’arbre de la Liberté à Béthune à 11h avec la participation de tous ceux qui veulent que l’école publique soit à la hauteur des ambitions pour nos enfants et nos jeunes

Jeudi 19 mai : Pique-Nique Républicain de la Résistance éducative lancé par la FCPE à ORCHIES en hommage à l’action de Monsieur Dominique BAILLY, Maire d’Orchies.  

La ville d'Orchies a décidé de porter plainte contre le rectorat de Lille pour contester la fermeture d'une classe.

Et en relais de l’action nationale et régionale

Mercredi 18 mai : participation de la FCPE à la délégation régionale des syndicats d’enseignants (FSU, CGT notamment) au Ministère de l’éducation nationale

vendredi  20 mai : NUIT DES éCOLES, action nationale de la FCPE (des détails seront fournis ultérieurement)

 

Les thèmes déclinés des actions seront ceux pris en charge par le groupe de travail et notamment:

-         Droit à la scolarisation en maternelle

-         Défenses des effectifs des classes

-         Les RASED

-         Droit des élèves handicapés à être scolarisés

-         La formation des enseignants

 DSC03253.JPG 

Des échanges riches, variés  ont eu lieu entre tous les participants à cette première réunion et qui permettent dès à présent de mettre le Comité en situation de lancer la phase constructive de son travail de sensibilisation, d’information et de propositions au service des élèves.

 

Le Comité de Salut Public veut prendre toute sa part dans la construction concertée d’une véritable politique scolaire  adaptée à la situation des départements du Nord et du Pas-de-Calais.

Partager cet article
Repost0
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 14:10

 

!cid image001 jpg@01CA9834 

 

 

 

Communiqué de presse

 

21 avril 2011

 

 

 

 

 

 

 

Contact Presse

FCPE du Nord 

Tél :

03.20.17.09.40

e-mail :

parents@fcpe59.com

 

Hachemi SALHI :

Tel. 06 83 83 78 27

Patrick PATTE :

Tel. 06 79 77 22 08

 

FCPE du Pas de Calais

Jean-Louis DUPUIS :

Tel. 06 62 82 34 15

Karine HOYEZ :

Tel. 06 99 78 33 31

 

 

Fédérations Laïques des Conseils

de Parents d’Elèves

des Ecoles Publiques

du Nord et du Pas de Calais

 

 

 

 

 

« LANCEMENT DU COMITE DE SALUT PUBLIC POUR L’ECOLE PUBLIQUE

DANS LE NORD/PAS-DE-CALAIS»

 

La préparation de la rentrée scolaire 2011/2012 n’a jamais été aussi catastrophique. C’est la pire des situations connues à ce jour.

Les inspections académiques du Nord et du Pas-de-Calais et le rectorat nous rabâchent la même réponse cynique du budget contraint. Ils restent sourds aux appels, demandes, inquiétudes et actions des parents d’élèves, des enseignants, des élèves et des  élus politiques locaux.

 

Tous les acteurs de la communauté scolaire sont indignés et disent STOP : notre école est en danger ; l’avenir de nos enfants est mis en péril par la braderie scolaire érigée en politique éducative.

 

Pour aller au delà de l’indignation collective, pour agir ensemble et efficacement, le comité régional de la FCPE du Nord/Pas-de-Calais lance officiellement le « Comité de Salut Public pour l’Ecole Publique dans le Nord/Pas-de-Calais »

 

Une instance régionale laïque largement rejointe par les élus politiques républicains, les représentants des syndicats et associations du monde scolaire et des mouvements d’éducation populaire et toutes les volontés progressistes…et créée pour infléchir une politique académique macabre.

 

Le lancement du « Comité régional de Salut Public pour l’école publique dans le Nord/Pas-de-Calais » interviendra :

le mardi 3 mai 2011 à 12 H à la FCPE du Nord à Lomme (111/113, Avenue de la République), lors de notre conférence de presse commune.

 

Nous y détaillerons les objectifs, modalités d’organisation et actions prévisionnelles en réponse à la demande des conseils de parents d’élèves des écoles, collèges et lycées de notre région.

 

La FCPE du Nord et du Pas-de-Calais

 

 

Ce communiqué tient lieu d’invitation

 

Partager cet article
Repost0
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 12:07

Défense ecole publique 

Il est clair que les conseils locaux des écoles et les parents n’ont pas l’intention de lâcher prise devant le manque de moyens accordés par l’état à l’Inspection académique du Nord pour faire face aux besoins des écoles, et donc à l’encadrement de nos enfants, pour qu’ils puissent travailler dans de bonnes conditions. La détermination est grande. La colère aussi.

 

LA FCPE NORD EST INTERVENUE AU CDEN DU 5 AVRIL

 

Lors de la réunion du Conseil Académique Départemental de l’Education qui s’est réuni ce mardi à LILLE, les représentants de la FCPE Nord ont exprimé à Monsieur le Préfet du Nord le malaise des familles devant ce manque de moyens, malaise qui entraîne des réactions de mécontentement bien compréhensibles.

Ils ont affirmé que, de leur point de vue, l’état n’assumait pas ses responsabilités en matière éducative pour la rentrée puisque le manque de moyens (de postes d’enseignants) allait entrainer notamment :

- Des effectifs plus lourds dans les classes de nombre d’écoles et de collèges

- Des suppressions de classes dans des écoles de certains villages qui entraineront notamment en maternelle le non accueil des élèves de 2 ans, et de ce fait porteront atteinte à la vie même du village sous tous ses aspects : éducation, commerce, activités, faisant de ces villages à terme des villages dortoirs, alors que les communes font souvent un maximum  pour que ce soit l’inverse en investissant justement dans des équipements de proximité : c’est le cas par exemple à CASSEL, METEREN, HARDIFORT, ARTRES, ARNEKE, QUERENAING…

- La suppression de certains travaux qu’il est nécessaire de faire en groupe en collège

….

NOUS DEMANDONS à L’ETAT, au MINISTRE DE L’EDUCATION NATIONALE et au GOUVERNEMENT DES MOYENS POUR LES ECOLES DANS LE DEPARTEMENT DU NORD.

 

Pour se faire entendre, les parents doivent malheureusement se mobiliser pour montrer leur mécontentement qui monte en puissance. Du jamais vu !

 

QUELQUES ACTIONS EN COURS

 

CAPPELLE LA GRANDE : Ecole maternelle Jean Jaurès

Lundi à l’entrée des classes, les parents des deux écoles s’étaient rassemblés avec leurs enfants pour marquer leur détermination à refuser la suppression notamment de la classe de maternelle.

L’école se trouve dans un secteur socialement défavorisé, relevant de l’éducation prioritaire, au moins en ce qui concerne ce quartier.

« Les représentants de la Municipalité, de l’Inspection, des Parents d’élèves et des enseignants se sont rencontrés lors d’un conseil d’école exceptionnel le 12 décembre 2010 et suite à votre souhait, ont accepté la fusion des écoles maternelle et élémentaire ».

Il avait été promis de ne pas supprimer la classe de maternelle.

En septembre, l'école accueillera 80 enfants âgés de trois ans minimum. Il faut ajouter 16 enfants de deux ans préinscrits pour la rentrée et qu’on ne veut pas compter officiellement. Si l’école accepte de les accueillir cela fait 96 enfants à répartir dans trois classes soit 32 élèves par classe. Inadmissible, disent les parents !

La municipalité et les parents demandent donc que la fusion se fasse « dans des conditions harmonieuses, tant pour les enfants que pour les enseignants ».  

Les parents occupent l’école maternelle jusqu’à ce qu’on les entende.

Appel a été lancé par l’association FCPE pour une manifestation devant l’inspection académique lundi 11 avril prochain à compter de 14h30  lors de l’examen de la carte scolaire

 

METEREN

Organisation pédagogique prévue en cas de fermeture : 32 hors section des grands en maternelle.  Autres classes : effectifs variant de 23 à 29. Ces chiffres ne tiennent pas compte des nouvelles inscriptions qui ne manqueront pas de se faire dans tous les niveaux pour la rentrée scolaire prochaine. D’une part avec l’apport d’élèves venant de deux nouveaux lotissements de la commune et d’autre part par l’arrivée, de plus en plus fréquente, d’élèves des communes avoisinantes.

Une classe en moins l’an prochain, cela signifie :

5 niveaux en primaire (CP - CE1-CE2 - CM1 - CM2) à répartir sur 2 classes. Ce qui posera d’importants problèmes d’organisation et de répartition des élèves, classes largement surchargées.

Lundi donc il y avait, comme annoncé, un invité surprise : un âne était en tête d’un cortège avec des parents, des enfants et une partie du conseil municipal concrétisant ainsi avec succès l’appel de l’association de parents d’élèves FCPE. Le défilé est parti de l'école publique Fabre-d'Églantine qui compte cinq classes et qui devrait en perdre une en septembre 2011. Les parents voient plus loin que les chiffres de la calculette de l’inspection académique et ne veulent pas de la désertification à terme de leur village.

 

HAZEBROUCK

Les écoles d’Hazebrouck réagissent aux fermetures.

La fédération locale des associations, le CAPEHAZ, appelle à la résistance avec succès.

 110407 ACTION HAZ

 

WANDIGNIES-HAMAGE Ecole communale mixte110407 Damage

Les parents d’élèves de l’association de l’école nous ont contactés pour nous faire part de leurs actions contre la suppression d'un poste d'enseignante au sein de leur école ; compte tenu de la disposition des 2 établissements (école répartie sur 2 sites distants de +/- 300 m), il s'avère que ce sera certainement un poste d'enseignante de maternelle qui sera supprimé.  Les parents jugent cela arbitraire et inconcevable compte tenu de l’âge des enfants accueillis.

  extrait du Blog de l’association : 

http:/parents-wandignies-hamage.over-blog.com

Les actions faites ou en cours :

Motion en conseil d’école, pétition qui a recueilli près de 600 signatures des familles, lundi dernier blocage de l’école,  défilé…

 

Une opération de regroupement des actions dans le DOUAISIS est annoncée, avec le soutien M. JJ Candelier Député du Nord et Maire de Bruille les Marchiennes dont l'établissement scolaire doit subir également une suppression de poste, à l'initiative des maires dont les établissements sont concernés par les suppressions de postes dans le Douaisis.

Il est donc prévu un convoyage par bus lundi 11/04 matin à l'Inspection Académique du Nord afin de manifester le désaccord quant aux suppressions de postes lors de la CTPD (Commission technique paritaire départementale).

 

LALLAING Groupe scolaire Dunant-Montessori

L’opération école morte a été suivie à 100% par les parents d’élèves ce mardi 5 avril.

« Nous avons été soutenus par les élus, les parents, grands-parents et une lettre de Monsieur J.J Candelier, député, attestant son soutien à notre combat. »

 

« Nous serons lundi 11 avril à Lille pour une manifestation regroupant les diverses écoles du Douaisis menacées de suppressions de postes. »

 

Au vu des remontées que nous avons, cela fera du monde

devant l’Inspection Académique du Nord LUNDI PROCHAIN !

 

ESTAIRES

L’association de parents d’élèves FCPE, la commune, les enseignants et les parents d’élèves tous unis pour défendre l’école.

Lundi : le Maire a été reçu à l’inspection académique et une réunion de l’association avec les élus municipaux, les enseignants et de  nombreux parents élèves s’est tenue pour organiser la résistance.

Mardi : une Classe sur la place d’Estaires en présence des médias, journal local, télévision

Mercredi : rendez-vous à l’académie pour remettre 290 lettres écrites par les enfants

« Laissez-nous la chance de réussir notre scolarité à Estaires. Maintenez notre classe ouverte pour que, dans chaque classe, nous puissions travailler correctement. » (extrait)

Jeudi : distribution de tract de 8h30 à 11h30 sur la place et au feu tricolore centre d’Estaires.

 

BAISIEUX Ecole Paul Emile Victor

L’association de parents d’élèves FCPE nous informe  DE LA PLANTATION D’UN ARBRE A SOUHAITS ce prochain vendredi à l’espace Villeret. Tous les parents sont invités à venir exprimer leur souhait sous la forme d’un morceau de tissu qui sera accroché à l’arbre.

VENEZ NOMBREUX !

 

PERENCHIES Ecole Jean Macé110407-HPIM8496-B-reduc.jpg

« les effectifs seront supérieurs à ceux de cette année. En effet, à ce jour l’estimation se base sur 196 élèves avec 3 nouveaux élèves mais elle ne tient pas compte des programmes  immobiliers  en cours d’achèvement dans notre ville. »

L’action se met en place

- 4 banderoles avec aval de la commune pour les apposer à proximité de l'école

- pétition en cours

- courrier à l'inspection académique avec copie au député, maire, IEN, directrice école concernée

Les parents d'élèves sont prêts à se mobiliser  et proposent  spontanément leur aide.   

Une manifestation est prévue. 

 

Partager cet article
Repost0