Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 13:44

 

pique niqueNous rappelons donc qu’encore une fois le gouvernement va brader le coût de l’éducation de notre académie en supprimant des POSTES nécessaires au fonctionnement des établissements :

- 336 suppressions dans le premier degré

- 470 dans le second degré et 59 personnels administratifs.

 

C’est pour cela que la FCPE NORD a réactivé les pique-niques mensuels républicains pour l'Éducation sous la forme de

 

JEUDIS DE LA RESISTANCE EDUCATIVE

 

et de la lutte symbolique mensuelle pour que les élèves du Nord, tous les élèves (écoles, collèges et lycées) disposent de moyens pédagogiques, humains et matériels dignes de ce nom.

 

La FCPE du Nord appelle donc les conseils locaux de parents d’élèves du département du Nord, les acteurs de la communauté scolaire et éducative, les élus politiques, à venir dans le calme, la bonne humeur et la détermination, pour montrer leur résistance et leur exigence de moyens pédagogiques et humains dignes de ce nom, autour d’un PIQUE-NIQUE REPUBLICAIN DE LA RESISTANCE

 

JEUDI 17 FEVRIER à LILLE

(en face de la Préfecture de Région, place de la République, à côté et autour de la fontaine)

 de 12 h à 13 h30

 

THEME : « La FCPE se fait des cheveux pour l’école »

Mettez une perruque de préférence BLEUE ou VERTE (aux couleurs de la FCPE)

 

Le présent communiqué tient lieu d’invitation.

Partager cet article
Repost0
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 14:51

…PARTOUT DANS LE NORD ET L’ACADEMIE.

  portee

ah, ça ira, ça ira…

 

Les remontées de nos conseils locaux, les actions décrites dans les médias montrent à l’évidence que les actions conjuguées des parents et des enseignants pour DEFENDRE UN SERVICE PUBLIC DE QUALITE sont de plus en plus  nombreuses.

 

Ci-après de manière brève des actions et des RESULTATS…

 

On assiste également à des fédérations d’actions entre établissements sur plusieurs secteurs : DUNKERQUOIS, FLANDRES, DOUAISIS, LILLE, ROUBAIX, TOURCOING, VILLENEUVE D’ASCQ, VALENCIENNOIS…

 

N’hésitez pas à nous contacter pour faire connaître à tous et chacun vos actions et pour échanger vos idées.

 

LES ACTIONS FAITES OU EN COURS PREVUES…

 

VILLENEUVE D’ASCQ : FEDERATION DES ACTIONS ET DIVERSIFICATIONS

 

Collège Léon Blum

Mercredi 9 Février : succès de la Journée Collège Mort à l'appel de la FCPE. Une trentaine d'élèves présents sur 450

Jeudi 10 février : grève nationale des enseignants soutenue par les parents. Un rassemblement des manifestants est prévu devant le collège pour le départ à la manif, à 13h30

Vendredi 11 février : marche aux flambeaux à l'initiative du lycée Queneau où les profs et parents du collège Léon Blum se joignent, boycott du Conseil d’Administration qui se tient le même jour.

Demande de Rendez vous avec la rectrice

Lundi 14 février : participation au Conseil d’administration reporté et vote contre la DGH

 

Lycée Queneau

Les enseignants et parents d'élèves du lycée Queneau ne désarment pas.

Pour mémoire : neuf postes d'enseignants supprimés, cinq classes et demie et 166 heures de cours en moins sur la dotation globale horaire malgré un effectif en hausse d'une trentaine d'élèves.

Les représentants syndicaux et les représentants des parents d'élèves ont boycotté la réunion du conseil

d'administration.

Prochaine initiative fédérée

Marche aux flambeaux vendredi 11 février

Rassemblement à 18 h devant le lycée, sur la place et on va en direction de l'hôtel de ville. 

 

RONCQ :  un RESULTAT     

Collège Paul-Éluard

Suite à l’action Collège « mort » de ce mardi, un CPE provisoire va être nommé. Il était réclamé depuis 3 ans !

 

DOUAISIS :

Du monde à la manifestation, longue entrevue avec monsieur le Sous-préfet. Les parents et les enseignants commencent à se fédérer. La FCPE apporte son appui.

  

AVESNES-SUR-HELPE :

Lycée Jesse-de-Forest

Succès de participation pour l’opération « lycée mort » ce mardi 8 février

Les élèves ne sont pas venus en cours.   

Cette action intervient après la mobilisation de 150 personnes ce samedi 5février devant le lycée contre les 18 suppressions de postes, avec blocage de la RN2. 

Ce jeudi 10 : SOLIDARITE : Le collège d'Avesnelles qui n'est pas touché est solidaire et se joindra à la manifestation organisée à Maubeuge l'après-midi

D'autres actions sont en préparation

 

TOURCOING :

Lycée Sévigné

Mardi 8 février, enseignants en grève. Beaucoup d’élèves absents avec l’appui des parents. Manifestation devant le rectorat. Demande d’audience au rectorat.

Participation à la manifestation à LILLE de ce jeudi. 

 

DUNKERQUE/FLANDRES :

Après les LYCEES DE l’EUROPE, JEAN BART,… à DUNKERQUE COLLEGE Pierre et Marie CURIE à GRAVELINES, les parents se mobilisent avec les enseignants

LYCEE Professionnel de L’YSER à WORMHOUT

7 postes d’enseignants supprimés. Qui ont rejoint la Manifestation organisée place Jean BART à Dunkerque mercredi 9 février où étaient présents des délégations de parents et d’enseignants du Lycée de l’EUROPE, des collèges VAN-DER-MERSCH de Capelle-la-Grande, du LOOWEG de CROCHTE, madame BRETON Administratrice de la FCPE Nord …

 

VALENCIENNOIS :

A Saint-Amand Les Eaux : la mobilisation continue et s’élargit pour défendre le lycée Couteaux (voir notre article du 12 janvier)

L’action a démarré depuis mi-janvier. Rappel : suppression annoncée des filières STI et du BTS électrotechnique, le lycée va perdre de sa spécificité et de sa mission de répondre aux besoins de tous. Suppression d'au moins 13 postes.

Réunion de mobilisation ce mardi dernier, soutien des élus, du député-maire de Saint-Amand, le maire de Flines-les-Mortagne, solidarité du lycée de Condé.

Une pétition lancée lundi a déjà recueilli plusieurs centaines de signatures d’élus, d’enseignants, de parents, de citoyens solidaires. 

Il a été rapporté qu’il a même été proposé d’envoyer des chèques de 0,01 € à l’ordre de la rectrice « pour lui offrir sa prime, et qu'elle arrête de s'acharner sur Couteaux ». A suivre …

 

Les parents, les enseignants mais aussi des élus, des citoyens n’acceptent pas des mesures insensées une fois de plus idéologiques portées par des exigences budgétaires qui ne vont pas permettre d’améliorer les performances de l’Ecole Publique de notre académie et surtout l’avenir de nos enfants.

 

 

Partager cet article
Repost0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 11:32

APB, LMD, CPGE, DUT !

 

 interrogation

Si ces sigles vous paraissent incompréhensibles, la FCPE Régionale vous propose une information sur l’après-bac afin de pouvoir accompagner votre enfant dans ses choix d’orientation le

 

le samedi 12 février 2011 de 9h à 11h45 (accueil à 8h45)

dans la salle du sous sol de la Médiathèque Robert Cousin à LENS (62)

13 D route de Béthune (près du stade Bollaert)

 

Cette formation est destinée à tous les parents de lycées du Nord.

Diffusez largement cette information dans votre établissement.

Tous les parents sont invités.

 

Nous vous attendons nombreux.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 10:00

Voici un exemple de motion à présenter au Conseil d’administration ou au Conseil d’école.

Même si vous n’êtes pas concernés par une suppression ou une baisse de moyens, c’est une MOTION DE SOLIDARITE avec tous les établissements qui subissent des baisses inacceptables notamment de la DGH.

Remarque : La FCPE du Nord appelle, en outre, à s’associer aux syndicats d’enseignants et autres personnels pour toute action de boycott du conseil d’administration concernant le vote d’une DGH indigne de ce nom et pour toute action liée à la défense des moyens de l’école.

  

MOTION DE SOLIDARITE - 1er degré

 

contre la suppression des postes dans tous les établissements scolaires du Nord

pour une dotation globale horaire équitable pour tous les établissements du second degré

et adaptée à la réussite scolaire de tous les élèves

 

A présenter dans tous les conseils d’écoles des établissements scolaires « relativement épargnés »

 

En rouge, modifier  ou compléter

 

Au regard des suppressions massives de postes d’enseignants et administratifs prévus à la rentrée scolaire 2011/2012 dans l’académie du Nord, qui ont pour effets néfastes et notoires :

  • d’aggraver les conditions de travail et d’apprentissage des élèves
  • de limiter l’accueil des élèves à partir de deux ans en maternelle
  • de ne pas donner aux RASED les moyens de bien fonctionner
  • de réduire les enseignements optionnels
  • de supprimer des formations  technologiques
  • de fragiliser l’accompagnement personnalisé
  • de limiter le travail en groupes réduits
  • de rendre difficile le remplacement des professeurs absents
  • d’hypothéquer la réussite scolaire de nos enfants

Les représentants de l’association FCPE des parents d’élèves du conseil d’école de l’établissement scolaire (élémentaire ou maternelle – nom -   ….de la ville de …) présentent cette motion pour marquer leurs inquiétudes et leur mécontentement contre les suppressions de postes et des Dotations Globales Horaires (DGH) inaptes à assurer les bonnes conditions de travail et de réussite scolaire des élèves de notre établissement. (Si vous n’êtes pas concernés, retirer la partie rouge)

 

C’est (aussi) une motion solidaire avec les autres établissements scolaires durement touchés par la suppression de postes.

 

Les représentants de l’association FCPE des parents d’élèves demandent aux autres représentants du conseil d’école de s’associer et voter la présente motion qui sera portée à la connaissance de Madame le Recteur et Monsieur l’Inspecteur d’Académie.

 

MOTION DE SOLIDARITE 2nd degré

 

contre la suppression des postes dans tous les établissements scolaires du Nord

pour une dotation globale horaire équitable pour tous les établissements du second degré

et adaptée à la réussite scolaire de tous les élèves

 

A présenter dans tous les conseils d’administration des établissements scolaires « relativement épargnés »

 

En rouge, modifier  ou compléter

 

Au regard des suppressions massives de postes d’enseignants et administratifs prévus à la rentrée scolaire 2011/2012 dans l’académie du Nord, qui ont pour effets néfastes et notoires :

  • d’aggraver les conditions de travail et d’apprentissage des élèves
  • de limiter l’accueil des élèves à partir de deux ans en maternelle
  • de ne pas donner aux RASED les moyens de bien fonctionner
  • de réduire les enseignements optionnels
  • de supprimer des formations technologiques
  • de fragiliser l’accompagnement personnalisé
  • de limiter le travail en groupes réduits
  • de rendre difficile le remplacement des professeurs absents
  • d’hypothéquer la réussite scolaire de nos enfants

Les représentants de l’association FCPE des parents d’élèves du  conseil d’administration de l’établissement scolaire (nom     du collège, lycée….de la ville de …) présentent cette motion pour marquer leurs inquiétudes et leur mécontentement contre les suppressions de postes et des Dotations Globales Horaires (DGH) inaptes à assurer les bonnes conditions de travail et de réussite scolaire des élèves de notre établissement. (Si vous n’êtes pas concernés, retirer la partie rouge)

 

C’est (aussi) une motion solidaire avec les autres établissements scolaires durement touchés par les suppressions de postes.

 

Les représentants de l’association FCPE des parents d’élèves demandent aux autres représentants du conseil d’administration de s’associer et de voter la présente motion qui sera portée à la connaissance de Madame le Recteur (et Monsieur l’Inspecteur d’Académie) (pour les collèges)

Partager cet article
Repost0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 14:35

ah, ça ira, ça ira…

porteeDES NOUVELLES DES ACTIONS

 

L’action s’amplifie partout de manière spontanée. Les parents prennent conscience des difficultés qui attendent les élèves (leurs enfants) à la prochaine rentrée du fait des réductions drastiques des moyens attribués aux établissements du premier comme du second degré dans notre département (et dans l’académie).

 

Ce sont les actions multiples et variées (d’information, symboliques, contestation des moyens, …) des conseils locaux qui permettent cette prise de conscience des véritables conditions d’accueil et de prise en charge de leurs enfants à la rentrée scolaire prochaine.

 

En voici encore aujourd’hui des exemples envoyés par nos conseils locaux FCPE qui organisent l’action :

 

Collège Lavoisier de Saint-Saulve : lâchers de ballons, action d’indignation par rapport aux primes des recteurs et chefs d’établissements (ce sera une surprise), communiqués de presse locaux sur les conditions de travail des élèves

 

Collège Paul Eluard de Cysoing : motion, votre contre la DGH des enseignants et parents d'élèves 

 

Lycée Camille Claudel de Fourmies : Dénonciation des 140 heures en moins soit 10 postes de supprimés avec des classes surchargées, des cours commun pour différentes séries, des options menacées comme dans tous les établissements de l’Avesnois.

Appel aux parents d’élèves à se joindre aux personnels enseignants et non enseignants du lycée vêtus d’un tee-shirt portant leur désaccord 

JEUDI 10 FEVRIER DE 9H45 à 10H15 cour centrale de la Cité Scolaire

 

 

Collège Arthur Van Hecke de DUNKERQUE : En raison des fermetures de classes et des suppressions de postes des enseignants prévues dans le collège, l’association de parents d’élèves FCPE du Collège Arthur Van Hecke s’associe à l’action “collège mort” le jeudi 10 février 2011.

 

Collège St Exupéry de Steenvoorde : Action collège mort le mercredi 16 février 2011 dès 8h00.

 

Lycée Queneau de Villeneuve-d’Ascq : des idées à partager

-Action symbolique : samedi 5 février par exemple, lors de la journée porte ouverte, afin de marquer les esprits et de pouvoir informer les parents des élèves de 3e. Tous, élèves, parents d'élèves et professeurs, ont porté des habits noirs afin d'alerter sur les coups mortels portés à l'Éducation nationale

- silhouette des postes supprimés,

- panneau de décryptage du discours officiel  

Et les prochaines actions : rassemblement à 9 H devant le Lycée puis départ au Rectorat à 10 H

 

Collège Léon Blum de Villeneuve-d’Ascq : Journée Morte le Mercredi 9 février matin

 

Villeneuve-d’Ascq : En préparation : une manifestation villeneuvoise le Vendredi 11 février au soir

 

 

INFORMER, DEBATTRE et AGIR pour défendre

un service public d’éducation nationale de QUALITE…

Partager cet article
Repost0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 13:45

 

... et une dotation pédagogique liée à la réussite des élèves et non subordonnée à la gestion de la pénurie éducative.

  appel manif

VIGILANCE, MOBILISATION, ACTIONS …

 

Les remontées multiples et importantes de nos conseils locaux pour faire face à la suppression des moyens en postes et classes dans notre académie et dans notre département, nous a amenés à appeler à une mobilisation pour conserver et demander les meilleures conditions de travail pour nos enfants à la rentrée scolaire prochaine :

 

- Des classes avec des effectifs permettant de travailler dans de bonnes conditions

- Des moyens permettant la mise en place de la réforme du lycée et qui ne pénalisent pas les classes de terminale

- Des emplois du temps basés sur les besoins des élèves et non ceux de la calculette rectorale

- La poursuite des possibilités d’accueil des élèves de deux ans en maternelle que le rectorat veut diminuer et circonscrire aux seules Zones d’Education prioritaires (une inégalité territoriale que nous refusons !)

- L’augmentation des moyens des RASED

 

Bref, le maintien d’une dotation de fonctionnement pédagogique et administratif digne de ce nom et apte à assurer la réussite scolaire de tous les élèves du Nord.

 

La FCPE NORD appelle tous les parents et les conseils locaux à poursuivre la mobilisation et à renforcer cette mobilisation là où cela est possible avec les conseils locaux des autres établissements mais aussi avec les partenaires que sont les personnels de l’éducation nationale eux aussi touchés par les mesures actuelles.

 

Cela se fait déjà dans de nombreux secteurs.

 

Un appel à la grève a été lancé le 10 février 2011 par des organisations syndicales.

 

Nous laissons bien sûr aux conseils locaux FCPE toute latitude de s’associer à cette journée dans le cadre des actions qu’ils mènent dans leur établissement et dans leur secteur.

 

Nous appelons tous les conseils locaux à se rapprocher des enseignants et des syndicats d’enseignants ainsi que de l’ensemble des acteurs de la communauté scolaire pour déterminer des actions communes quand cela est possible, le partenariat véritable pouvant faire la force.

 

RESPONSABILITE, COURAGE, DETERMINATION et ACTION :

Pour préserver l’AVENIR DE NOS ENFANTS avec un service public d’EDUCATION DE QUALITE.

 

Partager cet article
Repost0
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 16:25

tout va très mal … madame la rectrice !

 portee

(Air connu)

 

Dans notre article du 1er février, nous avons fait le bilan de l’opération de suppressions de postes par le rectorat dans notre académie et le département.

RAPPEL : 148 suppressions de postes temps plein dans les écoles du premier degré dans le département du Nord alors que le nombre d’élèves ne baisse pas mais au contraire augmente de 63 !

Nous y reviendrons.

 

470 suppressions de postes temps plein dans le second degré dans l’académie et 59 postes de personnels administratifs en moins pour 3776 élèves en plus.

 

Des suppressions qui font de notre académie la 1ère de France !

Une régression quantitative qui fragilise encore plus l’espoir d’un redressement qualitatif de la réussite scolaire des élèves du Nord-Pas de Calais

 

Nos conseils locaux ont été alertés et ils se mettent peu à peu dans l’action pour dénoncer la destruction des moyens qu’ils constatent concrètement dans les établissements et pour réclamer de bonnes  conditions de travail pour leurs enfants.

 

NON AUX CLASSES SURCHARGEES !

NON A LA DIMINUTION DE L’OFFRE DE FORMATION !

NON AUX REGROUPEMENTS D’ETABLISSEMENTS !

OUI AU DROIT D’ACCUEIL DES ELEVES à PARTIR DE DEUX ANS en maternelle !

...

Ce n’est qu’un  début : Nos conseils locaux nous informent de leurs actions et de leurs intentions de rentrer dans l’action.

 

Pêle-mêle quelques exemples sur le terrain de la casse des moyens, mais aussi des réactions des parents et des enseignants, qui ne laisseront pas détruire les moyens de leur académie que madame la rectrice ne veut pas défendre :

 

- Lycée QUENEAU à VILLENEUVE D’ASCQ : 5 février, journée portes ouvertes en NOIR, ce lundi puis mercredi

- Collège LEON BLUM à  VILLENEUVE D’ASCQ : JOURNEE COLLEGE MORT  MERCREDI 9 FEVRIER

- Au lycée Ernest COUTEAUX à SAINT –AMAND-LES EAUX, l’action a démarré depuis  mi-janvier.

Parce que sa polyvalence est un atout pour les jeunes, la FCPE Nord exige que le lycée Ernest Couteaux conserve son pôle industriel technologique

- Lycée Jean-Moulin de Roubaix : 4 postes  supprimés

- Lycée Savary de Wattrelos : 8 postes supprimés : en grève depuis une semaine

- Lycée Jesse-de-Forest d’Avesnes-sur-Helpe : 150 personnes mobilisées ce samedi 5 devant le lycée contre les 18 suppressions de postes, blocage de la RN2, journée "lycée mort", mardi 8 février, avant la grève du jeudi 10 février

- Collège Pierre et Marie Curie à Gravelines : boycott du Conseil d’administration et journée morte en prévision

- Lycée Turgot de ROUBAIX : la filière maintenance des systèmes automatisés va être supprimée et les élèves vont devoir se tourner vers Seclin et Haubourdin, merci pour les transports pour les élèves. Et pourtant c’est un domaine où l'on recrute. Est-ce du bon sens madame la Rectrice ! 

- Lycée Baudelaire de Roubaix (8 postes soit 24% des moyens pédagogiques supprimés en deux ans). Mobilisation générale de protestation du secteur contre la casse de l'école publique en cours d’organisation

- Lycée Alfred-Mongy de Marcq-en-Baroeul : 5 postes supprimés

- Lycée Lavoisier à Roubaix on va vers la disparition de la filière mode : trop chic pour le NORD ?

- Lycée Saint-Exupéry d'Halluin (6 postes supprimés) : en grève ce lundi

- Collège Paul Eluard de Cysoing : vote contre la DGH

- Collège Eisen de Valenciennes : refus de la DGH

- Lycée de l’Europe de Dunkerque : 17 suppressions de postes - après les manifestations de la semaine dernière, poursuite de l’action

- Lycée Sévigné de Tourcoing : 8 à 9 postes supprimés, en grève ce mardi

- Ecole Matisse de Santes : Manifestation du conseil local lundi 7 février

- L’Avesnois est en cours de mobilisation à l’initiative de la FCPE du lycée Camille Claudel de Fourmies : 15 élèves en plus (460 élèves au lieu de 445) et pourtant il est envisagé de fermer 2 classes (une 5ème et une 4ème) et de supprimer 7 postes d’enseignants. Et il y a bien d’autres conséquences.

 

CE N’EST QU’UNE PARTIE DE LA MOBILISATION qui se met en marche : NOUS Y REVIENDRONS.

POURSUIVONS ET AMPLIFIONS LA MOBILISATION AVEC TOUS LES PARTENAIRES POUR MAINTENIR UN SERVICE PUBLIC D’EDUCATION DE QUALITE POUR NOS ENFANTS ET LEUR AVENIR.

 portee

tout va très bien madame la … rectrice

tout va très bien, tout va très bien !

(Air connu )

 

Partager cet article
Repost0
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 15:31

« Ah ! ça ira, ça ira, ça ira … »

 portee.jpg

Voici à titre d’exemple les répercussions que peuvent avoir les décisions budgétaires de monsieur le Ministre de l’éducation nationale dans le cadre du budget voté par les députés de la majorité  et appliqué par madame la Rectrice. Mais il y en a bien d’autres que nous ferons connaître.

 

Pour les conditions de travail des élèves ça n’ira pas, Madame la Rectrice !

 

Au collège Léon Blum

 

Les prévisions pour la prochaine rentrée annoncent 15 élèves en plus (460 élèves au lieu de 445) et pourtant il est envisagé de fermer 2 classes (une 5ème et une 4ème) et de supprimer 7 postes d’enseignants.

Conséquences prévisibles (sauf pour le rectorat) :

 

- les élèves seront plus nombreux par classe, en 6ème mais surtout en 4ème (29 élèves par classe!)

- les groupes de langues « vivantes »  seront

à 29 élèves en 6ème en Anglais,

à 29 élèves en 4ème pour 2 groupes d’Anglais et 2 groupes d’Espagnol,

à 27 élèves en moyenne en Anglais en 3ème

 

- un seul groupe en Latin en 4ème à 28 élèves ... voire 30 élèves !

 

- il n’y aura plus de groupes en technologie, il n’y en aura pas en Sciences physiques ni en SVT.

 

Faute de groupes, ce sera la fin des projets et des expériences … pour des raisons de places (25 élèves maximum dans les labos et salles informatique) et aussi pour des raisons de … sécurité !

- des cours risquent d’être partagés entre 2 enseignants (français ?)

- l’accompagnement piscine est remis en cause ainsi que la classe volley.

 

UNE JOURNEE COLLEGE MORT est organisée le MERCREDI 9 FEVRIER … pour commencer.  A suivre…

 

Au Lycée Queneau

 

Le CA de ce LUNDI 7 FEVRIER sera boycotté.

 

Depuis 2006, 23 postes ont été retirés. Il y aura MOINS 166 heures postes pour la rentrée 2011 soit MOINS 9 POSTES alors qu’il y aura 27 ELEVES DE PLUS (le rectorat en compte un de moins avec son système virtuel de comptage)

Remarque : si on compare 2011 à 2008 avec le même nombre d’Heures/Elèves il manque 250 HP soit 14 postes !!!  

 

* pour les secondes il manque dans la DHG 18H pour les enseignements facultatifs et 3H pour la Section Littéraire ex   39 élèves en italien 3 

 

* pour les premières : réforme et perte d'heures : la DHG est basée sur des classes à 35 élèves et le rectorat a supprimé 18 élèves attendus

- en gardant les séries : il manque 65H

- en regroupant les élèves du tronc commun il manque : 7H   (32 élèves minimum)

 

* pour les terminales : c’est le niveau sacrifié

refus de l'ouverture de la Terminale ES (or il y a environ 110 élèves en Terminales ES) par le rectorat et une dotation en baisse de 59 H pour 32 élèves de plus !

 

Il semble qu’il y aura impossibilité de faire une répartition en respectant  les heures légales ou il faudra refuser tous les redoublants au bac, supprimer une Terminale S, et des effectifs supérieurs à 35

 

De qui se moque-t-on madame la Rectrice ?

Des élèves, des parents, des professeurs et des chefs d’établissements ?

 

La FCPE Nord soutient les élèves et l’action des parents et des professeurs de Queneau et Léon Blum et dit non à la politique éducative à la calculette !

 portee

« Ah ! ça tiendra ! ça tiendra ! ça tiendra !

Et dans deux mille ans on s'en souviendra ! »

 

 

Partager cet article
Repost0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 14:23

rasedjpg.jpg

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 16:33

Nous avons appris que les travaux du dernier Comité Technique Paritaire Académique présentent des prévisions de suppressions de divisions dans les lycées généraux et les lycées d’enseignement professionnels.

 

Nos informations concernant les collèges et les écoles nous apprennent aussi que les conditions d’apprentissage risquent de se dégrader à la prochaine rentrée scolaire.

 

Faisons donc les comptes et espérons que ces comptes seront rectifiés car ils nous semblent relever de la destruction des conditions de travail des élèves et notamment :

- hausse des effectifs dans les classes

- disparitions d’offres de formation dans nombre de lycées

- regroupements de sections ou fusion d’établissements avec toutes les incidences néfastes pour la réussite des élèves

 

Les chiffres connus :

148 suppressions de postes temps plein dans les écoles du premier degré dans le département du Nord alors que le nombre d’élèves ne baisse pas mais au contraire augmente de   63  élèves !

Nous y reviendrons.

 

470 suppressions de postes temps plein dans le second degré dans l’académie et 59 postes de personnels administratifs en moins pour 3776 élèves en plus.

 

Des suppressions qui font de notre académie la 1ère de France !

UNE REGRESSION QUANTITATIVE QUI FRAGILISE ENCORE PLUS L’ESPOIR D’UN REDRESSEMENT QUALITATIF DELA REUSSITE SCOLAIRE DES ELEVES DU NORD-PAS DE CALAIS

 

Mais allons un peu dans le détail :

 

COLLEGES du département du NORD :

1 410 élèves de plus et seulement 29 postes de professeurs en plus !

L’incidence : une augmentation des effectifs par classe ! Qui pourrait dire le contraire.

 

COLLEGES du département du PAS DE CALAIS :

1 233 élèves en plus et seulement 19 postes en plus !

 

LYCEES GENERAUX de l’Académie :

88 élèves en PLUS, 343 Emplois Temps Plein en MOINS !

L’incidence : une augmentation des effectifs par classe ! Qui pourrait dire le contraire.

 

LYCEES PROFESSIONNELS de l’Académie :

1 045 élèves en PLUS, 100 postes en MOINS

L’incidence : une augmentation des effectifs par classe !

La disparition d’offres de formation, des fusions d’établissements…

 

POSTES DE PROFESSEURS REMPLACANTS :

70 POSTES de REMPLACANTS du Second degré en moins

POUR AMELIORER sans doute la situation catastrophique du NON REMPLACEMENT des enseignants absents !

 

De qui se moque-t-on ? des élèves ? des parents, des enseignants !

Nous savons aussi faire les comptes ! ... nous comptons sur tous les parents d’élèves !

Nous y reviendrons dans le détail avec les situations sur le terrain.

Dès à présent, nous appelons à la mobilisation de tous les conseils locaux dans chaque établissement pour exiger des comptes et demander non seulement la conservation des moyens mais l’amélioration des conditions de travail qui se doivent d’être dignes d’un service public de qualité.

Partager cet article
Repost0