Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 13:50

   L'ensemble du personnel administratif et technique du CIO de La Madeleine nous informe.

 

"En janvier 2010, Monsieur le Maire de La Madeleine nous a fait savoir qu’il avait  décidé de ne pas proroger le bail de location des locaux hébergeant actuellement le CIO. Les collègues affectés au CIO de La Madeleine n'ont à l'heure actuelle aucune information sur le lieu d'implantation de leur résidence administrative à partir du 1er Janvier 2011.
D’autre part, alors que l’Etat réaffirme le rôle majeur de l’orientation dans la politique éducative auprès des élèves et dans la formation des adultes, les treize CIO du département du Nord voient leur budget de fonctionnement remis en cause. En juin 2010, « le Conseil Général a, par délibération du 28 Juin 2010, décidé le retrait du Département du financement des CIO de Lille, Douai, Valenciennes, Dunkerque,  Maubeuge,  Hazebrouck,  Denain, Armentières, Roubaix, Haubourdin, Hellemmes, La Madeleine et Avesnes sur Helpe dès l’année prochaine. »(Extrait du courrier de M. Le Président du Conseil Général du Nord à M. Le Ministre de l’Education Nationale en date du 13 Août 2010). Ce sont les services de l‘Etat (Rectorat de Lille) qui devraient prendre le relais mais, pour l’instant, ils restent muets.
Ce silence ne va-t-il pas dans le sens de la volonté du ministère de démanteler le service public d’orientation ?
C’est l’incompréhension et l’angoisse d’un avenir incertain qui règnent chez les personnels de ces CIO face à cette situation. Demain, les collégiens et les lycéens ainsi que leurs familles, mais également les étudiants et adultes de plus en plus nombreux qui fréquentent les CIO, ne pourront plus bénéficier d’un service gratuit de proximité afin d’obtenir les conseils avisés de professionnels neutres et indépendants qui leur permettent de se repérer dans un système de formation très complexe."
Face à cette situation, nous organisons un

Rassemblement

le lundi 4 octobre 2010 à partir de 9h30

devant le rectorat de Lille.


La FCPE tient à apporter son soutien au personnel du CIO et vous invite à vous joindre à ce rassemblement.

 

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 16:32

NON Monsieur le Préfet,

NON Madame la Rectrice,

la rentrée ne s’est pas bien déroulée !

 

Non2.jpg

 

Excédés par les propos de Monsieur le Préfet et Madame la Rectrice, en réponse aux inquiétudes et aux constats faits sur le terrain d’une rentrée qui aggrave les conditions de travail de nos enfants, les représentants des parents d’élèves de la FCPE Nord/Pas-de-Calais ont quitté le Conseil Académique de l’Education Nationale qui se réunissait à Lille ce mercredi 22 septembre 2010.

 

En effet, affirmer de la part des représentants de l’Etat que la rentrée scolaire 2010 est réussie dans l’Académie relève d’une utopie technocratique qui ne tient pas compte des réalités vécues par nos enfants.

 

NON, nos enfants ne sont pas des chiffres et nous ne les éduquons pas avec des indicateurs.

 

 

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 09:56

La rentrée passée, il est temps de préparer le second grand rendez-vous de l’année :

les élections des représentants de parents d’élèves.

Elles se dérouleront le vendredid 15 ou samedi 16 octobre 2010.

La représentation des parents élus dans les conseils d’école et d’administration des établissements EST UN MOYEN IMPORTANT POUR AGIR et se FAIRE ENTENDRE : questionner, être vigilant, faire rectifier et exiger des réponses aux anomalies préjudiciables à la scolarité de nos enfants. 

 

La FCPE vous propose des documents (modèles de tract électoral, profession de foi) et vous fournit des explications utiles à l’organisation de ces élections. N’hésitez pas à les demander.

 

Notre crédibilité, notre financement dépendent en partie du nombre de sièges obtenus par la FCPE dans le département. N’oubliez pas que deux candidats suffisent pour monter une liste FCPE

DSC00913

Rappel :

Les écoles maternelles et élémentaires étant fermées le samedi, le vote par correspondance est plus que jamais d’actualité.

Veillez à ce que le matériel de vote soit distribué assez tôt pour que les parents aient le temps d’envoyer leur vote. Les votes par correspondance sont acceptés jusqu’à la fermeture du scrutin.

 

Bon courage !

Patrick PATTE, Secrétaire Général

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 11:39

pique niqueLa FCPE du Nord exprime son vif mécontentement relatif à :

- la baisse injuste des moyens de fonctionnement dans les établissements scolaires du Nord

- la suppression drastique des postes pour cette rentrée scolaire,

- la désorganisation du travail et du suivi pédagogiques qui hypothèquent la réussite scolaire des enfants et élèves du Nord et inquiètent gravement les familles.

 

La FCPE du Nord invite donc les conseils locaux de parents d’élèves du département du Nord, les acteurs de la communauté scolaire et éducative, les élus politiques, à venir dans le calme, la bonne humeur et la détermination, pour montrer leur résistance et leur exigence de moyens pédagogiques et humains dignes de ce nom autour d’un PIQUE-NIQUE REPUBLICAIN POUR L’EDUCATION à LILLE (en face de la Préfecture de Région, place de la République, à côté et autour de la fontaine) le

 

JEUDI 16 SEPTEMBRE 2010 de 12 h à 13 h30

 

Le présent communiqué tient lieu d’invitation.

 

Merci d’apporter votre pique-nique et votre bonne humeur !

 

La FCPE du Nord

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 14:52

La fédération du Nord des parents d’élèves FCPE, les organisations syndicales SNUipp/FSU, SNES-FSU, CGT Educ’Action, UNSA Education, SGEN-CFDT dénoncent les conditions déplorables de la rentrée 2010.

 

Les effets des suppressions de postes qui s’ajoutent à celles des années précédentes seront lourds, en termes d’effectifs, de diminution de l’offre de formation et de renforcement des inégalités entre établissements. La FCPE et les organisations d’enseignants réclament la restitution des postes (enseignants, personnels d’orientation, d’éducation, de santé) repris aux établissements pour des raisons budgétaires.

Il est demandé notamment

- que les RASED soient dotés des moyens humains nécessaires pour prendre en charge tous les élèves en grande difficulté,

- que la scolarisation des élèves de deux ans soit encore possible partout à l’école maternelle

- que le REMPLACEMENT des maîtres soit assuré immédiatement, dès l’absence d’un enseignant, par du personnel formé et qualifié.

 

La mise en place de la réforme en seconde :

Qu’en sera-t-il du suivi des élèves par du personnel qualifié pour le tutorat, l’orientation et l’aide personnalisée ? Aucun projet n’existe à ce jour !

 

Où sont donc les manuels scolaires ? Comment les familles pourront-elles assumer le coût de la rentrée ?

Comment les associations de parents bénévoles supporteront-elles cet investissement exorbitant à la fois financier et en organisation ?

 

Les parents d’élèves FCPE et les organisations syndicales rappellent leur attachement à la GRATUITÉ de la scolarité.

 

Comment cette réforme prendra-t-elle en compte les rythmes de vie des élèves ? Ne risque-t-elle pas d’accentuer la mise en place d’emploi du temps chargés et déséquilibrés ?

Les conditions de travail ne seront-elles pas détériorées avec des effectifs par classe en hausse et des dédoublements en baisse, alors qu’il est indispensable d’alléger ces effectifs et de permettre également la prise en charge de groupe de travail pour les élèves ce qui suppose des locaux en plus et des enseignants en nombre adapté ?

Le but d’une réforme n’est-il pas d’améliorer les conditions de travail pour chacun ?

 

La réforme de la formation des maîtres se traduit par la mise sur le terrain de jeunes enseignants qui n’ont reçu aucune formation et qui ne seront pas présents tout au long de l’année devant leurs élèves. Elle prévoit également que les personnels chargés du tutorat de ces maîtres en formation seront dispensés à certaines périodes de cours. Cette situation ne peut être que douloureuse pour les enseignants mis en difficulté mais aussi pour les élèves privés de la continuité des enseignements.

Les parents d’élèves FCPE et les organisations syndicales réclament une véritable formation initiale et continue pour les stagiaires qui permette notamment, outre l’apprentissage de pratiques pédagogiques adaptées, la connaissance du développement de l’enfant et de l’adolescent comme élève. 

 

greve

C’est pourquoi, les parents et les organisations syndicales proposent :

 

Dès le premier jour de « poser les cartables » pour échanger et débattre des conditions de rentrée.

Le souhait est que ces échanges s’installent partout, dans chaque établissement, tout au long de l’année, pour faire rectifier les anomalies constatées et que les conseils d’école et d’administration s’en saisissent.

 

A l’initiative de la FCPE, les parents d’élèves, leurs enfants et les enseignants sont appelés, dès le premier jour de la rentrée, à manifester leur douleur de voir l’école privée d’année en année de ses moyens, en mettant un bandeau noir au bras en allant à l’école pour marquer le deuil des moyens de l’école.

 

Après l’action des personnels enseignants de ce début septembre, la FCPE et les organisations poursuivront leur dialogue pour définir ensemble des revendications pour l’enseignement public, dénoncer les anomalies, les injustices et les manques et riposter à la politique de régression des moyens de l’école par le gouvernement.

 

Partager cet article
Repost0
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 14:56

 

UNE ECOLE SANS MOYENS : UNE ECOLE EN DEUIL !

 

Notre précédent article montre à quel point la rentrée sera difficile pour nos enfants dans nombre d’établissements scolaires : suppressions de postes, conditions de travail détériorées, …

 

 

POUR FAIRE LA RENTRÉE, nous appelons les parents et leurs enfants à manifester leur douleur de voir l’école publique privée d’année en année de ses moyens :

 

parents, élèves, enseignants

 

METTRE LE JOUR DE LA RENTREE (et pendant trois jours)

UN BANDEAU NOIR AU BRAS en allant à l’école,

 

POUR MARQUER LE DEUIL DES MOYENS DE l’ECOLE.

 

 

portevoix.jpg

DES LA RENTREE AUSSI, nous appelons partout à faire de la première journée une journée d’observation des conditions de la rentrée.

Nous appelons aussi à la VIGILANCE pour les journées et les semaines qui suivent.

 

 

Nous demandons à chaque conseil local de faire remonter immédiatement les anomalies d’accueil et de prise en charge des élèves et de prendre localement les initiatives nécessaires pour qu’elles soient corrigées.

 

à ETRE VIGILANT, S’INFORMER, COMMUNIQUER, AGIR….

 

Nous encourageons donc, par exemple, à participer, là où cela se fera, à l’opération

POSER LE CARTABLE LE JOUR DE LA RENTREE,

initiée par le syndicat des enseignants du premier degré SNUIpp/FSU c'est-à-dire prendre un moment pour rencontrer les enseignants et parler des problèmes de l’école primaire voire réclamer ensemble de rectifier les anomalies. C’est une initiative positive.

 

Mais nous estimons pour notre part que le dialogue avec tous les enseignants de tous les degrés et leurs organisations syndicales dans les établissements doit s’approfondir pour permettre là où c’est nécessaire, tout au long de l’année, de faire le point sur ce qui ne va pas et faire rectifier les anomalies :

- postes non pourvus et problèmes d’encadrement

- conditions de la mise en place de la réforme de la seconde 

- emplois du temps et rythme de vie de nos enfants : au collège, au lycée mais aussi à l’école primaire (semaine de 4 jours)

- conditions de travail  et effectifs dans les classes

- RASED avec de moins en moins de moyens pour les élèves en grande difficulté

- non remplacement des maîtres…

 

NOUS NE DEVONS RIEN LAISSER PASSER QUI PORTE ATTEINTE AUX CONDITIONS DE TRAVAIL DE NOS ENFANTS.

 

LES PARENTS DOIVENT DEMANDER DES COMPTES ET LES OBTENIR !

 

 

Partager cet article
Repost0
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 13:44
enseignement_01.jpgL’appel à la vigilance sera de règle à cette rentrée. Partout où l’on a constaté des dotations globales horaires insuffisantes pour que nos enfants puissent travailler dans de bonnes conditions, Il FAUT REAGIR TOUT DE SUITE DES LA RENTREE.

Conditions de la mise en place de la réforme de la seconde : il faut par exemple veiller à ce que le tutorat soit effectivement et valablement mis en place, veiller à savoir comment est organisée l’aide personnalisée (que ce ne soit pas des cours traditionnels mais bien une aide à chaque élève). N’hésitez pas à revoir les documents que nous vous avons envoyés. Nous les tenons à votre disposition.

RASED : le ministre de l’éducation nationale prévoit encore de diminuer les moyens pour les élèves en grande difficulté : partout il faut exiger que tous les élèves qui en ont besoin soient pris en charge.

Le non remplacement des enseignants absents : l’année scolaire dernière fut catastrophique sur ce plan. Il faudra exiger le remplacement immédiat partout et dénoncer toute absence non remplacée dès la rentrée.

RYTHME DE VIE : Il faut dire NON à des emplois du temps en collège et en lycée qui ne laissent pas le temps aux élèves d’avoir une heure trente de pause minimum le midi pour se restaurer et se reposer. Il faut refuser des journées trop longues préjudiciables à la santé et à l’équilibre des jeunes et exiger ses emplois du temps équilibrés sur la semaine. Il faut partout revoir la semaine de 4 jours au profit d’une semaine mieux équilibrée.

Voilà quelques uns des problèmes que nous allons rencontrer dès la rentrée et sur lesquels il faudra réagir et agir.

 

Hachemi SALHI, Président

Patrick PATTE, Secrétaire Général

Partager cet article
Repost0
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 11:34

EC_00038B.gif

 

- A l’heure difficile où une majorité de familles du Nord et de France se débattent dans une crise économique qui perdure,

- Face à l’inconséquence des décisions du Ministre de l’Education Nationale qui prône une réforme du lycée sans se donner les moyens de la préparer, en particulier en improvisant le renouvellement des manuels scolaires, non encore édités, pour certains d’entre-eux,

- Au regard de la surcharge financière des familles à la rentrée scolaire prochaine et une volonté commune de réduire les dépenses scolaires pour les familles modestes,

- Alors que le principe de la gratuité de l’école ne cesse d’être bafoué,

- Au regard de l’impact financier sur les bourses aux livres des associations de parents d’élèves qui font des efforts substantiels pour réduire le coût des livres pour toutes les familles du lycée,

- Sachant que cette année, selon le Conseil régional du Nord-Pas de Calais, les chèques-livres ne seront distribués aux familles qu’en début septembre,

 

 

nous suggérons à tous les conseils locaux de demander dans tous les lycées :

 

* un étalement pluri-annuel du renouvellement des manuels scolaires,

* pour la rentrée scolaire 2010/2011, de ne renouveler que 2 manuels pour les classes de seconde : anglais et mathématiques,

* de développer le recours à une utilisation de documents pédagogiques adaptés à la situation en utilisant tous les moyens possibles (sans faire de photocopillage bien entendu), dans les différents niveaux et disciplines.

 

Dans une volonté commune, enseignants, direction, syndicats et fédérations de parents d’élèves se doivent de préserver des conditions justes et équitables d’accès au savoir et à la réussite scolaire de tous les élèves du lycée.

 

 

Pour la FCPE Nord, il n’est pas possible que les conseils locaux et leurs bourses aux livres (ou tout autre système) puissent assurer d’un coup le renouvellement des manuels.

Nous exigeons un étalement et devons nous mobiliser devant toute tentative des établissements pour demander aux parents d’acheter les nouveaux manuels.

 

Les parents doivent refuser tout achat.

 

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 15:22

 

DSC00716La FCPE du Nord invite les conseils locaux de parents d’élèves du département du Nord, les acteurs de la communauté scolaire et éducative, les élus politiques, à venir dans le calme, la bonne humeur et la détermination à symboliser notre résistance et notre exigence de moyens pédagogiques et humains dignes de ce nom autour du  

PIQUE-NIQUE REPUBLICAIN POUR L’EDUCATION

à LILLE  

(en face de la Préfecture de Région, place de la République, à côté et autour de la fontaine)

JEUDI 24 JUIN 2010  

de 12 h à 13 h30

 

Venez nombreux exprimer votre mécontentement à propos de :

- la baisse injuste des moyens de fonctionnement dans les établissements scolaires du Nord

- la suppression drastique des postes pour la rentrée scolaire 2010/2011,

- la désorganisation du travail et du suivi pédagogiques qui hypothèquent la réussite scolaire des enfants et élèves du Nord et inquiètent gravement les familles..

Partager cet article
Repost0
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 14:45

...L’ELECTION DU BUREAU

DSC00895-B.jpg 

Pour faire suite à son CONGRES, le conseil d’administration départemental de la FCPE Nord s’est réuni ce SAMEDI 5 JUIN à LOMME pour élire son Bureau.

 

Les anciens et les nouveaux administrateurs ont choisi la CONTINUITE pour désigner le bureau qui anime la fédération.

 

montage-CA-FCPE-DEF-2.jpg

 

Ont été élus ou réélus 

Président : Hachemi SALHI

Vice-Présidents : Brigitte Chaïb-Vanhecke, Frédéric Grutzner, Christian Villain, Laurence ZADERATZKY

Secrétaire général : Patrick PATTE

Secrétaire général adjoint : Olivier DUTOUR

Trésorière : Anne MIKOLAJCZAK

Trésorière adjointe : Sandrine CATHELAIN

 

Partager cet article
Repost0