Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 19:25

Les actions se poursuivent ou naissent chaque jour partout où les parents trouvent injustes des mesures qui vont aggraver les conditions d’accueil des enfants  et des jeunes et notamment

-          La réduction de l’accueil de deux ans en maternelle

-          La suppression des postes de maîtres spécialisés dans les Réseaux d’Aides Spécialisées aux Enfants en Difficulté

-          L’augmentation des effectifs des classes

Ainsi

Lille FAUBOURG DE BÉTHUNE : l'école maternelle Jean-Aicard est menacée de perdre une classe.

Le conseil d'école a voté à l'unanimité contre la suppression.
Les actions vont continuer. 

GRANDE-SYNTHE :  Suite à l’annonce de la suppression de deux postes du Réseaux d’Aides Spécialisées aux Enfants en Difficulté (RASED), une pétition est  lancée par les parents dans toutes les écoles.
Le Maire de la ville va demander le vote d’une motion lors de son prochain conseil municipal.

Le secteur d’intervention du RASED de DUNKERQUE/GRANDE-SYNTHE concerne actuellement les communes de Grande-Synthe, Loon- Plage, Craywick, Armbouts-Cappel et Capelle-la-Grande : 

2 postes de maîtres spécialisés sur les 7 devraient disparaître.

Si on supprime encore deux postes, comment seront aidés les élèves qui en ont besoin ?

Les parents demandent qu’au moins deux postes de maîtres spécialisés soient créés, le nombre de postes actuels (7 postes de maîtres spécialisés) étant insuffisant afin d’assurer la prévention en maternelle et la poursuite de toutes les aides.

ACTUELLEMENT, DE NOMBREUX ENFANTS DE PLUSIEURS ÉCOLES NE BÉNÉFICIENT PLUS D’AIDE DE MAITRES SPÉCIALISÉS. 

 

LILLE :  MANIFESTATION CE VENDREDI 10 FÉVRIER

  devant l'école Philippe de Comines, rue Duruy à 8h 30

               Les Moulins, rue de la plaine à 8h30.

               À Kergomard, rue Georges Mandel à 8h50 devant la grille.
contre

-          La suppression DU SEUL POSTE MAîTRE G (spécialisé dans les problèmes de comportement) dans la circonscription de Lille Est.

 

CAPELLE LA GRANDE :  Groupe scolaire Jean–Jaurés  .

Aujourd’hui, les  parents devaient se déplacer à LILLE pour interpeller l’Inspecteur d’Académie avec le soutien de la municipalité de CAPPELLE et de la FCPE. Outre la demande de la non suppression de la classe dans un quartier socialement défavorisé, les parents réclament,  comme à GRANDE-SYNTHE, le maintien du poste de RASED.

 

STEENWERCK : MANIFESTATION  LE  SAMEDI 11 FÉVRIER À PARTIR DE 10H

Organisation d’une classe extérieure pour symboliser le projet de fermeture et montrer notre désaccord avec celui-ci.

Nous proposerons une leçon de morale (tu ne mentiras point: "aucune fermeture de classe à la rentrée 2012" dixit Le président de la république en juin 2011).

 

BRAY-DUNES : École DESWARTE  

                   CE VENDREDI 10 FÉVRIER : BLOCAGE DE L’ÉCOLE

BAILLEUL : MANIFESTATION   SAMEDI 11 FÉVRIER  avec  mise  en place d’ une distribution de tracts suite à une prévision de fermeture d'une classe du groupe scolaire THYL/DECOSTER    
 

PONT SUR SAMBRE : École Louise ROLAND

Pour essayer de mobiliser le plus de monde possible et pour montrer leur détermination contre la fermeture de classe, une pétition a été mise en ligne :

http://www.lapetition.be/en-ligne/Non-a-la-fermeture-de-classe-a-l-ecole-louise-roland-de-pont-sur-sambre-10988.html

 

MILLAM :    Ce Vendredi : blocage de l'école. 

                          Samedi : désinfection des lieux à partir de 10 h 30 à l'école

                          Lundi : blocage de l'école dès le matin à 8 h 30, grande vente aux enchères du mobilier scolaire qui aura lieu à l'école de 14 h à 17 h.

 

MOUVEAUX école Lucie Aubrac

Du vendredi 10 février à partir de 18h00 au samedi 11 février  

  « nuit de Résistance » – Occupation de l’école en famille (Prenez vos couettes !)

                                 site   http://sourireetbonnehumeur.blogspot.com/

MAUBEUGE :   MOBILISATION GÉNÉRALE  MERCREDI 15 FÉVRIER 17h

Rassemblement de toutes les écoles, collèges et lycées du bassin dans le

Parc Sainte Emilie à proximité de l’Ecole maternelle Elise Dussart ,rue Haute

Contre le démantèlement du Service Public d’Éducation

 

BAISIEUX :  école Paul Emile Victor  

Des actions sont menées suite à la fermeture de la classe de CM1 et CM2

Une pétition est en cours dont  voici le lien :

http://www.lapetition.be/petition.php?petid=11016

 

DANS LES COLLÈGES

Les dotations globales horaires ou DGH qui sont en train d’être examinées dans les collèges sont aussi au cœur de la colère des parents : CES DOTATIONS SONT TRÈS SOUVENT INSUFFISANTES.

Elles vont générer dans certains collèges l’AUGMENTATION DES EFFECTIFS PAR CLASSE

                                                                 LA SUPPRESSION DE DÉDOUBLEMENTS en langue ou sciences

                                                                                 LA DISPARITION DES AIDES AUX ÉLÈVES EN DIFFICULTE

 

 

C’est le cas par exemple à :

GRAVELINES : COLLÈGE PIERRE ET MARIE CURIE

 

Les parents FCPE boycotteront le Conseil d’administration ce vendredi 10 février pour protester contre une baisse de moyens qui entraînera pour les classes de troisième et de quatrième des effectifs chargés, de mauvaises conditions de travail.
Des courriers seront envoyés  à madame la rectrice et à monsieur l’Inspecteur d’Académie.

 

La suppression de la classe de 6ième SEGPA (section d'enseignement général et professionnel adapté), alors même que des dossiers sont en attente et qui remet en cause les fondements  des classes de SEGPA.

 

 

 

LA FCPE Nord dénonce  la nouvelle politique mise en œuvre par le rectorat pour supprimer des classes de SEGPA et « intégrer » sans moyens les élèves dans les classes de sixième générale.

Comme pour les suppressions des postes des RASED, c’est là aussi toute l’aide aux élèves en grande difficulté qui est abandonnée. Cette politique est destructrice  et va accroître le nombre d’élèves décrocheurs du système scolaire. UN ABANDON dont devront répondre  le ministre de l’éducation nationale et la rectrice qui le met en œuvre.

LAMBERSART :  Collège Anne Frank

Le CA a été ajourné, faute de quorum (seuls les 4 membres des représentants parents « Avenir A. Frank » n’ont pas suivi) . Le CA est reporté au vendredi 10 février.

 A suivre…

MARCQ EN BARŒUL : Collège Rouges Barres 

Pour une classe de plus, 9 heures de moins soit un demi-poste de professeur.

Boycott du conseil d'administration du Jeudi 9 Février sur la DGH 2012-2013.

Également en soutien de toutes les autres classes du nord et de la France !

 

FACHES-THUMESNIL :  collège Jean Zay  

Une pétition est lancée pour protester contre la suppression de moyens.

VILLENEUVE D'ASCQ :  Collège Arthur Rimbaud

BOYCOTT du Conseil d’Administration  

La dotation globale horaire (DGH) proposée se traduit entre autre par

-          du Français en moins (1/2 h) dans quelques classes

-          la suppression de dédoublements (math, français et SVT).

 

ET CE N’EST PAS FINI…

 

porteeAH, çA N’VA PAS, çA N’VA PAS … 

                                                              (Air connu)

Partager cet article
Repost0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 11:24

Le 17 février le Comité technique paritaire départemental du Nord se réunira à l’Inspection académique pour faire état des travaux en cours de la carte scolaire. Ensuite les décisions seront prises de fermetures et d’ouvertures des classes.

Les nombreuses actions que vous pouvez retrouver en partie sur notre blog montrent que la mobilisation est forte devant l’injustice des mesures prévues du fait de la politique menée par madame la rectrice de réduire les moyens de l’école publique au détriment des élèves :

-          Dans les écoles maternelles, baisse volontaire et organisée de l’accueil des enfants de deux ans

-          Augmentation des effectifs des classes

-          SUPPRESSION de POSTES DE MAITRES SPECIALISÉS dans les RASED ce qui entrainera l’abandon de l’AIDE  POUR DES CENTAINES D’ENFANTS EN GRANDE DIFFICULTE.

DANS CE CADRE LA FCPE NORD PREND UNE INITIATIVE

LE 22 FEVRIER 2012

 La FCPE Nord invitera à la réunion d’un

Comité Départemental de l’Education Nationale  

alternatif au Conseil Départemental de l’Education Nationale auquel nous avons décidé de ne plus assister jusqu’à nouvel ordre. Nous avons boycotté celui du 2 février et avons été absents volontaires de celui du 6 février.
Nous estimons en effet que nous n’avons pas à assister à la réunion d’une instance qui n’est plus qu’une chambre d’enregistrement des décisions prises des suppressions des moyens des écoles. Nous ne remettons pas en cause le travail des services de l’Inspection académique mais nous affirmons simplement que madame la rectrice et son ministre de tutelle ne donnent pas les moyens suffisants et nécessaires pour que l’Inspection académique puisse réellement travailler pour faire face aux besoins  indispensables des écoles maternelles et élémentaires et aux grandes difficultés de certains élèves.

Ce CDEN alternatif étudiera les véritables mesures qu’il faut prendre, dans le Nord, pour les écoles, pour aider efficacement tous les élèves dans leur scolarité.


La FCPE NORD APPELLE TOUS LES PARENTS  À INTENSIFIER PARTOUT LES ACTIONS et À SE JOINDRE ET SOUTENIR TOUTES LES ACTIONS qui se mettront en place localement POUR DÉFENDRE LES MOYENS DU SERVICE PUBLIC DE L’ÉDUCATION.

MÊME APRÈS LE 17 FÉVRIER, IL FAUT CONTINUER !  Nous en reparlerons.

 

On trouvera ci-après la déclaration initiée par l’intersyndicale des personnels de l’Education nationale à laquelle nous nous sommes associés

  image logos semaine action 12 au 18 02 12

 

L’Education doit devenir une réelle priorité !

 

L’intersyndicale Régionale de l’Education et la FCPE Nord se félicitent de la forte mobilisation des personnels de l’Education et des parents d’élèves le 31 janvier dans les manifestations contre, notamment, les 1020 suppressions de postes prévues à la rentrée 2012.

 

Ils ont ainsi une fois encore démontré que, refusant la dégradation des conditions de scolarisation des élèves et de travail des personnels, ils ont à cœur de défendre leurs métiers et le système éducatif.

Conditions de travail, précarisation de l’emploi, absence de revalorisation,suppressions de postes, nouvelle gouvernance, réformes contestées ... Pour les organisations syndicales et les parents d’élèves, il est urgent de stopper une politique éducative qui tourne le dos à la réussite de tous les élèves.

Pour la défense du service public d'Éducation,

- Contre les suppressions de postes, pour des meilleures conditions d'enseignement pour les élèves et les personnels,

- Pour le maintien de l’enseignement professionnel sous statut scolaire public au sein des LP (Lycées Professionnels), SEGPA (sections d'enseignement général et professionnel adapté) et EREA ( Etablissements Régionaux d'Enseignement Adapté),

- Contre les parcours mixés en LP,

-  Contre le projet d’évaluation des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation,

L’intersyndicale appelle à intensifier  toutes les mobilisations locales qui, dans les

établissements, les écoles, les communes, les bassins, ont déjà commencé. Elle appelle en particulier à une quinzaine de mobilisation du 10 au 22 février, pouvant aller jusqu’à la grève pour le personnel de l’Education nationale en se saisissant notamment, des temps forts départementaux et régionaux :

Le 10 février Comité de Défense de l’Éducation Nationale au Conseil Général d’Arras à partir de 12h00

Le 14 février Comité Technique Spécial Départemental Ecole dans le Pas de Calais

Le 16 Février Comité Technique Spécial Départemental Ecole dans le Nord avec un  rassemblement devant l’IA  à 9h30

Le 22 Février Comité Départemental de l’Éducation Nationale alternatif au CDEN  (Conseil Départemental de l’Education Nationale )

Elle appelle à une manifestation le samedi 18 février à partir de 14h30 Porte de Paris à Lille

L’Education doit devenir une réelle priorité !

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 février 2012 3 08 /02 /février /2012 20:43

LES VILLAGES SE REBELLENT

Deux exemples de la détermination de ces villages (dont les parents nous ont contactés) et qui défendent leur existence même, tant il est vrai que l’école est au cœur de leur vie. NOUS SOUTENONS LEURS ACTIONS EXEMPLAIRES !

À HAULCHIN –École Irène et Frédéric Joliot-Curie

Il y a exactement une semaine, un de nos articles annonçait la colère des parents d’HAULCHIN. En cause, la fermeture d'une classe à l'école primaire Joliot-Curie à la rentrée. Comme incidence, cela fera par exemple 32 élèves dans la classe de CE2. Contactée, la FCPE Nord apporte son soutien au mouvement qui se met en place pour « manifester autrement ».

« Une action par jour pendant six jours ».

Cela a commencé ce LUNDI : les parents ont occupé l’école. Une réunion a ensuite eu lieu à laquelle participait madame le maire d’Haulchin qui a apporté aux parents, aux enfants et aux enseignants son soutien et son aide. Les associations de parents d'élèves (maternelle et primaire) se sont mobilisées en faisant une lettre à tous les élus locaux, ont contacté la FCPE, lancé une pétition qui a déjà recueilli plus de 200 signatures et ont décidé :

MARDI 7 FÉVRIER : Une Ronde de l'Espoir a eu lieu, pendant la Récréation

MERCREDI 8 FÉVRIER : les parents ont interrompu une conférence pédagogique entre l'inspectrice et les enseignants à la salle Aragon de Denain.
Cela continuera jusque MARDI 14 FÉVRIER avec une ÉCOLE MORTE.

Qu’on se le dise ! 

 HAULCHAIN

À MILLAM    - suite – contre la fermeture de la classe au village 

Après une nouvelle réunion ce dernier lundi, les parents ont décidé de faire « FORT ».

Jeudi :      Photo de classe à 16 h 30 pour évaluer la capacité d'accueil d'une salle de classe. 

                 Simulation d'une classe contenant 36 élèves avec une nouvelle élève : l'ânesse MAYA.

                 Tentative de faire entrer 36 élèves avec bureau individuel dans une seule salle de classe   comme le prévoit l'inspecteur si la fermeture a lieu.

Vendredi : blocage de l'école. 

Samedi : désinfection des lieux à partir de 10 h 30 à l'école.  

Lundi : blocage de l'école  à 8 h 30. À 14 h, grande vente aux enchères du mobilier scolaire qui aura lieu à l'école jusque 17h.

 

porteeAh ça ira, ça ira... (air connu)

 

UN AUTRE EXEMPLE DANS UN LYCÉE

SOMAIN : lycée Pasteur : cinq postes supprimés avec des classes qui ont déjà actuellement 32, 33 ou 34 élèves. 

Il est clair que ceux qui ont du mal à suivre ne peuvent pas être aidés. Avec les suppressions de postes cela ne va pas s’améliorer.

C’est pour cela que LUNDI l’appel à l’école morte a été fortement suivi (98% des élèves absents) avec le soutien des enseignants et des élus locaux.  À suivre…

 

 Le commentaire de la FCPE Nord :

Ces quelques exemples précis parmi tant d’autres montrent les conséquences de la politique menée par  madame la rectrice de l’Académie de LILLE quand elle veut que les établissements scolaires, écoles, collèges et lycées, fassent « mieux », mais avec « moins ».

Madame la rectrice dira encore qu’il ne faut pas faire d’un exemple une généralité. Nous avons une autre conception de la réalité : il est facile de faire de la généralité en voulant prouver qu’à la rentrée 2011 il y avait dans les lycées « 21,25 élèves par structure ». La généralité pour madame la rectrice c’est de masquer les véritables situations de surcharge des classes. La réalité fine c’est que les chiffres qu’elle annonce ne correspondent pas en fait au nombre d'élèves par classe. Le rectorat calcule la moyenne entre le nombre d'élèves en classe « entière » et le nombre d'élèves en classe « restreinte » (options, accompagnement individualisé de deux heures par semaine...).

Nous attendons les chiffres officiels du nombre effectif d'élèves par classe « entière » avant et après les suppressions de postes à la dernière rentrée.

Bien sûr, madame la rectrice ne les donnera pas car cela mettrait à mal la devanture trompeuse de sa politique et celle de son ministre de tutelle.

 

En guise de rappel, la FCPE attend toujours ce qu'elle a demandé à madame la rectrice au dernier Conseil Académique de l’Education Nationale :

-          un bilan quantitatif et qualitatif de la réforme du lycée dans l’académie,

-          un bilan quantitatif et qualitatif de l’accompagnement scolaire et du tutorat,

-          un bilan quantitatif et qualitatif du remplacement des professeurs absents pour les courtes et longues durées ainsi que des modalités de gestion académique de ces dernières. Nous tenons beaucoup à la stabilité des équipes pédagogiques qui a un rôle clé dans la réussite scolaire de nos enfants,

-          un bilan quantitatif et qualitatif de l’accueil et de la scolarisation des élèves, collégiens et lycéens en situation de handicap et notamment de leur accompagnement en matière d’AVSI et de tiers-temps pédagogique, suivant les recommandations et mesures de la MDPH,

-          un bilan quantitatif et qualitatif des remédiations pédagogiques apportées aux élèves en difficultés, suite aux suppressions des RASED et des menaces qui pèsent sur les SEGPA et par conséquent sur les élèves connaissant des difficultés pédagogiques et scolaires durables et persistantes.

 

Patrick PATTE

Secrétaire Général

 

 

Partager cet article
Repost0
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 19:45

Les températures glaciales et le gel n’ont pas réduit l’ardeur des parents et des enseignants qui continuent de se mobiliser.

 

Ce LUNDI 6 FÉVRIER :  

LA FCPE NORD a décidé de ne pas sièger au Conseil Départemental de l’Education Nationale (CDEN )  à LILLE et de ne pas y envoyer ses représentants.
La FCPE Nord  estime que la dotation en postes du département du Nord est insuffisante pour que les travaux de monsieur l’Inspecteur d’Académie puisse permettre aux élèves d’avoir, dans un certain nombre d’écoles,  les conditions de travail adaptées à une scolarité digne de ce nom.
La diminution de l’accueil des enfants de 2 ans en maternelle, la suppression insensée des postes des maîtres spécialisés des RASED ne nous permettent pas de participer à des « travaux » qui ne seront que le constat de la suppression organisée des moyens par la politique de madame la Rectrice pour l’académie .

SUITE DES ACTIONS MENÉES PAR LES ÉCOLES

FLINES-LEZ-RÂCHES : fermeture de deux classes décidée par l'inspection d'académie, l'une à l'école René-Cassin, l'autre à l'école Brossolette.

À l'initiative de l'association des parents d'élèves FCPE, soutenue par la municipalité, une réunion d'information s'est tenue jeudi soir dernier à l'école Brossolette. Une centaine de personnes étaient présentes, venues pour manifester leur opposition à la fermeture de deux classes décidée par l'inspection d'académie. Etaient également présents des représentants syndicaux SNUIPP-FSU. Madame la maire de la ville, présente à la réunion, a déclaré que ces fermetures imposées par l'inspection d'académie était « une remise en cause de la politique enfance et jeunesse développée par la municipalité, les investissements consacrés chaque année pour le bon fonctionnement des établissements scolaires. » Les représentants présents du  Collectif de défense de l'école de la République du Douaisis ont notamment apporté un éclairage sur les problèmes d'accueil des enfants en grande difficulté et  dénoncé le manque de remplaçants.

Les parents  de la FCPE ont projeté de mener une opération « école morte » le JEUDI 16 FÉVRIER 2012.

 

STEENWERCK :  École Jean Monnet.

samedi 4 février 2012 au conseil d'école, les représentants de la commune et les représentants de parents d'élèves ont signé une motion contre la fermeture de classe. Cette motion sera transmise le mardi 7 février à 14h, lors de l'entretien avec l'Inspecteur d'Académie.

Prochaine action samedi 11 février : manifestation et animation surprise à 10h à l'école primaire.

 

04022012895

 

BERTHEN : fermeture de classe à l'école Vandewalle.

« 3 classes ça passe,  2 classes ça casse , 1 économie pas classe! »  tel est le slogan que l’on verra durant l’occupation du trottoir avec le mobilier scolaire et le maximum d'enfants et d'adultes.

L'action extérieure aura lieu pendant le conseil d'école extraordinaire, mercredi matin de 10h à 12h

Tous les politiques locaux ont été conviés...

Des tracts ont été tirés et seront distribués, dans les boites aux lettres demain pour mobiliser le village, et aux voitures passantes mercredi pendant l'occupation du centre du village. La presse est avertie, la gendarmerie aussi ...

 

LA GORGUE :  écoles l'Alloeu et Saint Exupéry

Les parents ont décidé de se lancer dans l’action.

Réunion le jeudi 09/02/2012 à 18H au sein de l'Ecole l'Alloeu.  

 

PONT SUR SAMBRE :  Ecole Louise ROLAND

Pour essayer de mobiliser le plus de monde possible et pour montrer leur détermination contre la fermeture de classe, une pétition a été mise en ligne:

http://www.lapetition.be/en-ligne/Non-a-la-fermeture-de-classe-a-l-ecole-louise-roland-de-pont-sur-sambre-10988.html

Des pétitions "manuscrites" circulent également dans la ville et chez les commerçants.

LES COLLÈGES ET LES LYCÉES …ÇA BOUGE

 

VILLENEUVE D'ASCQ  collège Léon Blum

Suite, une nouvelle fois, aux suppressions de postes dans l'éducation nationale et à la dotation globale horaire encore et toujours en baisse, la FCPE locale a décidé de boycotter le Conseil d’administration du 7 février 2012. 

L'autre raison de cette position est la réception de la convocation au CA hors délais légaux; en effet, ce courrier a été reçu par les élus-parents, le vendredi midi pour le mardi suivant avec, stipulé au bas de la lettre, que les questions à aborder devraient être déposées le vendredi avant midi.

 

CONVOCATION AU CONSEIL D’ADMINISTRATION : il faut exiger l’application des textes

La FCPE Nord rappelle :

le délai de convocation du conseil d’administration :

Le chef d'établissement fixe les dates et heures des séances, il envoie les convocations, accompagnées du projet d'ordre du jour et des documents préparatoires, au moins dix jours à l'avance. (Ce délai pouvant être réduit à un jour si l’urgence est avérée). L'ordre du jour est adopté en début de séance.

Toute question relative à la responsabilité pédagogique et éducative de l’EPLE doit avoir été instruite au préalable par la commission permanente.  

 

 

 

 

 

AUBY : LYCÉE PROFESSIONNEL AMBROISE CROIZAT

MARDI 7 FÉVRIER 2012, MANIFESTATION  à 9 heures DEVANT LE LYCÉE

 

Une pétition en ligne pour défendre les suppressions inadmissibles de moyens :

 

http://www.petitionenligne.fr/petition/nouvelle-mobilisation-au-lycee-professionnel-ambroise-croizat-d-auby/2122

 

À SUIVRE….

 

 Le Collectif de défense de l'école de la République du DOUAISIS s'est réuni ce jeudi soir dernier à GUESNAIN

 À l'appel du collectif,

vendredi 17 février

JOURNÉE  ÉCOLE MORTE DES ÉCOLES DU DOUAISIS TOUCHÉES PAR UNE FERMETURE, commune avec  LES LYCÉES

(organisation FCPE)

samedi 18 février à 10 h 30

MANIFESTATION à DOUAI : rassemblement place d'Armes.

 

Partager cet article
Repost0
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 16:11

Oui,  certes,  le terme est un peu violent et guerrier mais c’est bien d’une GUERRE dont il s’agit quand il faut que les parents se MOBILISENT pour réclamer LE DROIT POUR LEURS ENFANTS à un accueil et à un encadrement de qualité, c’est-à-dire capable de PRENDRE EN CHARGE  LES ÉLÈVES pour qu’ils aient les meilleures chances de réussir leur scolarité…

EST-CE NORMAL d’AUGMENTER PARTOUT LES EFFECTIFS PAR CLASSE au détriment de la prise en charge des élèves notamment ceux en difficulté ? Ce sera le cas dans les écoles, les collèges et les lycées. Les chiffres réels qui viennent des parents sur le terrain le prouvent chaque jour.

EST-CE NORMAL  de mettre en place de manière organisée la DIMINUTION DE L’ACCUEIL DES ENFANTS DE DEUX ANS en MATERNELLE en effaçant ces élèves des statistiques pour calculer les effectifs par classe et FERMER DES CLASSES ?  Sans doute prépare-t-on au gouvernement l’accueil dans les JARDINS D’ÉVEIL, structures payantes privées ou publiques financées par les impôts locaux. 

EST-CE NORMAL de SUPPRIMER chaque année DES POSTES DE MAITRES SPÉCIALISÉS (RASED) qui aident les enfants en GRANDE DIFFICULTE ?  Depuis 2009, dans le NORD, des milliers d’enfants ont été abandonnés et  plusieurs centaines le seront encore à la prochaine rentrée. LE RÉSULTAT d’une politique du chiffre appliquée par madame la Rectrice qui n’a à l’évidence aucune conscience de ce que subissent ces élèves, puisqu’elle est incapable de RIEN PROPOSER POUR qu’ils soient véritablement pris en charge, mais au contraire supprime les aides des RASED qui sont efficaces.

EST-CE NORMAL DE SUPPRIMER DES SECTIONS  DANS LES LYCÉES PROFESSIONNELS  alors que ces sections sont demandées par  des élèves ?

EST-CE NORMAL…..    

classe dégradéeC

 

Quand on voit la mobilisation s’accentuer, LES PARENTS EN COLÈRE NE TROUVENT PAS NORMAL ces mesures  destructrices. On nous signale des débuts de mobilisation qui s’ajoutent à celles, nombreuses, en cours.

TETEGHEM  :  Les parents d'élèves font signer une pétition. Ils seront reçu par le maire de la commune  vendredi prochain.

BRAY-DUNES :    école DESWARTE

 Suppression pour la deuxième année consécutive d’un poste d’enseignant et donc fermeture d’une classe alors que  les effectifs prévisionnels pour la prochaine année scolaire sont supérieurs à ceux de 2011.

Réunion prévue à l'école lundi soir prochain à 17h45 avec parents, élus, enseignants et  syndicats d'enseignants.

 

HAULCHAIN  :  élémentaire Joliot Curie , maternelle Jules Mousseron, 

Après la grève de mardi et une  pétition qui a été signée par la totalité des parents d’élèves, aujourd’hui  une RÉUNION A LIEU pour préparer la poursuite de l’action.

 

LA FCPE NORD a décidé de « boycotter » le Conseil Départemental de l’Education Nationale (CDEN ) de lundi 6 FÉVRIER 2012 à LILLE et de ne pas y envoyer ses représentants.
La FCPE nord  estime que la dotation en postes du département du Nord est insuffisante pour que les travaux de monsieur l’Inspecteur d’Académie puissent permettre aux élèves d’avoir, dans un certain nombre d’écoles,  les conditions de travail adaptées à une scolarité digne de ce nom.
La diminution de l’accueil des enfants de 2 ans en maternelle, la suppression insensée des postes des maîtres spécialisés des RASED ne nous permettent pas de participer à des « travaux » qui ne seront que le constat de la suppression organisée des moyens par la politique de madame la Rectrice pour l’académie .

Cette politique, basée sur  des considérations comptables, est  inadaptée qualitativement et quantitativement aux réalités fines des situations et prend comme variable d’ajustement  « économique » les élèves et leur avenir scolaire.   

Nous ne pouvons l’accepter !

 

 

Défense ecole publique

Partager cet article
Repost0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 13:41

Comme nous vous l’avions annoncé les lycées ont été durement touchés par les suppressions de postes.  Les parents et les professeurs sont partout entrés dans l’action.
Nous reviendrons sur les conséquences des suppressions dans un prochain article.

Les collèges, malgré une augmentation de leurs effectifs (+ 1260 élèves), n’auront que peu de moyens en plus : 20 postes soit 1 poste pour 63 élèves .

CONSEQUENCES : des classes plus chargées en collège et des suppressions de postes dans certains collèges car le nombre de postes en plus est très largement insuffisant d’autant que les classes sont déjà chargées.

Par exemple

A Rosendaël (DUNKERQUE) au  Collège Paul-Machy :

Les enseignants avec le soutien des parents de la FCPE se mobilisent : il y a eu grève mardi , distribution de tracts aux familles… 

 JOURNEE  "PORTE FERMEE"  ce vendredi 3 février .

Les parents sont appelés à  soutenir  l’action en .gardant leurs enfants à leur domicile.

RENDEZ-VOUS dès 7h30 à la grille du collège pour manifester le mécontentement des parents.

Des tracts avec coupon-réponse ont été distribués, coupon que les parents doivent  retourner signés et qui seront remis à l'inspection académique pour  montrer que les parents   REFUSENT des  fermetures de classes et pour que les enfants aient de meilleures conditions de travail  !

 

 La situation : suppression d’une classe de 5ème et d’une classe de 4ème, ce qui augmentera les effectifs à près de 29 ou 30 élèves selon la classe.

 

Merci madame la RECTRICE pour les excellentes conditions de travail faites aux élèves :

OU SONT LES POSSIBILITES DE PRENDRE EN CHARGE TOUS LES ELEVES ET EN PARTICULIER CEUX QUI ONT DES DIFFICULTES ?

Cappelle-la-Grande : collège Van-der-Meersch   :   5 postes de moins.  

Coudekerque-Branche : collège du Westhoek :   12 élèves en moins et 2 classes supprimées.  

EXEMPLES CONCRETS DE L’APPLICATION DESTRUCTRICE du RECTORAT  d’une répartition de MOYENS insuffisants : les élèves sont considérés comme variables d’ajustement DE LA POLITIQUE DOCTRINAIRE  du ministère et du gouvernement appuyé par ceux des parlementaires qui ont voté le budget de l’éducation nationale.

 

ET PUIS

 DOUAI : fermeture d'un poste de Rééducateur au CMPP (centre Médico Psycho Pédagogique)

Le Centre Médico Psycho Pédagogique de Douai a la spécificité de bénéficier de 2 postes d'enseignantes spécialisées. Aujourd'hui, l'Education Nationale a décidé de supprimer un des 2 postes de rééducateurs/psychopédagogues.

LA FCPE Nord soutient leur action et appelle tous ceux qui sont concernés dans le secteur à SIGNER LA PETITION en ligne :

http://www.lapetition.be/en-ligne/Non-la-fermeture-d-un-poste-de-Rducateur-au-CMPP-de-DOUAI-59-10973.html

 

 

STEENWERCK /  rappel pour ce  vendredi rassemblement devant l'école  Jean MONNET à 8h30/9h 

pour manifester le mécontentement des paretns contre le politique de casse scolaire.

  

MILLAM  ECOLE MORTE JEUDI 2 FEVRIER

La FCPE Nord apporte son soutien à l’action des parents et communique l’invitation à signer la pétition  qui tourne sur facebook :

                    https://www.facebook.com/events/317996204908339/?ref=ts
Une pétition papier sera présentée demain vendredi à l'inspecteur académique.
 
PONT SUR SAMBRE
 : école maternelle Louise Roland - 

RAPPEL   : une réunion exceptionnelle du conseil d'école aura lieu DEMAIN Vendredi  3 février à la salle polyvalente de Pont sur Sambre

 

 DUNKERQUOIS et FLANDRE :

 

UNE MANIFESTATION

à l’initiative des organisations syndicales des personnels de l’Education nationale SGEN-CFDT de Dunkerque, d’Action & démocratie du LP auto et Guynemer se déroulera

le samedi 4 février 2012 à 16 H 30   

PLACE JEAN BART à DUNKERQUE

 

 

LA  FCPE  appelle les conseils locaux et les parents des écoles, collèges et lycées à se joindre à cette manifestation pour DEFENDRE LE SERVICE PUBLIC D’EDUCATION et  dire NON AUX  SUPPRESSIONS DE POSTES ET DE CLASSES en Flandre et sur le Littoral.

 

Rappel : dans le secteur  c’est

-                 Une cinquantaine de suppressions de postes dans le premier degré,

-                 la disparition de postes de maîtres spécialisés dans les RASED (Réseau d’Aide   Spécialisée aux Elèves en Difficulté), des disparitions de postes d’enseignants Animateurs dans les Zones d’éducation prioritaire,

-              17 postes en moins au Lycée de l’Europe, 13 en moins au LEP Guynemer à Saint Pol sur Mer, 8 au LEP Fernand Léger à Coudekerque-Branche, 10 au LEP de L’Yser à Wormhout, 2 au lycée du Noordover à Grande-Synthe, 4 au LP des plaines du Nord,

-               pas de création de postes au Lycée Angellier qui accueillera 90 élèves de plus, 

-               des effectifs plus chargés pour les Collèges qui verront arriver de nombreux élèves en plus sans création de postes.

 

compposition PP manif 31 janvier Dunkerque. 

 

A SUIVRE...

Partager cet article
Repost0
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 15:26

Pour faire suite à notre article d’hier, voici encore quelques exemples d’écoles où les parents ont bien l’intention de refuser LA DEGRADATION DES CONDITIONS D’ACCUEIL ET DE TRAVAIL  de leurs enfants.

CAPPELLE LA GRANDE : Groupe scolaire  Jean Jaurés

Après l’école morte de lundi et la manifestation avec les enseignants devant l’école HIER, mardi, les parents se réunissent VENDREDI à 11H en présence d’un responsable départemental de la FCPE Nord. 

A l’ordre du jour : la poursuite des actions.

 La situation : Suppression d’une classe ce qui fera remonter les effectifs et empêchera l’accueil des enfants de 2 ans en maternelle .
Suppression de l’aide du RASED  aux enfants en GRANDE DIFFICULTE (sur cette école et aussi sur toute la ville : soit environ actuellement une vingtaine d’élèves selon les parents concernés des écoles)

MILLAM :  La FCPE Nord apporte son soutien à l’action des parents, des enseignants de l’école et des élus  qui ont manifesté hier leur mécontentement et s’organisent pour dénoncer l’injustice des mesures prises : ECOLE MORTE JEUDI 2 FEVRIER

Mouvaux : l’« Entrée en Résistance » de  l’école Lucie AUBRAC continue

Vous pouvez toujours signer la pétition en ligne à l’adresse suivante :

http://www.petitions24.net/non_a_la_fermeture_de_classe_a_lecole_lucie_aubrac_de_mouvaux

 

le vendredi 03 février 2012 à 17h00 pour un point info

le vendredi 10 février 2012 au samedi 11 février : OCCUPATION DE L’ECOLE.

 

Lille : école maternelle Jean Aicard  

Une pétition est lancée avant une demande de rendez-vous aux autorités  et d’autres actions qui suivront. 

La FCPE Nord soutient l’action des parents de cette école.

Landrecies :  école maternelle la Bourgogne et école maternelle du Parc

                   Audience vendredi 3 février à l’Inspection Académique

Flines les Râches :    Réunion publique jeudi 2 février 18h30

 

Réunion du Collectif du DOUAISIS le jeudi 2 février à 18 h 30, salle des fêtes de Guesnain pour faire face aux annonces de carte scolaire . LA FCPE invite tous ses conseils locaux à y participer.

Hazebrouck -     fermeture au groupe scolaire Ferdinand Buisson

              Manifestation devant l'école le vendredi 10 février à 16 h 30

 Pour toute information sur l’action du collectif FLANDRE -LYS :

 

                                http://ecoleenflandres.revolublog.com/

 

HAULCHIN :   Les associations  de parents d’élèves de L'ÉCOLE IRENE ET JOLIOT CURIE  et de L’ECOLE MATERNELLE JULES MOUSSERON  écrivent à la rectrice pour demander l’arrêt d’une suppression de classe qui sera préjudiciable aux élèves et à l’organisation de l’école. Ils écrivent à l’Inspecteur d’académie, aux élus locaux, départementaux et parlementaires concernés.

LA FCPE Nord leur apporte son soutien opérationnel.
Dans la lettre adressée à la rectrice ils annoncent : «  nous serons déterminés et mobiliserons tous les moyens dont nous disposons, jusqu’à ce que nous ayons l’assurance que nos enfants aient une année scolaire 2012-2013, digne du service public de l’éducation auquel nous sommes principalement attachés. »

 

PERENCHIES : école maternelle MONTESSORI

Lancement d’une pétition contre la fermeture d’une classe et que l’on peut trouver  
ICI  >
http://www.petitions24.net/fermeture_de_classe_maternelle_montessori_perenchies

 

  

Pont sur Sambre  école maternelle Louise Roland   

réunion exceptionnelle du conseil d'école aura lieu le

                     3 février à la salle polyvalente de Pont sur Sambre

Rendez-vous au rectorat le 14 février

 

LA MOBILISATION NE FAIT QUE COMMENCER ! 

 

le vaut bien

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 17:28

entasser moins 2

 

Ci-après quelques-unes des actions qui se mènent et vont se mener  demain et les jours suivants dans notre département face aux suppressions de classes.  

VOUS N’ETES PAS SEULS !

LES PARENTS DES ECOLES SONT EN COLERE !

DEMAIN MARDI 31 JANVIER :

 Landrecies école maternelle la Bourgogne et école maternelle du Parc

                   Manifestation à Landrecies mardi 31 janvier

 Bailleul - Fermeture à l'école Decoster - Thyl l'Espiègle

            Manifestation ce mardi 31 janvier - rendez-vous à 10 heures à l'école Decoster

 

Capelle la Grande : Groupe scolaire Jean Jaurés  fermeture et suppression  de l’intervention du RASED

                     GREVE des ENSEIGNANTS  et Manifestation à 14h30 devant l’école

Maubeuge : école maternelle Elise Dussart, suppression d’une classe malgré l’AUGMENTATION du NOMBRE D’ELEVES  alors que l’école est en ZEP en zone éclair, pas de RASED malgré de nombreux enfants en difficulté    ECOLE MORTE  - appel à tous les parents et d’autres actions « SURPRISES » !

Pont sur Sambre : école maternelle Louise Roland   suppression                                     

 10h  manifestation à l'inspection d'Aulnoye-Aymeries avec l'école Pierre Semard d'Aulnoye-Aymeries contre la fermeture de classes  

BERGUES :  écoles Charles Perrault et Lamartine, sont toutes deux menacées par la fermeture d’une classe. Appel à participer à la manifestation à Dunkerque le  mardi à 10h00 (rendez-vous place Jean Bart) où à Lille l’après midi.

  LES JOURS SUIVANTS

Mouvaux : « Entrée en Résistance » de  l’école Lucie AUBRAC.

pétition qui circule actuellement et  en ligne avec une possibilité de la signer à l’adresse suivante :

http://www.petitions24.net/non_a_la_fermeture_de_classe_a_lecole_lucie_aubrac_de_mouvaux

D’ores et déjà 2 RDV ont été proposés aux parents :

le vendredi 03 février 2012 à 17h00 pour un point info

le vendredi 10 février 2012 au samedi 11 février : occupation de l’école.

 

Lille : école maternelle Jean Aicard   Une pétition est lancée avant une demande de rendez-vous aux autorités  et d’autres actions qui suivront.

Avesnois : Landrecies école maternelle la Bourgogne et école maternelle du Parc

                   Audience vendredi 3 février à l’Inspection Académique

              

                    Ferrière la Grande : Maternelle du Centre

                    Pétition des parents d’élèves

 

                   Felleries : Ecole Mixte   Pétition des parents

 

Cambrésis : Cambrai Maternelle Martin Martine

                     Pétition des parents d’élèves

 

Douaisis :   Cuincy Ecole Mendès France  Pétition des parents d’élèves

                    Sin le Noble maternelle Jean Jaurès  Mobilisation à l’école tous les vendredis

                    Flines les Râches : Réunion publique jeudi 2 février 18h30

Réunion du Collectif du DOUAISIS le jeudi 2 février à 18 h 30, salle des fêtes de Guesnain pour faire face aux annonces de carte scolaire . LA FCPE invite tous ses conseils locaux à y participer

                    Douai :   CMPP Decroly , Pétition

                   

 Flandre et LYS  et Dunkerquois

 

                  Steenwerck - Fermeture à l'école Jean Monnet

             Réunion Publique le lundi 30 janvier à 20 h 00 au gîte des Iris (Gd rue)

 

                   Bailleul - Fermeture à l'école Decoster - Thyl l'Espiègle

             Manifestation ce mardi 31 janvier - rendez-vous à 10 heures à l'école Decoster

 

                    Hazebrouck - fermeture à l'école Ferdinand Buisson

              Manifestation devant l'école le vendredi 3 février à 16 h 30

 Pour toute information : http://ecoleenflandres.revolublog.com/

                      Capelle la Grande : Groupe scolaire Jean Jaurés  fermeture et suppression              

                       de l’intervention du RASED

                       Lundi 30 : ECOLE MORTE et pétition des parents

                       mardi 31 : GREVE des ENSEIGNANTS  et Manifestation à 14h30 devant l’école

 

                       Millam : Ecole morte jeudi 2 février

 

  Valenciennois : Haveluy : Ecole du Centre   Pétition

 

A SUIVRE…

VOUS POUVEZ NOUS ENVOYER l’annonce de vos actions, nous les relayerons dans ce blog et auprès des autres écoles.

 

L'équipe de la FCPE NORD

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 16:33

Nos derniers articles faisaient état des prévisions de suppressions de moyens en postes dans notre département et académie.
LA FCPE Nord a tout de suite mobilisé les parents et ses associations locales en les informant de la situation.

EN QUOI SERONT EFFICACES

-          LES SUPPRESSIONS DE CLASSES NOTAMMENT EN MATERNELLE POUR ABAISSER L’ACCUEIL DES ENFANTS DE 2 ANS EN MATERNELLE ?

Par la réduction systématique du nombre d’élèves par rapport aux prévisions, madame la rectrice veut tendre vers le 17% d’accueil national alors que le Nord était à 41 % en 2010, et impose aux directions d’école de ne pas accueillir les enfants de DEUX ANS.

 --> C’EST CE QU’ON APPELLE DE LA SEGREGATION ORGANISEE au nom de la sainte doctrine économique de restrictions budgétaires.
Et puis il faut aussi préparer le terrain pour mettre en place les fameux jardins d’éveil payants du privé !

-          LES SUPPRESSIONS DANS LES RASED, autrement dit SUPPRIMER DES POSTES AU DETRIMENT DES ELEVES EN GRANDE DIFFICULTE ?

--> en 2009/2010 la première saignée a eu comme conséquence la NON PRISE EN CHARGE de près de 2 800 élèves dans le NORD. On pourra  ajouter encore plusieurs centaines d’élèves à la rentrée prochaine. 

PAR QUEL DISPOSITIF MADAME LA RECTRICE COMPTE REMPLACER LES RASED POUR AIDER TOUS CES ELEVES ? 

  - UN MYSTERE car ceux qui sont  ABANDONNES DEPUIS DEUX ANS madame la RECTRICE n’a en aucun cas mis en place quoi que ce soit pour eux !

- EFFICACE LA POLITIQUE MADAME LA RECTRICE ? POUR SES CHIFFRES, SA MERVEILLEUSE GESTION QUI FAIT FAIRE DES ECONOMIES AU BUDGET DE L’ETAT.  La  soi-disant « politique de choix éducatif et des moyens mis au service de ces choix » se résume à une REDUCTION  DES MOYENS qui sert UNE POLITIQUE GOUVERNEMENTALE DU CHIFFRE  appliquée avec beaucoup de dévouement par madame la Rectrice qui ne défend pas son académie et les conditions de travail des élèves.

- Le conseil académique de l’Education nationale (CAEN) est devenu une chambre d’enregistrement où l’on « balance » des chiffres de  réussite due  à une soi-disant meilleure gestion des moyens. Nous  contestons cette analyse complétement tronquée. Au-delà  des chiffres qui relèvent de moyennes générales, aucune analyse fine des situations n’est faite, ni  aucun bilan qualitatif  comme nous l’avons demandé depuis plusieurs mois..

  Pour monsieur le ministre de l’Education nationale et madame la rectrice un élève est une variable d’ajustement budgétaire.

LES PARENTS D’ELEVES ONT COMPRIS QUE  LES ENFANTS AURONT A SUBIR LA FROIDE DETERMINATION D’UNE POLITIQUE QUI VA ACCENTUER LES DIFFICULTES DES ELEVES TANT AU NIVEAU DE L’ENCADREMENT QUE DE LA PRISE EN CHARGE.

Ils se mettent en marche avec les enseignants et des élus locaux.  AVEC DETERMINATION !

 La FCPE Nord a appelé à soutenir les actions des enseignants du 31 janvier 2012 : MANIFESTATION à LILLE , Porte de PARIS à 14h30

 

école en danger 

Sont en train de se mettre en mouvement dans les prochains jours dans l’esprit des Comités locaux de salut public pour l’école, lancés l’année dernière par la FCPE Nord/Pas de Calais :

LE COLLECTIF FLANDRE-LYS   :

Steenwerck - Fermeture à l'école Jean Monnet

- Réunion Publique le lundi 30 janvier à 20 h 00 au gîte des Iris (Gd rue)

 

Bailleul - Fermeture à l'école Decoster - Thyl l'Espiègle

- Manifestation ce mardi 31 janvier - rendez-vous à 10 heures à l'école Decoster

 

Hazebrouck - fermeture à l'école Ferdinand Buisson

- Manifestation devant l'école le vendredi 3 février à 16 h 30

 

Pour toute information : http://ecoleenflandres.revolublog.com/

Ce n’est que le début car nous savons que déjà dans un certain nombre d’établissements du second  degré les parents et les enseignants se préparent à réagir à la suppression de nombreux postes dans les établissements notamment en Lycée.


LE COLLECTIF du DOUAISIS

Réunion le jeudi 2 février à 18 h 30, salle des fêtes de Guesnain pour faire face aux annonces de carte scolaire. LA FCPE invite tous ses conseils locaux à y participer

« Parents, enseignants, élus, citoyens, le collectif vous est ouvert. Tous ensemble, luttons contre ces décisions néfastes pour les enfants, pour leur avenir. »

DANS LE DUNKERQUOIS

Lundi 30  :  journée école Morte  au groupe scolaire  Jean-Jaurés de Capelle-la Grande

Mardi 31 : GREVE des ENSEIGNANTS  et Manifestation à 14h30 devant l’école

 Sont annoncées pour le dunkerquois :

 26 FERMETURES de classes en primaire  dont 19 en maternelle

13 suppressions de poste au Lycée Professionnel Guynemer à Saint Pol sur Mer 

 

 7 à 8 au Lycée Professionnel  Fernand Léger à Coudekerque-Branche,

10 au Lycée Professionnel de l’Yser à Wormhout,

 4 au Lycée Professionnel des Plaines du Nord et 2 au lycée du Noordoverà Grande Synthe 

 

13, 6 postes  supprimés au Lyvée de L'Europe et au lycée Angellier, 90 élèves en plus et aucune création de poste  pour Dunkerque

 

Une manifestation est aussi annoncée MARDI 31 JANVIER à 10 h place Jean Bart à DUNKERQUE

 

En ces temps difficiles, les Parents auraient souhaité avoir d’autres préoccupations que de devoir se battre une fois de plus pour l’avenir de leurs enfants. Mais ils sont prêts à le faire.

QU’ON SE LE DISE !

Pour la FCPE Nord

Patrick PATTE

Secrétaire Général    

 

 

    

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 13:41

La FCPE Nord apporte son soutien à la manifestation organisée par les syndicats d’enseignants et appelle les parents qui le pourront à y participer pour soutenir les actions des enseignants.

MARDI 31 JANVIER 2012 à 14H30

PORTE DE PARIS à LILLE

Rappelons les faits :

589 POSTES pour le second degré pour l’Académiedont

(Rappel l’année dernière : 470 dans le second degré et 59 personnels administratifs)

3 684 postes en moins dans l’académie de 2007 à 2012.

117 postes supprimés pour 1295 ‚élèves de plus ! OU EST LE PROGRES POUR LES EFFECTIFS DES CLASSES et la prise en charge des élèves ?

468 en moins pour les lycées professionnels pour 4 239 élèves en moins 

20 postes créés en collège pour 1261 élèves de plus : cherchez l’erreur : IL FAUT S’ATTENDRE A UNE AUGMENTATION DES EFECTIFS PAR CLASSES

- 32 postes administratifs supprimés.

 

192 SUPPRESSIONS DE POSTES DANS LES ECOLES DU NORD

ce qui représente plus de 200 fermetures de classes  (pour une centaine d’ouvertures) avec comme objectif principal

LA DIMINUTION DU DROIT A L’ ACCUEIL DES ENFANT DE MOINS DE TROIS ANS EN MATERNELLE :  Faute d’enseignants et donc de classes qui seraient surchargées cela oblige la direction à ne pas accueillir d’enfants. C’ET INADMISSIBLE.

- La suppression de postes  d’enseignants et de conseillers pédagogiques qui ne sont pas directement chargés de classe

La suppression de 32 postes sur 115 pour aider les élèves dans les zones d’éducation prioritaire : MERCI POUR LES ELEVES EN DIFFICULTE !

La suppression de 40 postes d’enseignants spécialisés des RASED, les premiers visés. Cela remet en cause, pour la troisième année consécutive, l’existence des Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté (RASED) : MERCI POUR LES ELEVES EN GRANDE DIFFICULTE !

IL FAUT DIRE NON, CA SUFFIT !

Les actions sont déjà en cours de préparation notamment dans les collectifs du DOUAISIS et de FLANDRE, collectifs qui, rappelons - le, se sont constitués l’année dernière et rassemblent parents, enseignants et personnels d’établissements scolaires, élus.

LA FCPE est présente dans ces collectifs et les soutient.

L’ACTION DE RESISTANCE NE FAIT QUE COMMENCER !

Partager cet article
Repost0