Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 19:45

Les températures glaciales et le gel n’ont pas réduit l’ardeur des parents et des enseignants qui continuent de se mobiliser.

 

Ce LUNDI 6 FÉVRIER :  

LA FCPE NORD a décidé de ne pas sièger au Conseil Départemental de l’Education Nationale (CDEN )  à LILLE et de ne pas y envoyer ses représentants.
La FCPE Nord  estime que la dotation en postes du département du Nord est insuffisante pour que les travaux de monsieur l’Inspecteur d’Académie puisse permettre aux élèves d’avoir, dans un certain nombre d’écoles,  les conditions de travail adaptées à une scolarité digne de ce nom.
La diminution de l’accueil des enfants de 2 ans en maternelle, la suppression insensée des postes des maîtres spécialisés des RASED ne nous permettent pas de participer à des « travaux » qui ne seront que le constat de la suppression organisée des moyens par la politique de madame la Rectrice pour l’académie .

SUITE DES ACTIONS MENÉES PAR LES ÉCOLES

FLINES-LEZ-RÂCHES : fermeture de deux classes décidée par l'inspection d'académie, l'une à l'école René-Cassin, l'autre à l'école Brossolette.

À l'initiative de l'association des parents d'élèves FCPE, soutenue par la municipalité, une réunion d'information s'est tenue jeudi soir dernier à l'école Brossolette. Une centaine de personnes étaient présentes, venues pour manifester leur opposition à la fermeture de deux classes décidée par l'inspection d'académie. Etaient également présents des représentants syndicaux SNUIPP-FSU. Madame la maire de la ville, présente à la réunion, a déclaré que ces fermetures imposées par l'inspection d'académie était « une remise en cause de la politique enfance et jeunesse développée par la municipalité, les investissements consacrés chaque année pour le bon fonctionnement des établissements scolaires. » Les représentants présents du  Collectif de défense de l'école de la République du Douaisis ont notamment apporté un éclairage sur les problèmes d'accueil des enfants en grande difficulté et  dénoncé le manque de remplaçants.

Les parents  de la FCPE ont projeté de mener une opération « école morte » le JEUDI 16 FÉVRIER 2012.

 

STEENWERCK :  École Jean Monnet.

samedi 4 février 2012 au conseil d'école, les représentants de la commune et les représentants de parents d'élèves ont signé une motion contre la fermeture de classe. Cette motion sera transmise le mardi 7 février à 14h, lors de l'entretien avec l'Inspecteur d'Académie.

Prochaine action samedi 11 février : manifestation et animation surprise à 10h à l'école primaire.

 

04022012895

 

BERTHEN : fermeture de classe à l'école Vandewalle.

« 3 classes ça passe,  2 classes ça casse , 1 économie pas classe! »  tel est le slogan que l’on verra durant l’occupation du trottoir avec le mobilier scolaire et le maximum d'enfants et d'adultes.

L'action extérieure aura lieu pendant le conseil d'école extraordinaire, mercredi matin de 10h à 12h

Tous les politiques locaux ont été conviés...

Des tracts ont été tirés et seront distribués, dans les boites aux lettres demain pour mobiliser le village, et aux voitures passantes mercredi pendant l'occupation du centre du village. La presse est avertie, la gendarmerie aussi ...

 

LA GORGUE :  écoles l'Alloeu et Saint Exupéry

Les parents ont décidé de se lancer dans l’action.

Réunion le jeudi 09/02/2012 à 18H au sein de l'Ecole l'Alloeu.  

 

PONT SUR SAMBRE :  Ecole Louise ROLAND

Pour essayer de mobiliser le plus de monde possible et pour montrer leur détermination contre la fermeture de classe, une pétition a été mise en ligne:

http://www.lapetition.be/en-ligne/Non-a-la-fermeture-de-classe-a-l-ecole-louise-roland-de-pont-sur-sambre-10988.html

Des pétitions "manuscrites" circulent également dans la ville et chez les commerçants.

LES COLLÈGES ET LES LYCÉES …ÇA BOUGE

 

VILLENEUVE D'ASCQ  collège Léon Blum

Suite, une nouvelle fois, aux suppressions de postes dans l'éducation nationale et à la dotation globale horaire encore et toujours en baisse, la FCPE locale a décidé de boycotter le Conseil d’administration du 7 février 2012. 

L'autre raison de cette position est la réception de la convocation au CA hors délais légaux; en effet, ce courrier a été reçu par les élus-parents, le vendredi midi pour le mardi suivant avec, stipulé au bas de la lettre, que les questions à aborder devraient être déposées le vendredi avant midi.

 

CONVOCATION AU CONSEIL D’ADMINISTRATION : il faut exiger l’application des textes

La FCPE Nord rappelle :

le délai de convocation du conseil d’administration :

Le chef d'établissement fixe les dates et heures des séances, il envoie les convocations, accompagnées du projet d'ordre du jour et des documents préparatoires, au moins dix jours à l'avance. (Ce délai pouvant être réduit à un jour si l’urgence est avérée). L'ordre du jour est adopté en début de séance.

Toute question relative à la responsabilité pédagogique et éducative de l’EPLE doit avoir été instruite au préalable par la commission permanente.  

 

 

 

 

 

AUBY : LYCÉE PROFESSIONNEL AMBROISE CROIZAT

MARDI 7 FÉVRIER 2012, MANIFESTATION  à 9 heures DEVANT LE LYCÉE

 

Une pétition en ligne pour défendre les suppressions inadmissibles de moyens :

 

http://www.petitionenligne.fr/petition/nouvelle-mobilisation-au-lycee-professionnel-ambroise-croizat-d-auby/2122

 

À SUIVRE….

 

 Le Collectif de défense de l'école de la République du DOUAISIS s'est réuni ce jeudi soir dernier à GUESNAIN

 À l'appel du collectif,

vendredi 17 février

JOURNÉE  ÉCOLE MORTE DES ÉCOLES DU DOUAISIS TOUCHÉES PAR UNE FERMETURE, commune avec  LES LYCÉES

(organisation FCPE)

samedi 18 février à 10 h 30

MANIFESTATION à DOUAI : rassemblement place d'Armes.

 

Partager cet article
Repost0
3 février 2012 5 03 /02 /février /2012 16:11

Oui,  certes,  le terme est un peu violent et guerrier mais c’est bien d’une GUERRE dont il s’agit quand il faut que les parents se MOBILISENT pour réclamer LE DROIT POUR LEURS ENFANTS à un accueil et à un encadrement de qualité, c’est-à-dire capable de PRENDRE EN CHARGE  LES ÉLÈVES pour qu’ils aient les meilleures chances de réussir leur scolarité…

EST-CE NORMAL d’AUGMENTER PARTOUT LES EFFECTIFS PAR CLASSE au détriment de la prise en charge des élèves notamment ceux en difficulté ? Ce sera le cas dans les écoles, les collèges et les lycées. Les chiffres réels qui viennent des parents sur le terrain le prouvent chaque jour.

EST-CE NORMAL  de mettre en place de manière organisée la DIMINUTION DE L’ACCUEIL DES ENFANTS DE DEUX ANS en MATERNELLE en effaçant ces élèves des statistiques pour calculer les effectifs par classe et FERMER DES CLASSES ?  Sans doute prépare-t-on au gouvernement l’accueil dans les JARDINS D’ÉVEIL, structures payantes privées ou publiques financées par les impôts locaux. 

EST-CE NORMAL de SUPPRIMER chaque année DES POSTES DE MAITRES SPÉCIALISÉS (RASED) qui aident les enfants en GRANDE DIFFICULTE ?  Depuis 2009, dans le NORD, des milliers d’enfants ont été abandonnés et  plusieurs centaines le seront encore à la prochaine rentrée. LE RÉSULTAT d’une politique du chiffre appliquée par madame la Rectrice qui n’a à l’évidence aucune conscience de ce que subissent ces élèves, puisqu’elle est incapable de RIEN PROPOSER POUR qu’ils soient véritablement pris en charge, mais au contraire supprime les aides des RASED qui sont efficaces.

EST-CE NORMAL DE SUPPRIMER DES SECTIONS  DANS LES LYCÉES PROFESSIONNELS  alors que ces sections sont demandées par  des élèves ?

EST-CE NORMAL…..    

classe dégradéeC

 

Quand on voit la mobilisation s’accentuer, LES PARENTS EN COLÈRE NE TROUVENT PAS NORMAL ces mesures  destructrices. On nous signale des débuts de mobilisation qui s’ajoutent à celles, nombreuses, en cours.

TETEGHEM  :  Les parents d'élèves font signer une pétition. Ils seront reçu par le maire de la commune  vendredi prochain.

BRAY-DUNES :    école DESWARTE

 Suppression pour la deuxième année consécutive d’un poste d’enseignant et donc fermeture d’une classe alors que  les effectifs prévisionnels pour la prochaine année scolaire sont supérieurs à ceux de 2011.

Réunion prévue à l'école lundi soir prochain à 17h45 avec parents, élus, enseignants et  syndicats d'enseignants.

 

HAULCHAIN  :  élémentaire Joliot Curie , maternelle Jules Mousseron, 

Après la grève de mardi et une  pétition qui a été signée par la totalité des parents d’élèves, aujourd’hui  une RÉUNION A LIEU pour préparer la poursuite de l’action.

 

LA FCPE NORD a décidé de « boycotter » le Conseil Départemental de l’Education Nationale (CDEN ) de lundi 6 FÉVRIER 2012 à LILLE et de ne pas y envoyer ses représentants.
La FCPE nord  estime que la dotation en postes du département du Nord est insuffisante pour que les travaux de monsieur l’Inspecteur d’Académie puissent permettre aux élèves d’avoir, dans un certain nombre d’écoles,  les conditions de travail adaptées à une scolarité digne de ce nom.
La diminution de l’accueil des enfants de 2 ans en maternelle, la suppression insensée des postes des maîtres spécialisés des RASED ne nous permettent pas de participer à des « travaux » qui ne seront que le constat de la suppression organisée des moyens par la politique de madame la Rectrice pour l’académie .

Cette politique, basée sur  des considérations comptables, est  inadaptée qualitativement et quantitativement aux réalités fines des situations et prend comme variable d’ajustement  « économique » les élèves et leur avenir scolaire.   

Nous ne pouvons l’accepter !

 

 

Défense ecole publique

Partager cet article
Repost0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 13:41

Comme nous vous l’avions annoncé les lycées ont été durement touchés par les suppressions de postes.  Les parents et les professeurs sont partout entrés dans l’action.
Nous reviendrons sur les conséquences des suppressions dans un prochain article.

Les collèges, malgré une augmentation de leurs effectifs (+ 1260 élèves), n’auront que peu de moyens en plus : 20 postes soit 1 poste pour 63 élèves .

CONSEQUENCES : des classes plus chargées en collège et des suppressions de postes dans certains collèges car le nombre de postes en plus est très largement insuffisant d’autant que les classes sont déjà chargées.

Par exemple

A Rosendaël (DUNKERQUE) au  Collège Paul-Machy :

Les enseignants avec le soutien des parents de la FCPE se mobilisent : il y a eu grève mardi , distribution de tracts aux familles… 

 JOURNEE  "PORTE FERMEE"  ce vendredi 3 février .

Les parents sont appelés à  soutenir  l’action en .gardant leurs enfants à leur domicile.

RENDEZ-VOUS dès 7h30 à la grille du collège pour manifester le mécontentement des parents.

Des tracts avec coupon-réponse ont été distribués, coupon que les parents doivent  retourner signés et qui seront remis à l'inspection académique pour  montrer que les parents   REFUSENT des  fermetures de classes et pour que les enfants aient de meilleures conditions de travail  !

 

 La situation : suppression d’une classe de 5ème et d’une classe de 4ème, ce qui augmentera les effectifs à près de 29 ou 30 élèves selon la classe.

 

Merci madame la RECTRICE pour les excellentes conditions de travail faites aux élèves :

OU SONT LES POSSIBILITES DE PRENDRE EN CHARGE TOUS LES ELEVES ET EN PARTICULIER CEUX QUI ONT DES DIFFICULTES ?

Cappelle-la-Grande : collège Van-der-Meersch   :   5 postes de moins.  

Coudekerque-Branche : collège du Westhoek :   12 élèves en moins et 2 classes supprimées.  

EXEMPLES CONCRETS DE L’APPLICATION DESTRUCTRICE du RECTORAT  d’une répartition de MOYENS insuffisants : les élèves sont considérés comme variables d’ajustement DE LA POLITIQUE DOCTRINAIRE  du ministère et du gouvernement appuyé par ceux des parlementaires qui ont voté le budget de l’éducation nationale.

 

ET PUIS

 DOUAI : fermeture d'un poste de Rééducateur au CMPP (centre Médico Psycho Pédagogique)

Le Centre Médico Psycho Pédagogique de Douai a la spécificité de bénéficier de 2 postes d'enseignantes spécialisées. Aujourd'hui, l'Education Nationale a décidé de supprimer un des 2 postes de rééducateurs/psychopédagogues.

LA FCPE Nord soutient leur action et appelle tous ceux qui sont concernés dans le secteur à SIGNER LA PETITION en ligne :

http://www.lapetition.be/en-ligne/Non-la-fermeture-d-un-poste-de-Rducateur-au-CMPP-de-DOUAI-59-10973.html

 

 

STEENWERCK /  rappel pour ce  vendredi rassemblement devant l'école  Jean MONNET à 8h30/9h 

pour manifester le mécontentement des paretns contre le politique de casse scolaire.

  

MILLAM  ECOLE MORTE JEUDI 2 FEVRIER

La FCPE Nord apporte son soutien à l’action des parents et communique l’invitation à signer la pétition  qui tourne sur facebook :

                    https://www.facebook.com/events/317996204908339/?ref=ts
Une pétition papier sera présentée demain vendredi à l'inspecteur académique.
 
PONT SUR SAMBRE
 : école maternelle Louise Roland - 

RAPPEL   : une réunion exceptionnelle du conseil d'école aura lieu DEMAIN Vendredi  3 février à la salle polyvalente de Pont sur Sambre

 

 DUNKERQUOIS et FLANDRE :

 

UNE MANIFESTATION

à l’initiative des organisations syndicales des personnels de l’Education nationale SGEN-CFDT de Dunkerque, d’Action & démocratie du LP auto et Guynemer se déroulera

le samedi 4 février 2012 à 16 H 30   

PLACE JEAN BART à DUNKERQUE

 

 

LA  FCPE  appelle les conseils locaux et les parents des écoles, collèges et lycées à se joindre à cette manifestation pour DEFENDRE LE SERVICE PUBLIC D’EDUCATION et  dire NON AUX  SUPPRESSIONS DE POSTES ET DE CLASSES en Flandre et sur le Littoral.

 

Rappel : dans le secteur  c’est

-                 Une cinquantaine de suppressions de postes dans le premier degré,

-                 la disparition de postes de maîtres spécialisés dans les RASED (Réseau d’Aide   Spécialisée aux Elèves en Difficulté), des disparitions de postes d’enseignants Animateurs dans les Zones d’éducation prioritaire,

-              17 postes en moins au Lycée de l’Europe, 13 en moins au LEP Guynemer à Saint Pol sur Mer, 8 au LEP Fernand Léger à Coudekerque-Branche, 10 au LEP de L’Yser à Wormhout, 2 au lycée du Noordover à Grande-Synthe, 4 au LP des plaines du Nord,

-               pas de création de postes au Lycée Angellier qui accueillera 90 élèves de plus, 

-               des effectifs plus chargés pour les Collèges qui verront arriver de nombreux élèves en plus sans création de postes.

 

compposition PP manif 31 janvier Dunkerque. 

 

A SUIVRE...

Partager cet article
Repost0
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 15:26

Pour faire suite à notre article d’hier, voici encore quelques exemples d’écoles où les parents ont bien l’intention de refuser LA DEGRADATION DES CONDITIONS D’ACCUEIL ET DE TRAVAIL  de leurs enfants.

CAPPELLE LA GRANDE : Groupe scolaire  Jean Jaurés

Après l’école morte de lundi et la manifestation avec les enseignants devant l’école HIER, mardi, les parents se réunissent VENDREDI à 11H en présence d’un responsable départemental de la FCPE Nord. 

A l’ordre du jour : la poursuite des actions.

 La situation : Suppression d’une classe ce qui fera remonter les effectifs et empêchera l’accueil des enfants de 2 ans en maternelle .
Suppression de l’aide du RASED  aux enfants en GRANDE DIFFICULTE (sur cette école et aussi sur toute la ville : soit environ actuellement une vingtaine d’élèves selon les parents concernés des écoles)

MILLAM :  La FCPE Nord apporte son soutien à l’action des parents, des enseignants de l’école et des élus  qui ont manifesté hier leur mécontentement et s’organisent pour dénoncer l’injustice des mesures prises : ECOLE MORTE JEUDI 2 FEVRIER

Mouvaux : l’« Entrée en Résistance » de  l’école Lucie AUBRAC continue

Vous pouvez toujours signer la pétition en ligne à l’adresse suivante :

http://www.petitions24.net/non_a_la_fermeture_de_classe_a_lecole_lucie_aubrac_de_mouvaux

 

le vendredi 03 février 2012 à 17h00 pour un point info

le vendredi 10 février 2012 au samedi 11 février : OCCUPATION DE L’ECOLE.

 

Lille : école maternelle Jean Aicard  

Une pétition est lancée avant une demande de rendez-vous aux autorités  et d’autres actions qui suivront. 

La FCPE Nord soutient l’action des parents de cette école.

Landrecies :  école maternelle la Bourgogne et école maternelle du Parc

                   Audience vendredi 3 février à l’Inspection Académique

Flines les Râches :    Réunion publique jeudi 2 février 18h30

 

Réunion du Collectif du DOUAISIS le jeudi 2 février à 18 h 30, salle des fêtes de Guesnain pour faire face aux annonces de carte scolaire . LA FCPE invite tous ses conseils locaux à y participer.

Hazebrouck -     fermeture au groupe scolaire Ferdinand Buisson

              Manifestation devant l'école le vendredi 10 février à 16 h 30

 Pour toute information sur l’action du collectif FLANDRE -LYS :

 

                                http://ecoleenflandres.revolublog.com/

 

HAULCHIN :   Les associations  de parents d’élèves de L'ÉCOLE IRENE ET JOLIOT CURIE  et de L’ECOLE MATERNELLE JULES MOUSSERON  écrivent à la rectrice pour demander l’arrêt d’une suppression de classe qui sera préjudiciable aux élèves et à l’organisation de l’école. Ils écrivent à l’Inspecteur d’académie, aux élus locaux, départementaux et parlementaires concernés.

LA FCPE Nord leur apporte son soutien opérationnel.
Dans la lettre adressée à la rectrice ils annoncent : «  nous serons déterminés et mobiliserons tous les moyens dont nous disposons, jusqu’à ce que nous ayons l’assurance que nos enfants aient une année scolaire 2012-2013, digne du service public de l’éducation auquel nous sommes principalement attachés. »

 

PERENCHIES : école maternelle MONTESSORI

Lancement d’une pétition contre la fermeture d’une classe et que l’on peut trouver  
ICI  >
http://www.petitions24.net/fermeture_de_classe_maternelle_montessori_perenchies

 

  

Pont sur Sambre  école maternelle Louise Roland   

réunion exceptionnelle du conseil d'école aura lieu le

                     3 février à la salle polyvalente de Pont sur Sambre

Rendez-vous au rectorat le 14 février

 

LA MOBILISATION NE FAIT QUE COMMENCER ! 

 

le vaut bien

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 17:28

entasser moins 2

 

Ci-après quelques-unes des actions qui se mènent et vont se mener  demain et les jours suivants dans notre département face aux suppressions de classes.  

VOUS N’ETES PAS SEULS !

LES PARENTS DES ECOLES SONT EN COLERE !

DEMAIN MARDI 31 JANVIER :

 Landrecies école maternelle la Bourgogne et école maternelle du Parc

                   Manifestation à Landrecies mardi 31 janvier

 Bailleul - Fermeture à l'école Decoster - Thyl l'Espiègle

            Manifestation ce mardi 31 janvier - rendez-vous à 10 heures à l'école Decoster

 

Capelle la Grande : Groupe scolaire Jean Jaurés  fermeture et suppression  de l’intervention du RASED

                     GREVE des ENSEIGNANTS  et Manifestation à 14h30 devant l’école

Maubeuge : école maternelle Elise Dussart, suppression d’une classe malgré l’AUGMENTATION du NOMBRE D’ELEVES  alors que l’école est en ZEP en zone éclair, pas de RASED malgré de nombreux enfants en difficulté    ECOLE MORTE  - appel à tous les parents et d’autres actions « SURPRISES » !

Pont sur Sambre : école maternelle Louise Roland   suppression                                     

 10h  manifestation à l'inspection d'Aulnoye-Aymeries avec l'école Pierre Semard d'Aulnoye-Aymeries contre la fermeture de classes  

BERGUES :  écoles Charles Perrault et Lamartine, sont toutes deux menacées par la fermeture d’une classe. Appel à participer à la manifestation à Dunkerque le  mardi à 10h00 (rendez-vous place Jean Bart) où à Lille l’après midi.

  LES JOURS SUIVANTS

Mouvaux : « Entrée en Résistance » de  l’école Lucie AUBRAC.

pétition qui circule actuellement et  en ligne avec une possibilité de la signer à l’adresse suivante :

http://www.petitions24.net/non_a_la_fermeture_de_classe_a_lecole_lucie_aubrac_de_mouvaux

D’ores et déjà 2 RDV ont été proposés aux parents :

le vendredi 03 février 2012 à 17h00 pour un point info

le vendredi 10 février 2012 au samedi 11 février : occupation de l’école.

 

Lille : école maternelle Jean Aicard   Une pétition est lancée avant une demande de rendez-vous aux autorités  et d’autres actions qui suivront.

Avesnois : Landrecies école maternelle la Bourgogne et école maternelle du Parc

                   Audience vendredi 3 février à l’Inspection Académique

              

                    Ferrière la Grande : Maternelle du Centre

                    Pétition des parents d’élèves

 

                   Felleries : Ecole Mixte   Pétition des parents

 

Cambrésis : Cambrai Maternelle Martin Martine

                     Pétition des parents d’élèves

 

Douaisis :   Cuincy Ecole Mendès France  Pétition des parents d’élèves

                    Sin le Noble maternelle Jean Jaurès  Mobilisation à l’école tous les vendredis

                    Flines les Râches : Réunion publique jeudi 2 février 18h30

Réunion du Collectif du DOUAISIS le jeudi 2 février à 18 h 30, salle des fêtes de Guesnain pour faire face aux annonces de carte scolaire . LA FCPE invite tous ses conseils locaux à y participer

                    Douai :   CMPP Decroly , Pétition

                   

 Flandre et LYS  et Dunkerquois

 

                  Steenwerck - Fermeture à l'école Jean Monnet

             Réunion Publique le lundi 30 janvier à 20 h 00 au gîte des Iris (Gd rue)

 

                   Bailleul - Fermeture à l'école Decoster - Thyl l'Espiègle

             Manifestation ce mardi 31 janvier - rendez-vous à 10 heures à l'école Decoster

 

                    Hazebrouck - fermeture à l'école Ferdinand Buisson

              Manifestation devant l'école le vendredi 3 février à 16 h 30

 Pour toute information : http://ecoleenflandres.revolublog.com/

                      Capelle la Grande : Groupe scolaire Jean Jaurés  fermeture et suppression              

                       de l’intervention du RASED

                       Lundi 30 : ECOLE MORTE et pétition des parents

                       mardi 31 : GREVE des ENSEIGNANTS  et Manifestation à 14h30 devant l’école

 

                       Millam : Ecole morte jeudi 2 février

 

  Valenciennois : Haveluy : Ecole du Centre   Pétition

 

A SUIVRE…

VOUS POUVEZ NOUS ENVOYER l’annonce de vos actions, nous les relayerons dans ce blog et auprès des autres écoles.

 

L'équipe de la FCPE NORD

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 16:33

Nos derniers articles faisaient état des prévisions de suppressions de moyens en postes dans notre département et académie.
LA FCPE Nord a tout de suite mobilisé les parents et ses associations locales en les informant de la situation.

EN QUOI SERONT EFFICACES

-          LES SUPPRESSIONS DE CLASSES NOTAMMENT EN MATERNELLE POUR ABAISSER L’ACCUEIL DES ENFANTS DE 2 ANS EN MATERNELLE ?

Par la réduction systématique du nombre d’élèves par rapport aux prévisions, madame la rectrice veut tendre vers le 17% d’accueil national alors que le Nord était à 41 % en 2010, et impose aux directions d’école de ne pas accueillir les enfants de DEUX ANS.

 --> C’EST CE QU’ON APPELLE DE LA SEGREGATION ORGANISEE au nom de la sainte doctrine économique de restrictions budgétaires.
Et puis il faut aussi préparer le terrain pour mettre en place les fameux jardins d’éveil payants du privé !

-          LES SUPPRESSIONS DANS LES RASED, autrement dit SUPPRIMER DES POSTES AU DETRIMENT DES ELEVES EN GRANDE DIFFICULTE ?

--> en 2009/2010 la première saignée a eu comme conséquence la NON PRISE EN CHARGE de près de 2 800 élèves dans le NORD. On pourra  ajouter encore plusieurs centaines d’élèves à la rentrée prochaine. 

PAR QUEL DISPOSITIF MADAME LA RECTRICE COMPTE REMPLACER LES RASED POUR AIDER TOUS CES ELEVES ? 

  - UN MYSTERE car ceux qui sont  ABANDONNES DEPUIS DEUX ANS madame la RECTRICE n’a en aucun cas mis en place quoi que ce soit pour eux !

- EFFICACE LA POLITIQUE MADAME LA RECTRICE ? POUR SES CHIFFRES, SA MERVEILLEUSE GESTION QUI FAIT FAIRE DES ECONOMIES AU BUDGET DE L’ETAT.  La  soi-disant « politique de choix éducatif et des moyens mis au service de ces choix » se résume à une REDUCTION  DES MOYENS qui sert UNE POLITIQUE GOUVERNEMENTALE DU CHIFFRE  appliquée avec beaucoup de dévouement par madame la Rectrice qui ne défend pas son académie et les conditions de travail des élèves.

- Le conseil académique de l’Education nationale (CAEN) est devenu une chambre d’enregistrement où l’on « balance » des chiffres de  réussite due  à une soi-disant meilleure gestion des moyens. Nous  contestons cette analyse complétement tronquée. Au-delà  des chiffres qui relèvent de moyennes générales, aucune analyse fine des situations n’est faite, ni  aucun bilan qualitatif  comme nous l’avons demandé depuis plusieurs mois..

  Pour monsieur le ministre de l’Education nationale et madame la rectrice un élève est une variable d’ajustement budgétaire.

LES PARENTS D’ELEVES ONT COMPRIS QUE  LES ENFANTS AURONT A SUBIR LA FROIDE DETERMINATION D’UNE POLITIQUE QUI VA ACCENTUER LES DIFFICULTES DES ELEVES TANT AU NIVEAU DE L’ENCADREMENT QUE DE LA PRISE EN CHARGE.

Ils se mettent en marche avec les enseignants et des élus locaux.  AVEC DETERMINATION !

 La FCPE Nord a appelé à soutenir les actions des enseignants du 31 janvier 2012 : MANIFESTATION à LILLE , Porte de PARIS à 14h30

 

école en danger 

Sont en train de se mettre en mouvement dans les prochains jours dans l’esprit des Comités locaux de salut public pour l’école, lancés l’année dernière par la FCPE Nord/Pas de Calais :

LE COLLECTIF FLANDRE-LYS   :

Steenwerck - Fermeture à l'école Jean Monnet

- Réunion Publique le lundi 30 janvier à 20 h 00 au gîte des Iris (Gd rue)

 

Bailleul - Fermeture à l'école Decoster - Thyl l'Espiègle

- Manifestation ce mardi 31 janvier - rendez-vous à 10 heures à l'école Decoster

 

Hazebrouck - fermeture à l'école Ferdinand Buisson

- Manifestation devant l'école le vendredi 3 février à 16 h 30

 

Pour toute information : http://ecoleenflandres.revolublog.com/

Ce n’est que le début car nous savons que déjà dans un certain nombre d’établissements du second  degré les parents et les enseignants se préparent à réagir à la suppression de nombreux postes dans les établissements notamment en Lycée.


LE COLLECTIF du DOUAISIS

Réunion le jeudi 2 février à 18 h 30, salle des fêtes de Guesnain pour faire face aux annonces de carte scolaire. LA FCPE invite tous ses conseils locaux à y participer

« Parents, enseignants, élus, citoyens, le collectif vous est ouvert. Tous ensemble, luttons contre ces décisions néfastes pour les enfants, pour leur avenir. »

DANS LE DUNKERQUOIS

Lundi 30  :  journée école Morte  au groupe scolaire  Jean-Jaurés de Capelle-la Grande

Mardi 31 : GREVE des ENSEIGNANTS  et Manifestation à 14h30 devant l’école

 Sont annoncées pour le dunkerquois :

 26 FERMETURES de classes en primaire  dont 19 en maternelle

13 suppressions de poste au Lycée Professionnel Guynemer à Saint Pol sur Mer 

 

 7 à 8 au Lycée Professionnel  Fernand Léger à Coudekerque-Branche,

10 au Lycée Professionnel de l’Yser à Wormhout,

 4 au Lycée Professionnel des Plaines du Nord et 2 au lycée du Noordoverà Grande Synthe 

 

13, 6 postes  supprimés au Lyvée de L'Europe et au lycée Angellier, 90 élèves en plus et aucune création de poste  pour Dunkerque

 

Une manifestation est aussi annoncée MARDI 31 JANVIER à 10 h place Jean Bart à DUNKERQUE

 

En ces temps difficiles, les Parents auraient souhaité avoir d’autres préoccupations que de devoir se battre une fois de plus pour l’avenir de leurs enfants. Mais ils sont prêts à le faire.

QU’ON SE LE DISE !

Pour la FCPE Nord

Patrick PATTE

Secrétaire Général    

 

 

    

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 13:41

La FCPE Nord apporte son soutien à la manifestation organisée par les syndicats d’enseignants et appelle les parents qui le pourront à y participer pour soutenir les actions des enseignants.

MARDI 31 JANVIER 2012 à 14H30

PORTE DE PARIS à LILLE

Rappelons les faits :

589 POSTES pour le second degré pour l’Académiedont

(Rappel l’année dernière : 470 dans le second degré et 59 personnels administratifs)

3 684 postes en moins dans l’académie de 2007 à 2012.

117 postes supprimés pour 1295 ‚élèves de plus ! OU EST LE PROGRES POUR LES EFFECTIFS DES CLASSES et la prise en charge des élèves ?

468 en moins pour les lycées professionnels pour 4 239 élèves en moins 

20 postes créés en collège pour 1261 élèves de plus : cherchez l’erreur : IL FAUT S’ATTENDRE A UNE AUGMENTATION DES EFECTIFS PAR CLASSES

- 32 postes administratifs supprimés.

 

192 SUPPRESSIONS DE POSTES DANS LES ECOLES DU NORD

ce qui représente plus de 200 fermetures de classes  (pour une centaine d’ouvertures) avec comme objectif principal

LA DIMINUTION DU DROIT A L’ ACCUEIL DES ENFANT DE MOINS DE TROIS ANS EN MATERNELLE :  Faute d’enseignants et donc de classes qui seraient surchargées cela oblige la direction à ne pas accueillir d’enfants. C’ET INADMISSIBLE.

- La suppression de postes  d’enseignants et de conseillers pédagogiques qui ne sont pas directement chargés de classe

La suppression de 32 postes sur 115 pour aider les élèves dans les zones d’éducation prioritaire : MERCI POUR LES ELEVES EN DIFFICULTE !

La suppression de 40 postes d’enseignants spécialisés des RASED, les premiers visés. Cela remet en cause, pour la troisième année consécutive, l’existence des Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté (RASED) : MERCI POUR LES ELEVES EN GRANDE DIFFICULTE !

IL FAUT DIRE NON, CA SUFFIT !

Les actions sont déjà en cours de préparation notamment dans les collectifs du DOUAISIS et de FLANDRE, collectifs qui, rappelons - le, se sont constitués l’année dernière et rassemblent parents, enseignants et personnels d’établissements scolaires, élus.

LA FCPE est présente dans ces collectifs et les soutient.

L’ACTION DE RESISTANCE NE FAIT QUE COMMENCER !

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 14:22

C’est ce à quoi il faut s’attendre à la prochaine rentrée pour nos écoles maternelles et primaires, sur 399 postes dans l’académie. (On peut y ajouter les 64 postes d’intervenants en langue … pour améliorer sans doute l’apprentissage des langues dans nos écoles !!!). 

 CE QUI SE CACHE DERRIERE CE CHIFFRE :

-          Plus de 200 fermetures de classes  (pour une centaine d’ ouvertures).

Que l’on ferme une classe quand ses effectifs sont bas , soit, mais que l’on ferme une classe alors que l’on pourrait mieux travailler dans l’école avec des effectifs raisonnables permettant de prendre en charge les élèves en difficulté, de diversifier la pégagogie… c’est inadmissible !

Le rectorat indique qu’il y a baisse du nombre d’élèves inscrits : c’est très discutable. On sait aussi que l’on ne comptabilise pas les ELEVES QUI POURRAIENT ETRE INSCRITS EN MATERNELLE mais que l’on N'INSCRIT PAS FAUTE D’ENSEIGNANTS !

Nous pouvons fournir de nombreux exemples.

Les ouvertures  de classe, il est normal qu’elles soient faites, et c’est le plus souvent lorsque les effectifs de l’école atteignent des seuils intolérables. IL POURRAIT Y EN AVOIR BIEN PLUS ! 

-          La suppression de nombreux postes  d’enseignants et de conseillers pédagogiques qui ne sont pas directement chargés de classe

-          La suppression de 32 postes sur 115 pour aider les élèves dans les zones d’éducation prioritaire : MERCI POUR LES ELEVES EN DIFFICULTE !

-           Près de 40 postes d’ enseignants spécialisés des RASED, les premiers visés. Cela remet en cause, pour la troisième année consécutive, l’existence des Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté (RASED) : MERCI POUR LES ELEVES EN GRANDE DIFFICULTE !

 

TOUT CELA, c’est-à-dire la baisse effective des moyens humains pour une véritable prise en charge adaptée des élèves sera le résultat du TOUR DE PASSE-PASSE de monsieur SARKOZY, président de la République pour supprimer des postes et que les parents ne s’en rendent pas trop compte dans les classes.

NOUS RAPPELONS SON ANNONCE du 21 juin 2011  de la fin des suppressions de classes dans le primaire pour la rentrée 2012.

 

ON VOIT CE QUE CETTE FALLACIEUSE PROMESSE DONNE EN REALITE SUR LE TERRAIN !  

 

 Voilà comment est masquée la poursuite de la destruction des conditions d’accueil dans notre service public, avec la complicité de son ministre, dans l’académie et notre département. 

Rappelons une fois encore que le dispositif RASED, constitué d’enseignants spécialisés et de psychologues, est un élément de réponse indispensable à la situation des élèves en grande difficulté. Alors que la réussite scolaire est un facteur essentiel d’intégration dans notre société, ils sont sans cesse confrontés à la souffrance et la détresse des élèves, des enseignants et de leurs parents, avec de moins en moins de moyens pour y répondre.

Dans le Nord, depuis trois années, les effectifs des enseignants spécialisés des RASED des circonscriptions s’amenuisent avec pour conséquences des centaines d’enfants qui ne sont plus pris en charge ; en 2009/2010 il a été évalué qu’au moins 2 800 élèves en grande difficulté, qui auraient dû être aidés, n’ont pu l’être.

On pourra y ajouter quelques 2000 élèves pendant l’année scolaire prochaine qui ne seront plus pris en charge dans les circonscriptions !

C’est pourquoi la FCPE Nord s’est adressée par écrit aux parlementaires du Nord pour leur demander leur position quant aux élèves en grande difficulté :  

- Quelles solutions proposez-vous pour sortir de cette situation très préoccupante du nombre d’élèves en échec scolaire ?

- Quelle est votre position sur l’avenir du dispositif RASED et des professionnels qui le composent ?

Un certain nombre d’entre ces élus du peuple nous ont répondu. Nous les remercions et nous ferons connaître aux parents de nos associations locales les réponses qui ont été apportées.

D’autres de ces élus n’ont pas eu la politesse de répondre à ce jour à un courrier qui leur a été envoyé le 6 décembre 2011.

Le sort des  élèves en grande difficulté ne les intéresse sans doute pas.

Nous publierons la liste de ces parlementaires qui n’ont pas daigné donner leur position à une fédération de parents qui représente, dans le Nord, 18 500 familles adhérentes.

ACTE 2 :

Nous appelons les parents d’élèves, les élus en conseil d’école,  les associations de toutes les écoles du Nord et les enseignants, à exiger dans les écoles et auprès de l’inspecteur de circonscription :

- le point de  la situation véritable des postes de RASED

- les besoins réels en personnels nécessaires pour que tous les enfants en grande difficulté puissent être pris en charge

- le point de la situation à la prochaine rentrée scolaire avec les suppressions annoncées

Il faut savoir qu’actuellement et de plus en plus, depuis plusieurs années, les équipes de RASED sont contraintes, faute de temps et de moyens humains, à abandonner des élèves qui auraient dû être pris en charge que ce soit en maternelle ou à l’école élémentaire

- le point sur l’apprentissage des langues

- le point sur l’aide aux élèves en difficulté dans les zones d’éducation prioritaire

et à demander aux parlementaires de leur circonscription ce qu’ils en pensent.

Le ministre de l’éducation nationale a des comptes à rendre aux parents et aux élèves !   Nous y reviendrons…

 

Pour la FCPE Nord


Patrick PATTE                                                Hachemi SALHI

 

Secrétaire général                                           Président

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 15:26

Nous aurions aimé nous contenter de vous souhaiter une paisible année 2012, une bonne réussite scolaire pour vos enfants, un développement personnel et humain équilibré qui leur permettent de devenir demain des citoyens libres, épanouis, éclairés et solidaires.

Malheureusement, encore une fois, comme nous vous l’avions annoncé le 20 décembre 2011, (voir notre article) notre académie de Lille fait l’objet de la plus drastique, massive et injuste opération de  suppression de postes d’enseignants et de personnel administratif, pour la rentrée scolaire 2012/2013.

UN RECORD : 988 POSTES D’ENSEIGNANTS en MOINS ET 59 POSTES  ADMINISTRATIFS EQUIVALENTS TEMPS PLEIN  en MOINS, SOIT 1047 SUPPRESSIONS D’EMPLOIS SCOLAIRES DANS L’ACADEMIE DE LILLE.   (Nous ne connaissons pas encore la répartition des chiffres entre le Nord et le Pas-de-Calais)

Ces mesures sont prises en dépit du bon sens et à contre-courant des recommandations de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques), du HCE (Haut Conseil de l’Education) et du CESE (Conseil Economique Social et Environnemental), qui préconisent que l’école et l’éducation doivent devenir l’investissement d’avenir et l’une des priorités nationales.

OUI, plus que jamais, une mobilisation nationale, régionale, départementale et locale concertée et harmonisée s’impose à tous les représentants de parents d’élèves. DES A PRESENT, les COMITES LOCAUX de SALUT PUBLIC doivent se mettre en réflexion, coordination et action.

 

école en danger 

 

 

Certains ont déjà commencé comme par exemple dans le  DOUAISIS.

 

« En février 2011, à partir d'initiatives locales contre des fermetures de classe à Lécluse, à Lallaing, à Aniche, un collectif de défense de l'école de la république regroupant des parents, des enseignants, des élus, des citoyens s'est constitué…. »

 

Après de nombreuses actions, le collectif a rédigé une

 

PROPOSITION DE LOI

 « Article 1 : Tout enfant est accueilli à l'école et au collège dans des classes qui ne comptent pas plus de 25 élèves inscrits.

 

Article 2 : La continuité du service public doit être garantie. Tout enseignant absent doit être remplacé dans un délai de 24 heures. »

  

 

Nous renouvelons l’appel fait en mars 2011 par la FCPE Nord et Pas-de-Calais à continuer de créer partout des comités de salut public pour sauver l’école publique dans la région Nord-Pas de Calais. 

  voir notre article du 25 mars sur ce blog : 

 

La mobilisation importante que l’on a constatée, pour que nos enfants aient les moyens de travailler dans de bonnes conditions à la rentrée 2011, montre qu’il faut continuer de fédérer et poursuivre la coordination pour proposer et agir de manière constructive.

 

IL FAUT POURSUIVRE CETTE ANNEE ENCORE CETTE MOBILISATION PARTOUT !

  

 

Nous savons compter sur vous pour que dès ce mois de janvier 2012 et après, la FCPE du Nord et toutes les familles regroupées dans les conseils locaux de parents d’élèves de toutes les communes et arrondissements du Nord se mobilisent avec les partenaires pour faire échec à une telle débâcle scolaire.

 

 

La carte scolaire du premier degré  est à l’étude et nous vous invitons dès maintenant à regarder de près la situation  de votre école et donc à être vigilants sur les moyens de prise en charge de vos enfants  pour la prochaine rentrée. N’HESITEZ PAS A NOUS CONTACTER TRES VITE !

 

RAPPEL : 399 postes d’enseignants en moins dans le 1er degré sur un total de 5 100 postes supprimés en France  (hors les 600 stages des étudiants-profs),

 

soit -7,8% : 1er rang de France, devant les académies de Nancy-Metz

 

entasser moins 2

 

 

Nous vous proposerons très bientôt des actions qui sont reprises au niveau national de la FCPE.

 

Nous vous souhaitons donc une belle année de convivialité et d’actions pour une école juste et non juste une école.

 

Hachemi SALHI, Président de la FCPE Nord

Patrick PATTE, Secrétaire Général de la FCPE Nord

Défense ecole publique

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 10:50

POUR LES ELEVES, COLLEGIENS ET LYCEENS DU NORD ET DU PAS-DE-CALAIS

 

Le procédé est douteux, pour ne pas dire infâme : la veille des vacances, sont annoncées les suppressions de postes dans les différentes académies de France.

L’académie de Lille est encore plus asséchée, meurtrie, saignée et remporte la palme académique régionale en matière de suppressions de postes :

UN RECORD DE MOINS 988 POSTES D’ENSEIGNANTS PLUS 59 POSTES ADMINISTRATFS soit 1048 SUPPRESSIONS D’EMPLOIS SCOLAIRES DANS LA REGION NORD-PAS DE CALAIS.

 

 

moins 399 postes d’enseignants dans le 1er degré sur un total de 5 100 postes supprimés (hors les 600 stages des étudiants-profs),

soit -7,8% : 1er rang de France, devant les académies de Nancy-Metz

(–367 postes) et Versailles (-260 postes)!

moins 589 postes dans le 2ème degré sur un total de 5 550 postes supprimés,
soit -10,6%
 : 1er rang de France, devant les académies de Versailles (-495 postes) et Nancy-Metz (–425 postes) !

moins 59 postes administratifs sur un total de 525 postes supprimés,
soit -11,2% :
1er rang de France, devant les académies de Paris, Versailles, Créteil, Nantes, Poitiers et Rouen (-25 postes chacune) !

 

Les parents d’élèves et la FCPE du Nord sont scandalisés par ce traitement sacrificiel qui s’apparente à un véritable lynchage de la scolarité et l’avenir de leurs enfants.

 

UN VERITABLE CADEAU EMPOISONNE qui va encore plus :

- affaiblir les résultats scolaires des élèves du Nord déjà en dessous des moyennes nationales,

- sacrifier la scolarisation maternelle des 2/3ans

- désorganiser l’école primaire/élémentaire avec la réduction des animateurs en langues vivantes et en TICE (Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Education)

- réduire le nombre de remplaçants

- faire disparaitre les enseignants spécialisés dans la remédiation pédagogique des élèves en difficultés (RASED)

- massacrer le travail en groupes réduits et la carte des enseignements optionnels dans les lycées

- mettre en difficulté l’accueil des élèves en situation de handicap

- déstabiliser l’enseignement technologique et professionnel, avec les effets désastreux en 2012 de la réforme du Bac Pro 3 ans.

   

Les conséquences des suppressions de postes sont catastrophiques et enterrent, dans l’académie de Lille, toute possibilité de progrès et de réussite.

Ces mesures sont prises en dépit du bon sens et à contre-courant des recommandations de l’OCDE, du HCE (Haut Conseil de l’Education) et du CESE (Conseil économique, social et environnemental) qui préconisent que l’école et l’éducation doivent devenir l’investissement d’avenir.

 

Leur « sur-mesure pédagogique » va précipiter dans l’échec et le décrochage scolaires, une majorité d’élèves d’origine modeste (et ils sont nombreux dans le Nord-Pas de Calais !).

 

On a su, en son temps, protéger l’avenir des banques et des organismes financiers comme on sait aujourd’hui hypothéquer et assombrir l’avenir de milliers d’enfants de notre région !

 

NON LES PARENTS D’ELEVES DU NORD NE SE LAISSERONT PAS FAIRE ET MENER A L’ABATTOIR SANS REAGIR.

 

Dès janvier 2012, La FCPE du Nord et toutes les familles regroupées dans les conseils locaux de parents d’élèves vont se mobiliser pour faire échec à une telle débâcle scolaire.

 

La FCPE du Nord appelle tous les acteurs de la communauté scolaire  et éducative de l’académie de Lille (y compris les élus politiques républicains)  à se mobiliser, coordonner leurs actions pour réagir ensemble et stopper une telle saignée de l’école publique dans le Nord-Pas de Calais.

 

Pour la FCPE Nord

Hachemi SALHI, Président

Patrick PATTE, Secrétaire Général

 


Partager cet article
Repost0