Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 16:46

Suite au 66ème Congrès départemental du samedi 6 juin 2012 à Tourcoing, le nouveau Conseil d’administration de la FCPE du Nord s’est réuni ce samedi 9 juin 2012 et a procédé à l’élection de son nouveau bureau.

 Bureau.jpg

Présidente :               Anne MIKOLAJCZAK

Vice-présidents :        Christian VILLAIN

                                 Frédéric GRUTZNER

                                 Frédéric HELINSKI

Secrétaire Générale :  Tabia MAYNOU

Secrétaire adjoint :     Olivier DUTOUR

Trésorier :                 Jean-Yves GUEANT

Trésorier adjoint :      Philippe PASSEREL

Partager cet article
Repost0
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 09:47

LES RAPPORTS STATUTAIRES DU CONGRÈS (suite)

LE RAPPORT FINANCIER,

 

SAM 0173.JPG B     

Présenté par Anne MIKOLAJCZAK, trésorière, il a été l’occasion de constater la saine gestion de l’association départementale avec un bilan en équilibre.

Le rapport des trois commissaires aux comptes bénévoles (Michel Hochart, Pascal Maginot, Jean-Luc Méquignon) fut énoncé par Pascal MAGINOT, ancien président, qui salua la continuité du travail mené par l’équipe.

Le rapport financier a été adopté à l’unanimité ainsi que les résolutions financières dont celle donnant quitus au conseil d’administration sur sa gestion, l’adhésion portée à 10 euros et  le principe d’une adhésion solidaire à 20 euros. La trésorière rappela que le taux de la cotisation départementale est le plus faible de France.

A noter la mise en place dès le mois de juin d’un nouveau bulletin d’adhésion personnalisable avec un argumentaire.

LA MOTION D’ORIENTATION

 

 Présentée par Hachemi SALHI, Président, elle a été adoptée à l’unanimité.

« La FCPE du Nord réaffirme ses exigences pour une école publique, laïque et  juste dans une société encore plus juste et renforcée par une équité territoriale républicaine ». La FCPE Nord demandera la prise en compte de ses propositions concrètes résumées bientôt dans un livre blanc d’amélioration de la situation scolaire et éducative dans le département et l’académie.

 

ÉLECTIONS DES ADMINISTRATEURS :

Huit administrateurs sont élus ou réélus pour compléter le conseil d‘administration départemental : Miloud BELHAMITI, Philippe COTDELOUP, Olivier DUTOUR, Anne GOFFARD, François LELOIR, Nathalie LESNES, Anne MIKOLAJCZAK, Vladimir SIERPE

 

 

LA CONFÉRENCE-DÉBAT

La dernière partie du congrès était consacrée à la conférence-débat animée par Patrick PATTE : « Comment faire réussir tous les enfants à l’école ? La réussite de tous les élèves, est-ce une utopie, un défi, une réalité accessible ? » . avec la participation de de Madame Dominique Lahanier-Reuter, maitre de conférences à Lille 3 et membre du laboratoire de recherche Théodile-Cirel de l'Université de Lille 3, de Monsieur Sylvain Hannebique, conseiller pédagogique, membre du laboratoire de recherche coopérative de l’ICEM, du Docteur Marie-Bertille Dehouck, neuro-pédiatre, de Madame Marie-Laurence DAVOINE, adjointe au Maire déléguée à l’éducation et à l’enseignement supérieur – Ville de Tourcoing – Projet PEGASE, de Jean-Yves Guéant et Laurence Zadératzky, parents d’élèves.

 

SAM 0191

Après le visionnage de petits films qui donnaient le sentiment d’enfants, de jeunes, de parents et de professeurs sur la réussite à l’école, monsieur Hannebique projeta un film qui donnait quelques éléments sur la pratique de la pédagogie Freinet. Le laboratoire des sciences de l'éducation Théodile, de Lille 3 et ses 11 universitaires dont madame Dominique Lahanier-Reuter,  ont observé et analysé pendant 5 ans ce qui se passait à l'école de Mons en Baroeul (le groupe scolaire Concorde). Ce laboratoire a noté les effets positifs de la pédagogie Freinet, « C’était une école très dure et dans l'étude sur 5 ans, ils ont mesuré une pacification de l'école  et très vite une disparition des incivilités et l'augmentation des performances scolaires ». La méthode Freinet est centrée sur l'expression de l'enfant, « il n'y a pas de compétitions, ni de notes, le travail est individualisé et chacun travaille à son rythme », note Sylvain Hannebique qui est aussi vice-président du mouvement régional ICEM-Nord. Les résultats de cette méthode sont positifs mais il est difficile pour cette pédagogie alternative d'être prise en compte, « pour des raisons politiques et aussi de conformisme de la part de l'administration ». Il existe bien sûr d’autres méthodes.

Le problème des enfants souffrant de maladies, comme par exemple la dyslexie, fut abordé avec l’aide du Docteur Marie-Bertille Dehouck, neuro-pédiatre. La détection des problèmes est aussi délicate et doit se faire avec rigueur, circonspection après observations. Les représentants des syndicats d’enseignants, William ROGER et Fabienne YUNG (CGT Educ), Didier COSTENOBLE  et Yves-Marie JADE (FSU) apportèrent leurs points de vue sur les difficultés inhérentes au métier d’enseignant, la liberté pédagogique, rappelant les réalités du fonctionnement actuel du système qui rendent souvent difficiles les changements nécessaires.

Un éclairage particulier qui montre que l’école ne doit pas être un « ilot » isolé dans la ville fut apporté par Madame Marie-Laurence DAVOINE, adjointe au Maire déléguée à l’éducation et à l’enseignement supérieur de Ville de Tourcoing,  monsieur Harold GEORGE (coordinateur DIAPASON) sur le Projet PEGASE (Projet Éducatif Global Apprendre et Savoir  Ensemble). « C’est une charte écrite qui rend cohérents des dispositifs existants ou à inventer, d’où son cadre évolutif ». Il fait partie du projet collectif de la ville qui s’attache à redonner du sens  « au vivre ensemble ». Il est une des composantes essentielles du Plan de développement social porté par la Ville. « Tourcoing a développé depuis plus de 20 ans une politique éducative volontariste et riche de projets autour de l’idée qu’il faut toute une ville pour élever un enfant »…

 

 SAM 0137.JPG A

 

À partir de tous ces éléments le débat s’est installé. Les échanges avec les participants au congrès furent riches, longs et chaleureux. C’est une thématique fondamentale qui méritait un approfondissement au regard particulier de la nouvelle refondation de l’école, annoncée par M. Peillon, ministre de l’Éducation Nationale, et attendue par la FCPE. Nous y reviendrons dans les mois qui viennent.
 

Patrick PATTE conclut provisoirement le débat, le sujet est loin d’être épuisé, en espérant qu’il ait modestement contribué à ouvrir des réflexions et des voies pour chacun d’entre les participants et  pour que chacun contribue à faire que soient permis les échanges et le débat entre les parents et tous les partenaires de l’école et en premier chef les enseignants.

« La lutte pour une meilleure réussite de tous les élèves  ne peut  passer que par une remise en cause du système et de son fonctionnement. Elle nécessite d'analyser les causes de l’échec qui est parfois créé par le système lui-même. La difficulté doit être prise comme une étape incontournable de l'apprentissage et servir de tremplin pour réussir.

La formation professionnelle des enseignants est un enjeu essentiel comme celui de l’investissement des parents… et il faut les efforts conjugués de tous les acteurs qui comptent dans l’acte éducatif : enseignants, parents et élèves, collectivités locales et territoriales doivent travailler ensemble pour que l’enfant ou le jeune ait une scolarité de qualité. Ainsi, parents et jeunes doivent être considérés comme des partenaires à part entière. »

 

Hachemi Salhi donna lecture du message adressé par Jean-Jacques Hazan, président national de la FCPE à l’occasion de notre 66ème congrès : « Coincé à Paris, arrimé entre fédération et famille, je ne peux être avec vous. Je vous souhaite un très bon congrès. Bien amicalement ». Le président Hazan rend hommage au président de la FCPE du Nord : « Encore bravo pour ton engagement tout ce temps avec constance et ténacité. Amitiés fidèles ».

Monsieur Renaud Tardy, 1er Vice-Président  du Conseil Général du Nord, représentant le Président Patrick Kanner, intervint pour dire tout le soutien du département à l’action de la FCPE départementale. Il rappela entre autres le travail de concertation mené par le département concernant le plan Educatif Global départemental. Il rendit aussi hommage au Président sortant et à son équipe et redit toute la considération qu’il avait pour Hachemi SALHI  dans l’action menée pour  l’avancée dans le département de la prise en compte des handicaps.

HOMMAGE AUX AMINISTRATEURS SORTANTS :

Ces administrateurs et membres du bureau n’ont plus d’enfants scolarisés et quittent donc la structure départementale.

Le président Hachemi SALHI : « Je salue bien entendu toutes les administratrices et administrateurs qui m’ont fait confiance, porté à la présidence de la FCPE du Nord et aidé à assumer et assurer nos missions et représentations au service des élèves du Nord et de leurs parents. »

Un  hommage a été rendu à  Jean-Philippe Hippon, Edith Tritsch, administrateurs et aux membres du bureau sortant : Sandrine Cathelain, Trésorière adjointe, Marie Dauchie, Vice-présidente, Laurence Zaderatzky, Vice-présidente, Patrick Patte, Secrétaire général et Hachemi Salhi, Président. 

Fleurs et cadeaux furent distribués au milieu d’une vraie émotion.

Un nouveau bureau très renouvelé sera donc mis en place par le nouveau conseil départemental le samedi 9 juin prochain.

Le congrès se termina par un récital de Michel Lebourg, auteur compositeur et interprète et ancien instituteur à la retraite : « Chansons laïques et républicaines »,

 

SAM 0255.JPG B

 

suivi ensuite par le pot de l’amitié…

 

Patrick PATTE

Secrétaire général sortant

de la FCPE Nord

 

Partager cet article
Repost0
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 09:24

LES RAPPORTS STATUTAIRES DU CONGRÈS

SAM 0172.JPG ASAM 0137.JPG A

 

 

LE RAPPORT MORAL :

Le président  Hachemi SALHI rappela la chaîne inique des désastres scolaires. Les parents indignés et citoyens-résistants disent NON aux fossoyeurs de l’école publique, Des questions sont restées sans réponse : le dialogue de sourd comme politique de communication académique...

Il fallait déchiffrer les menaces et les mesures scélérates qui pèsent sur l’école publique : La circulaire de rentrée 2012/2013 : une hérésie pédagogique et fonctionnelle,une libéralisation rampante des établissements scolaires. La vie scolaire : la répression et la sanction au lieu de la prévention et l’éducation.

La modernisation numérique de l’école : virtualité et arbre à palabre.

Le président fit référence au « collectif des déchiffreurs de l’éducation » contre la désinformation scolaire qui publient des données scolaires scientifiquement fondées et indépendantes des traitements officiels, sur leur blog www.lesdéchiffreurs.com.

Il faut promouvoir un débat public de qualité sur l’école et l’éducation.

Il rappela qu’en ce qui concerne le décrochage scolaire, le gouvernement avait eu l’art  et la manière étatique de filer la « patate chaude » aux collectivités locales !

La Cour des Comptes a été claire : l’éducation n’est plus nationale ! La répartition territoriale des moyens d’enseignement renforce les inégalités : L’État dote plus les territoires déjà bien dotés et moins ceux qui cumulent tous les handicaps et donc tous les risques de réussir moins bien.

Le rapport d’activité montre que nous avons défendu nos valeurs pour agir et défendre les élèves qui ont droit à une école de qualité qui les prend tous en charge pour réussir leur avenir et leur vie.

 

 

LE RAPPORT D’ACTIVITÉ :

« Continuité, information, propositions, détermination, action », cinq mots clés de l’activité

présenté par Patrick PATTE, Secrétaire Général, dont c’était aussi le dernier mandat, le rapport d’activité a été l’occasion de montrer que l’équipe citée par la président SALHI avait, tout en innovant, relevé le défi de la continuité durant ces trois années de mandat.

Les multiples relations avec les institutions ont été détaillées : Conseil Général du Nord, Conseil Régional, …

La FCPE Nord a réaffirmé sa volonté de travailler dans la concertation pour construire. Sa présence dans les représentations de multiples commissions ou réunions a été sans faille pour les actions politiques importantes à mener. 

SAM 0148.JPG BLe secrétaire général a mis en lumière quelques clés fondamentales du rapport :

- le partenariat avec les syndicats d’enseignants s’est conforté.  

- les travaux du Conseil d’Administration et des administrateurs de secteur

- la préparation de l’avenir et les relais :  dans la perspective d’assurer la continuité avec la prochaine équipe du bureau qui devra être élue à l’issue de ce congrès départemental (5 des 9 membres actuels de celui-ci devant le quitter),

- la participation de membres du bureau ou d’administrateurs aux réunions d’informations décentralisées du collectif Flandre Lys sur Hazebrouck, Armentières et Bailleul, aux réunions des collectifs dans le Douaisis ou le Valenciennois, à Villeneuve d’Ascq.

 

L’ACTION DES CONSEILS LOCAUX et DES COLLECTIFS : le lien avec les conseils locaux s’est renforcé dans la mobilisation. L’action contre les suppressions de postes a été un moteur et le fait d’avoir été réactif a permis un entrainement de la machine.

Un énorme travail a été fait sur la carte scolaire avec suivi des actions. La demande de conseils, d’information par le biais de la messagerie a également très fortement augmenté. Les échanges téléphoniques ont explosé pour des sujets très divers. Il est ressenti une demande d’écoute.

 

Le BLOG, outil d’information en temps réel, fait état de toutes les actions très nombreuses qui ont été faites et que nous ne pouvons toutes citer ici. Elles ont eu lieu dans tous les secteurs. Un véritable lien s’est établi avec tous les conseils locaux en action.

 

LES PRISES DE POSITIONS ONT ÉTÉ NOMBREUSES. Suivant l’actualité, la FCPE Nord a  toujours essayé d’être réactive pour dénoncer mais aussi pour AGIR :

la rentrée et ses lacunes, le budget de l’Éducation nationale concrétisé notamment par une lettre aux parlementaires, les rythmes de vie de l’enfant et les rythmes scolaires, le non-remplacement des professeurs absents, le décrochage scolaire, la réforme du lycée, la formation des maîtres, les DGH et moyens dans les établissements, les fonds sociaux, les assistants d’éducation, la fuite du bac S 2011 en proposant des solutions, le budget 2012 (dénonciation de la réduction des bourses scolaires pour les collégiens et lycéens), les élèves en grande difficulté, la défense des RASED, relais de l’appel national pour sauver et développer les RASED et les pétitions, les rythmes ( à quoi ont servi les consultations et les travaux ? ), la dénonciation de la fusion de certains établissements ou la gestion de deux établissements par un seul chef d’établissement, la dénonciation de la fermeture du centre de formation de Lille pour les psychologues scolaires, le démantèlement du collège unique, l’évaluation en cinquième, le classement des lycées, les lycées professionnels ( durée de scolarité écourtée et options fermées ), les contrats d’objectifs et de moyens ( motions, position contre)…

 

UNE ACTION PHARE ANIMÉE ET LANCÉE PAR la FCPE Nord : LE CDEN ALTERNATIF

 

SAM 0065B

 

Le premier CDEN alternatif qui s'est tenu à Lomme le 22 février a été d'une grande qualité. À l’issue de ce CDEN alternatif, un courrier demandant de surseoir aux opérations de carte scolaire et de la modifier en proposant l’abandon de 95 fermetures de classes a été envoyé à la Rectrice, au Préfet et à l'Inspecteur d'académie. Sur la base des chiffres de la carte scolaire, un courrier a été envoyé à toutes les écoles victimes d'une « injustice », leur demandant de vérifier les chiffres, d'alerter leur maire et d'interroger les autorités.

Le 2ème CDEN alternatif du 28 mars 2012 a eu lieu à Lille, le 3ème, le mercredi 23 mai 2012, à Villeneuve d’Ascq. Les travaux se sont poursuivis. Au total, c’est 17 fiches de réflexion et de propositions qui pourront, avec d’autres, alimenter les travaux d’un CDEN officiel au service de l’amélioration de la scolarité des élèves en espérant que les autorités accepteront le dialogue et se saisiront de ces bases de réflexions qui sont faites pour amorcer un débat et permettre de trouver des solutions : Les réseaux d’établissements, La gratuité, La santé, Les rythmes des enfants et des jeunes, L'enseignement des langues étrangères, La taille des classes dans les écoles et les collèges, Les conditions de l’enseignement adapté, Le remplacement des enseignants absents, La laïcité, La culture, L’évaluation, Le statut de l’élève, L’éducation physique et sportive.

 

Une lettre sera envoyée au ministre de l’Éducation nationale pour lui faire part du résultat de ces travaux et demander que la réflexion se poursuive dans le département.

 

 

 

UN NOUVEAU SITE :

La conception en a été faite par un groupe de travail sur la base des besoins des adhérents, des conseils locaux et de la fédération. Véritable vitrine de la FCPE Nord, ce sera aussi un outil collaboratif au service des parents et des élèves.

 

 

VIGILANCE :

Enfin a été réaffirmée avec vigueur la vigilance qui doit se faire sentir sur les conditions d’accueil et d’enseignement de nos enfants : l’équilibre de la vie et la santé des élèves et notamment en rapport avec les emplois du   temps scolaires et  la relation enseignants/enseignés

 

« À l’inquiétude, ont répondu cette année encore et de manière plus amplifiée, les actions de notre fédération, de nos conseils locaux, des collectifs. Ce rapport d’activité en est le témoin.

Pour ce qui concerne la fédération, elle doit continuer de se doter de tous les moyens nécessaires pour être réactive, informer, permettre le débat, former et permettre ainsi aux parents de se faire entendre. C’est par là que passent notre développement et notre force.

Je suis convaincu que la fédération du Nord saura faire le nécessaire pour que se poursuive le développement de la prise de conscience de chacun de la nécessité d’être solidaire dans un monde de plus en plus égoïste. C’est cette solidarité qui est la base même de la force qui doit nous animer pour défendre une école publique au service de l’avenir de nos enfants »

 Patrick PATTE

 

 

Le rapport d’activité a été adopté à l’unanimité.

 

LA SUITE DANS UN PROCHAIN ARTICLE….

Partager cet article
Repost0
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 15:07

Le 66ème congrès départemental de la FCPE du Nord s’est tenu ce SAMEDI 2 JUIN 2012 à TOURCOING.

SAM 0137.JPG A

 

SAM 0125.JPG AMiloud Belhamiti, administrateur FCPE du secteur de Tourcoing, a accueilli chaleureusement les congressistes et remercié le Maire de Tourcoing, Monsieur  Michel-François Delannoy, pour l’accueil réservé à la FCPE Nord dans sa commune. «  Un vif plaisir que je partage avec mes amis des conseils locaux de parents d’élèves du secteur de Tourcoing. Je suis heureux que le 66ème congrès de notre fédération départementale mette en lumière l’environnement scolaire et éducatif de la ville de Tourcoing, ses difficultés mais également les actions et réalisations communes pour en améliorer le fonctionnement et l’efficacité, au profit de tous les élèves et de leurs familles ». Monsieur Belhamiti fit ensuite référence au projet PEGASE (Projet Educatif Global (pour) Apprendre et Savoir Ensemble), programme porté par de nombreux partenaires et en particulier les conseils locaux de parents d’élèves de la FCPE du Nord, signataire de la convention.

 

 

SAM 0126.JPG AMichel-François Delannoy, Maire de Tourcoing, 1er vice-président de LMCU, Conseiller régional Nord-Pas de Calais a dit  tout le plaisir d’accueillir la FCPE Nord pour ses travaux et a réaffirmé son attachement au service public de l’éducation en rappelant notamment les actions qui sont menées dans la commune au service des familles et des élèves et notamment autour du projet PEGASE cité plus haut. Où commence et où se termine l'éducation ? À partir de cette interrogation centrale pour le développement de la personne, la ville de Tourcoing s'est lancée dans l'élaboration d'un projet global d'éducation (PEG) appelé à innover pour bâtir des parcours éducatifs ouverts à tous.

 

 

 

 

 

Le président de la FCPE Nord, Hachemi SALHI, présenta les excuses de celles et ceux qui retenus par des engagements et impératifs divers, ne pouvaient être présents : certains partenaires,  les personnes officielles de l’Education Nationale en « réserve électorale », ou certains responsables de conseils locaux de parents d’élèves, le président du conseil régional, du CESER, du conseil général du Nord, de la FCPE, la Maire de Lille et Présidente de LMCU, Martine Aubry,  ….

Hachemi SALHI exprima ensuite ses plus vifs remerciements à  Michel-François Delannoy, Maire de Tourcoing et 1er Vice-Président de Lille Métropole Communauté Urbaine, pour la qualité de l’accueil qu’il nous a réservé et l’appui humain et  logistique assuré par les services techniques et administratifs de la ville de Tourcoing.  Il assura  le Maire que la FCPE du Nord, à travers son réseau actif de conseils locaux de parents d’élèves, accompagnera  jusqu’au bout à Tourcoing la démarche participative de la ville, pragmatique et utile et qui met la question éducative au cœur de son action politique.SAM 0129.JPG A

Il remercia également   monsieur KANNER, Président du Conseil général,  M. Hiolle, Président de la MAE du Nord pour leur partenariat et la petite attention aux congressistes, les intervenants et experts de la table ronde « Comment faire réussir tous les élèves à l’école », Patrick PATTE, secrétaire général et animateur organisateur du débat et enfin Pascal Maginot et Marie-Annick Perrotin, respectivement ancien Président et secrétaire générale qui pour lui furent en quelques sorte « ses formateurs ». Il salua enfin les représentants des syndicats d’enseignants présents avec qui le travail de l’année écoulé fut fécond en terme de partenariat et d’écoute reciproque.

 

 

 

 

 

 

UN CONGRÈS QUI REND COMPTE DE LA RÉSISTANCE ET DE L’ACTION AU SERVICE DES ÉLÈVES DU NORD

Le président SALHI rappela  la  triste braderie érigée en politique éducative  de  Madame la rectrice qui «  ne nous a nullement aidés » ce qui est « l’avis unanime de l’ensemble des acteurs de la communauté scolaire » : fermeture des classes de secondes au lycée Van Der Meersch, fermeture des classes de 6èmes dans 3 Sections d’Enseignement Général et Professionnel Adapté du Nord, fermeture de certaines sections industrielles ou tertiaires en lycée professionnel , réduction drastique de la scolarisation des 2/3 ans, réduction et précarisation des AVSI, c’est la mort programmée de l’intégration scolaire des élèves en situation de handicap, fermeture du centre de formation de psychologie scolaire de LILLE, fermeture de CIO, suppression des RASED, réduction des options en lycée, réduction des intervenants en langues étrangères, réduction des dotations dans les écoles, les collèges et les lycées, …

Il rappela que la politique doctrinaire des fermetures, des suppressions et des réductions n’est pas une réponse éducative. La FCPE Nord avait été la première à  souhaiter la bienvenue à la nouvelle rectrice et avait  traduit « sa volonté de construire avec les services académiques les dispositifs scolaires les plus adaptés et les plus équitables pour relever les performances des élèves de notre académie, au regard des écarts par rapport aux moyennes nationales d’une part, et la situation socio-économique, culturelle, sanitaire et éducative dégradée du département et de la région Nord-Pas de Calais, d’autre part. » Peine perdue. Pas d’écoute, pas de réponses.

Il a fallu se mobiliser : «  Je ne vais pas énumérer la force quantitative et qualitative de nos actions, Patrick Patte, notre secrétaire général le fera à travers le rapport annuel d’activité. »

école en dangerBanderolle.jpg

 

UN CONGRÈS DE LA PROGRESSION DE LA FCPE NORD

« Cette mobilisation départementale énergisante  a valu un gain d’adhérents exceptionnel : +536 adhésions entre les années scolaires 2010/2011 et 2011/2012 soit +3%. » Hachemi SALHI quittant la présidence de la FCPE Nord à l’issue du Congrès annonça que sur la durée de son mandat et de son équipe  qu’il remercia du « fond du cœur » la FCPE Nord a gagné +1 091 adhérents soit +6,2% en 3 ans, pour se situer à environ 19 000 adhérents  en 2012. Nous sommes bien le 2ème Conseil départemental de parents d’élèves (CDPE) de France, juste après celui de la Gironde (20 500 adhérents). 

Il termina en faisant référence au rapport d’observations provisoires de la Cour des comptes, « publié » en avril dernier, sur « les inégalités territoriales et l’égalité des chances dans l’éducation nationale »  et qui souligne l’injustice de la répartition des moyens d’enseignement dans les différents territoires de l’hexagone : l’État dote plus les territoires déjà bien dotés et moins ceux qui cumulent tous les handicaps et donc tous les risques de réussir moins bien. Les juges de la Cour des Comptes soulignent, par ailleurs, qu’« …Alors même que les outils sont disponibles, le ministère ne se met pas en position d’analyser précisément les inégalités territoriales, leurs causes et les moyens de les limiter ».

Il conclut  en disant : « Je voudrais vous dire toute ma fierté d’avoir apporté, ensemble, notre petite et décisive contribution pour renverser, en quelque sorte, l’académique « constante macabre » et par notre action citoyenne ultime appeler à une autre politique nationale scolaire et éducative. À commencer par un nouveau dialogue, avec un nouveau recteur. »

 « Les travaux de notre CDEN alternatif animé par notre secrétaire général Patrick PATTE, ont attiré l’attention de M Peillon, Ministre de l’Education nationale et de Mme Pau-Langevin, Ministre-déléguée à la réussite éducative. Merci et bravo pour la synergie et la résistance scolaire et éducative créées au profit de tous les élèves du Nord. »

 

SAM 0132.JPG ALecture fut ensuite faite par Olivier DUTOUR, Secrétaire général adjoint, administrateur national, d’un message envoyé pour ce congrés par Madame Pau-Langevin, Ministre-déléguée à la réussite éducative,  ce qui était rendre en quelque sorte hommage au travail mené par la fédération qui avait placé son congrés sous le thème de  « la réussite de tous les élèves à l’école ».

 

    langevin B

.......

  ......langevin bis

 

 

Hachemi SALHI, Président, déclara ouvert le 66ème congrés de la FCPE Nord.  

  

Nous reviendrons demain, dans un autre article, sur les rapports et travaux de ce congrès.

Patrick PATTE

Secrétaire général de la FCPE Nord

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 13:51

Samedi 2 juin 2012

Hôtel de ville de  Tourcoing  de 8h45 à 12h30. 

 

La matinée s’articulera autour de deux grands moments :


La partie statutaire du congrès qui sera consacrée au renouvellement du Conseil d’Administration départemental et à la présentation des rapports moral, d’activité et financier.


Un débat sous forme de table ronde sur le thème :


« Comment faire réussir tous les élèves à l’école »


Les travaux de notre dernier congrès avaient réaffirmé la nécessité des efforts conjugués de tous les acteurs qui comptent dans l’acte éducatif : enseignants, parents et élèves, qui doivent travailler ensemble pour que l’enfant ou le jeune ait une scolarité de qualité. Ainsi, parents et jeunes doivent être considérés comme des partenaires à part entière.


Il faut aussi conserver en mémoire que l’École n’échappe pas au contexte social de son époque.


Ceci étant dit, les conditions de la réussite des élèves dépendent bien entendu aussi de l’organisation et du fonctionnement du Système Éducatif et l’École a pour mission de proposer des formes variées de réussite. 

Avec l’aide d’intervenants compétents, des partenaires invités, des parents et du bon sens de chacun, il sera donc proposé de réfléchir et de débattre sur

- la notion de « pédagogie » et les innovations pédagogiques porteuses d’avenir

- la difficulté scolaire : tous les élèves y sont à un moment ou à un autre, confrontés. Comment y faire face ensemble ?

(sans oublier l’enfant et le jeune et la notion de bien-être et de bienveillance, la responsabilité de chacun des acteurs et notamment celle de l’Etat)

 

Nous connaissons les difficultés de la tâche d’enseigner ou d’être parent.  

 

La réussite de tous les élèves, est-ce une utopie, un défi, une réalité accessible ?


Nous essayerons de répondre à cette question par la réflexion et la connaissance et pour tenter d’avancer des propositions concrètes.


Patrick PATTE

Secrétaire Général de la FCPE Nord

Partager cet article
Repost0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 16:27

...L’ELECTION DU BUREAU  

2congres2011

Pour faire suite à son CONGRES, le conseil d’administration départemental de la FCPE Nord s’est réuni samedi 21 mai 2011 à LOMME pour élire son Bureau.

Les anciens et les nouveaux administrateurs ont choisi la CONTINUITE pour désigner le bureau qui anime la fédération.

CA-1.jpg L’Equipe du Conseil d’administration du 21 mai 2011 au travail

  

Ont été réélus

 

Président : Hachemi SALHI

Vice-Présidents : Marie DAUCHIE, Frédéric Grutzner, Christian Villain, Laurence ZADERATZKY

Secrétaire général : Patrick PATTE

Secrétaire général adjoint : Olivier DUTOUR

 

Trésorière : Anne MIKOLAJCZAK

Trésorière adjointe : Sandrine CATHELAIN

 

CONGRES NATIONAL A NANCY

 

Au CONGRES NATIONAL qui s’est tenu à NANCY les 11, 12 et 13 juin derniers, la FCPE Nord avait envoyé une délégation.

 montage-NANCY-Phot.jpg

 

Les membres de la délégation que l’on peut voir ici en action, ont fait entendre les points de vue, avis et propositions de la FCPE Nord sur les différents rapports et le projet éducatif sur lequel la fédération départementale avait travaillé tant au niveau de son Conseil d’administration (pendant plusieurs mois) que dans les secteurs.

Ce fut le thème de travail du dernier CONGRES départemental du mois de mai.

 

Olivier DUTOUR a été élu administrateur national pour 3 années.

Félicitations et courage à celui qui aura comme lourde tâche de participer aux travaux de la FCPE Nationale et d’y faire aussi entendre les avis et propositions constructives du Nord.

  

 

L’idée du COMITE DE SALUT PUBLIC initié par la FCPE Nord a fait son chemin. Après avoir été reprise au niveau académique, elle est maintenant relayée au niveau national :

 

Jean Jacques HAZAN, Président de la FCPE Nationale dans le Café Pédagogique du 14 juin 2011 :

« …nous constituons des comités de salut public locaux, à l'image de ce qui se fait dans le Nord-Pas-de-Calais, réunissant élus, associations, parents pour mobiliser pour l'école. Avec eux on va mobiliser l'opinion. »

 

Rappel : LANCEMENT DU COMITE DE SALUT PUBLIC (sur notre blog)

       http://fcpenord.over-blog.com/18-index.html

 

 

Partager cet article
Repost0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 12:47

LogoblogFCPE59.jpgLe 65ème congrès départemental de la FCPE du Nord s’est tenu le 14 MAI 2011 à DENAIN.

 

Sandrine CATHELAIN, Administratrice du secteur qui avait coordonné avec bonheur l’organisation sur place, a accueilli chaleureusement les congressistes et a remercié la municipalité de DENAIN de l’accueil fait à la FCPE Nord par la commune pour accueillir ce congrès.       

 

1congres2011.jpg

Hachemi SALHI, Président de la FCPE Nord, après avoir excusé la municipalité qui se réunissait suite au décès de Patrick ROY, Maire de DENAIN, a rendu hommage à ce dernier et à Camille, 10 ans, de la ville d’Herlies, tuée lors de l’attentat de Marrakech. Il proposa une minute de silence à leur mémoire.

Le président a ensuite brossé le contexte de la bataille menée par la FCPE dans le Nord pour que nos enfants puissent travailler dans de bonnes conditions à la rentrée prochaine.

« Les élèves du Nord doivent bénéficier d’un traitement scolaire adapté, en particulier dans un contexte socio-économique départemental et régional, sanitaire, scolaire et éducatif dégradé, et aggravé par les fermetures de classes et les suppressions de postes d’enseignants, d’administratifs et de personnel spécialisé (infirmières, médecins scolaires, assistantes sociales, conseillers d’orientation psychologues, AVS/EVS…) et d’encadrement. »

 

Patrick PATTE, Secrétaire Général, a ensuite détaillé le rapport moral et d’activité de la fédération. L’année scolaire, riche en évènements et actions a été un moment important de concrétisation de la défense des valeurs défendues par la FCPE :

-          la gratuité,

-          l’égalité, l’équité,

-          la laïcité et l’exigence de la mixité sociale qui en est l’expression à l’école,

-          la santé et le rythme de vie des enfants et des jeunes,  

-          la coéducation qui se définit comme une démarche d’éducation partagée entre les familles et l’école et dont les parents sont les premiers acteurs,

-          les droits de l’enfant ou de l’adolescent, considéré comme un être global qu’il faut situer au centre du système éducatif, droits qu’il faut respecter et faire respecter en tous lieux (Convention Internationale des droits de l'Enfant)

 

Cela a été l’occasion de montrer que la nouvelle équipe issue du congrès  2009 poursuivait, tout en innovant, sa tâche dans la continuité des principes qui ont toujours présidé aux actes de la FCPE Nord.

Les activités menées ont toujours, en somme, le même objectif fondamental : le devenir du jeune pour qu’il puisse être un adulte, acteur autonome, libre de ses choix.

 

Le rapport d’activité a ensuite été passé en revue.

Travail au sein du Comité régional et notamment la journée d’étude sur le « Numérique à l’école » à Libercourt le 9 avril dernier : Issu d’une idée proposée par la fédération du Nord, ce projet est devenu inter départemental. « Il convenait que la FCPE ait une réflexion sur le sujet et des propositions alors que la Région -qui a participé à la journée- va investir dans le numérique et met en place un Espace Numérique de Travail régional que nous avons pu tester pour l’occasion. »

 

Ensuite les multiples relations avec les institutions ont été détaillées :

Conseil Général du Nord, Conseil Régional, Rectorat de l’Académie de Lille, Inspection Académique du Nord.

La FCPE Nord a réaffirmé sa volonté de travailler dans la concertation pour construire. Sa présence dans les représentations de multiples commissions ou réunions a été sans faille pour les actions politiques importantes à mener. Elle a fait des propositions au rectorat. Malheureusement il faut bien constater que certaines de nos propositions n’ont, à ce jour, toujours pas de réponses : le bilan quantitatif et qualitatif du remplacement des enseignants absents, de l’accompagnement personnalisé en seconde, de la réforme du lycée, sur la scolarisation des enfants handicapés et l’enseignement adapté.

 

Un développement important de la communication et de l’information en direction des parents a été un axe fort de cette année scolaire.

La formation des adhérents, la réflexion sur des sujets incontournables (rythmes, projet éducatif) ont été des points forts de l’activité.

 

Ont été également abordés :

- les travaux du Conseil d’Administration et des administrateurs de secteur,

- le lien avec les conseils locaux renforcé dans l’action : La FCPE Nord a épaulé et appelé les conseils locaux à consolider et à poursuivre les actions entamées pour exiger que l’on revoie à la hausse les dotations horaires et les moyens.

 

Les prises de positions ont été nombreuses :

les rythmes de vie de l’enfant et les rythmes scolaires, le non-remplacement des professeurs absents, le budget de l’éducation nationale,  le décrochage scolaire, la réforme du lycée, la formation des maîtres, les moyens dans les établissements… 

Enfin il a été réaffirmé une fois de plus, comme l’année dernière, la vigilance à venir qui doit se faire sentir sur les conditions d’accueil et d’enseignement de nos enfants : 

- l’équilibre de la vie et la santé des élèves et notamment en rapport avec les emplois du temps scolaire

- la relation enseignants/enseignés

 

Le rapport moral et d’activité a été adopté à l’unanimité.

2congres2011.jpg 3congres2011.jpg

Le rapport financier, présenté par Anne MIKOLAJCZAK, trésorière, a été l’occasion de constater la saine gestion de l’association départementale. Après le rapport des trois commissaires aux comptes, il a été adopté à l’unanimité ainsi que les trois résolutions financières dont celle donnant quitus au conseil d’administration sur sa gestion et celle relative au taux de la cotisation pour la rentrée prochaine.

 

La motion d’orientation présentée par Hachemi SALHI, Président a été adoptée à l’unanimité.

Le président a rappelé que « Les parents d’élèves du Nord exigent des mesures justes pour optimiser les chances de réussite scolaire et de développement personnel de leurs enfants et une préparation équitable de leur avenir professionnel et citoyen. » « Nous nous heurtons à un mur (au niveau du rectorat), une feuille de route idéologique écrite à l’avance et calculée pour être appliquée aveuglément, sournoisement. »

 

La FCPE Nord ne laissera pas brader l’avenir des enfants et élèves du nord.

Hachemi SALHI a rappelé la création d’un Comité de Salut Public pour l’école publique dans la région Nord/Pas-de-Calais qui a vu le jour officiellement le 3 mai à 13 heures. La FCPE du Nord, à l’initiative de ce comité, a été rejointe par la FCPE du Pas-de-Calais. Les deux fédérations ont appelé ensemble les élus politiques républicains : maires , adjoints, conseillers généraux, communautaires et régionaux ainsi que les députés, députés européens et sénateurs à rejoindre le Comité de Salut pour peser politiquement et infléchir une politique scolaire académique néfaste à la réussite de nos enfants.

Cet appel est bien entendu élargi à l’ensemble des acteurs de la communauté scolaire, aux associations laïques et républicaines d’éducation populaire et de progrès ainsi qu’à toutes les bonnes volontés progressistes qu’elles soient individuelles ou collectives.

 

Onze nouveaux administrateurs élus rejoignent l’équipe départementale :

Miloud BELHAMITI, Fazili BEN ALI, Paula DE JESUS, Christine FKYERAT, Jean-Yves GUEANT, Frédéric HELINSKI, Yasmina MACQ, Corinne MASSE, Tabia MAYNOU, Philippe PASSEREL, Edith TRITSCH

 3-ateliers-congres-2011.jpg

 

La dernière partie du congrès était consacrée à des travaux en 3 ateliers de réflexion organisés par Laurence ZADERATSKY, vice-présidente et animés par les membres du bureau sur le projet éducatif de la FCPE : Laïcité, co-éducation et imaginons l’école de demain.

Un résumé des conclusions a été envoyé à la FCPE nationale en tant que nouvelle participation à la rédaction du projet. Rappelons que des réunions décentralisées avaient déjà permis un premier apport à la rédaction nationale.

 

Il a été annoncé également la candidature d’Olivier DUTOUR, secrétaire général adjoint, à un poste d’administrateur national au prochain congrès de la FCPE à Nancy, le Nord souhaitant apporter son effort à la réflexion et au travail national dans un cadre constructif.

 

Enfin, un hommage a été rendu aux administrateurs sortants qui durant de nombreuses années ont travaillé au sein du Conseil d’administration de la FCPE Nord : Odile Bazin, Pierre Burgnies, Laurence Carbonneaux, Mickaël Cauchois, Marie-Sylvie Laigle, Anne Lambrecht, Jean-Marc Lemahieu.

Partager cet article
Repost0
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 15:53

!cid image001 jpg@01CA9834

Le Comité Régional FCPE Nord/Pas-de-Calais organise 

SAMEDI 9 AVRIL 2011 à LIBERCOURT (de 8h30 à 17h)

salle Claude Meurant - Bd Faidherbe

 

AU PROGRAMME

 

Accueil dès 8h30,

 

                        Daniel MACIEJASZ, Maire de Libercourt ou de son représentant

                        Jean-Louis DUPUIS, Président Comité Régional FCPE

                        Patrick PATTE, Secrétaire Général Comité Régional FCPE

                        Jean-Marie ALEXANDRE, Vice-Président du Conseil Régional Nord/Pas-de-Calais

                                                                            

A partir de 9 h, TABLES RONDES

 

Questionnements et réflexions autour des tables rondes animées par Marc DROUET, journaliste

 

§         Table ronde 1 de 9h à 10h45 :

Quelles utilisations (pédagogiques, outils de communication,…) du numérique dans les établissements scolaires ? - Quels projets pour la Région, le Département, l’Inspection Académique autour de ces utilisations ?

Martine PAVOT, Directrice Générale Adjointe Education Lycée au Conseil Régional

Emmanuelle JACQUIER, Inspectrice de l’Education Nationale Valenciennes Escaudain

Jean-Louis FOLLET, enseignant, référent ENT

Alexis LUCAS, formateur académique pour les TICE et enseignant

 

§         Table ronde 2 de 10h45 à 12h30 :

Quelle formation des enseignants à l’utilisation du numérique pour une pédagogie adaptée aux élèves ?

Sébastien HACHE, chargé de communication SESAMATH

Jean-Yves JEANNAS, enseignant au CNAM

Madame HAVEZ, Proviseur Adjoint du Lycée Diderot de Carvin

Alexis LUCAS, formateur académique pour les TICE et enseignant

François JARRAUD, rédacteur en chef Café Pédagogique (sous réserve)

 

REPAS et PAUSE

 

§         Table ronde 3 de 14h à 15h :

A terme, l'utilisation du numérique dans les établissements scolaires condamne-t-elle celle des manuels ? Que deviennent les bourses aux livres ? De quelle manière les conseils locaux seront-ils associés au "livre numérique" ?

Christian VILLAIN, responsable Bourse aux Livres au lycée de Sin le Noble

Hervé MAYOLLE, parent

Alexis LUCAS, formateur académique pour les TICE et enseignant

Pascale GELBART, représentante du Syndicat national de l’Édition (sous réserve)

 

§         Table ronde 4 de 15h à 16h :

Le travail numérique avec l’élève : quels outils ? Quelle pédagogie ? Quel accompagnement des parents ?

Emmanuelle JACQUIER, Inspectrice de l’Education Nationale Valenciennes Escaudain

Toufike MOHAMED, Président du CLIF (Confédération des Lycéens Indépendants de France)

Antoine et Jérémy, lycéens

Alexis LUCAS, formateur académique pour les TICE et enseignant

Véronique VANHAESEBROUCK, Cahiers pédagogiques

 

§         Table ronde 5 de 16h à 17h :

Réflexion sur l’élève et les réseaux sociaux (Facebook et autres Twitter…)

Guillaume HALFORT, élève

Philippe ZANELLI, Capitaine de gendarmerie Nord/Pas-de-Calais

Alexis LUCAS, formateur académique pour les TICE et enseignant

Véronique VANHAESEBROUCK, Cahiers pédagogiques

 

La SYNTHESE de la journée par Jean–Jacques HAZAN, Président National de la FCPE.

 

Clôture de la journée par Hachemi SALHI, Président de la FCPE du Nord

 

Des ATELIERS NUMÉRIQUES sont mis à la disposition de tous TOUTE LA JOURNEE (encadrés et animés par la Maison Régionale X2000, Flandre Littoral) afin que chacun puisse s’essayer aux nouvelles technologies :

-          Qu’est-ce qu’un Espace Numérique de Travail (ENT) pour les élèves et les parents ?

-          Les logiciels libres et gratuits

Partager cet article
Repost0
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 15:48

Dans les mois et les années qui viennent, la Région Nord/Pas-de-Calais doit doter progressivement les élèves de lycée d'ordinateurs, les collèges se verront aussi concernés.

Pour faire le point et réfléchir sur le développement des outils numériques,

 

le Comité Régional FCPE Nord/Pas-de-Calais invite tous les parents pour une JOURNEE D'ETUDE sur l’ECOLE NUMERIQUE :

 

« L’école numérique dans tous ses états... »

 

le SAMEDI 9 AVRIL 2011 à LIBERCOURT (toute la journée)

 

Accueil dès 8h30, puis large échange entre les acteurs institutionnels (Région, Département, Académie), et aussi avec les parents, les élèves et les enseignants.

 

Avec la participation

des représentants du Conseil régional, des Conseils généraux, du Rectorat et des Inspections académiques, d’experts du numérique, de la gendarmerie, de chefs d’établissements, enseignants, élèves, éditeurs, du Café Pédagogique, des Cahiers pédagogiques, du Forum des enseignants innovants…

 

 

Questionnements et réflexions autour des tables rondes animées par Marc DROUET 

 

§         Table ronde 1 de 9h à 10h45 : « Quelles utilisations (pédagogiques, outils de communication,…) du numérique dans les établissements scolaires ? - Quels projets pour la Région, le Département, l’Inspection Académique autour de ces utilisations ? »

 

§         Table ronde 2 de 10h45 à 12h30 : « Quelle formation des enseignants à l’utilisation du numérique pour une pédagogie adaptée aux élèves ? »

 

§         Table ronde 3 de 14h à 15h : « A terme, l'utilisation du numérique dans les établissements scolaires condamne-t-elle celle des manuels ? Que deviennent les bourses aux livres ? De quelle manière les conseils locaux seront-ils associés au "livre numérique" ? »

 

§         Table ronde 4 de 15h à 16h :  « Le travail numérique avec l’élève : quels outils ? Quelle pédagogie ? Quel accompagnement des parents ?»

 

§         Table ronde 5 de 16h à 17h : « Réflexion sur l’élève et les réseaux sociaux. (Facebook et autres Twitter…) »

 

 

Un espace numérique animé par la Maison régionale X2000 Flandre Littoral fonctionnera toute la journée avec des ateliers pour présenter et tester les nouvelles technologies.

 

Chaque table ronde sera aussi l’occasion d’échanges avec la salle et les invités  à cette journée et donc les parents, enseignants, organisations syndicales, élèves, …

 

 

Cette journée d’information est destinée à tous les parents des écoles, collèges et lycées qui s’intéressent au sujet et pas seulement aux responsables des associations et aussi aux enseignants et aux élèves.

 

Pour vous inscrire :

 

FCPE59 Fédération Laïque des Conseils de Parents d'Élèves du Nord !cid image001 jpg@01CA9834

111 avenue de la République – BP 90253 - 59462 LOMME Cedex

Tél. 03 20 17 09 40 - Fax 03 20 17 09 41

Mail parents@fcpe59.com

Partager cet article
Repost0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 15:39

 « En 1792, la République était en danger, aujourd'hui, c'est l'école qui est en danger », Hachemi SALHI, Président de la FCPE Nord.

 

La mobilisation importante que l’on constate pour que nos enfants aient les moyens de travailler dans de bonnes conditions à la rentrée prochaine montre qu’il faut continuer de fédérer et poursuivre la coordination pour proposer et agir de manière constructive.

  Hachemi.jpg

C’est pourquoi, hier, lors du PIQUE NIQUE REPUBLICAIN mensuel pour l’EDUCATION de la FCPE Nord, le président Hachemi SALHI a annoncé la mise en place prochaine du COMITE DE SALUT PUBLIC pour L’EDUCATION qu’il souhaite académique.

L’objectif est de rassembler toutes les forces vives de la région Nord/Pas–de–Calais qui sont en désaccord avec la CASSE programmée par le gouvernement du service public de l’éducation dont sont et seront en premier chef victimes les élèves de l’académie de LILLE.

 

Exposé des motifs

L’académie de Lille est une « STAR » (« ACADEMY ») en matière de suppressions de postes (enseignants, administratifs, personnel médico-social, personnel d’encadrement, EVS/AVS-éducateurs et assistants de vie scolaire pour les élèves handicapés).

L’académie de Lille bat le record des suppressions de postes (enseignants, RASED, administratifs, infirmiers, conseillers d’orientation psychologues…), en chiffres cumulés au cours de ces dernières années. L’hécatombe continue.

Elle a un record national, cette année, de 865 emplois scolaires en moins, (10% du total France Métropolitaine) :

- 1er degré : 336 postes sur 3367 en France, (1er rang) : 10 %

- 2nd degré : 470 postes sur 4800 en France, (3ème rang après les académies de Nancy Metz -524, et Versailles - 493)   (pour 3776 élèves en plus dans l’académie)

- Emplois administratifs : 59 postes sur 200 (1er rang)

Ces suppressions de postes se cumulent d’année scolaire en année scolaire et désorganisent le fonctionnement quotidien de la scolarité des élèves, collégiens et lycéens du Nord et du Pas-de-Calais.

 

Les dotations scolaires et éducatives amputées s’ajoutent aux nombreux handicaps socioéconomiques, de revenus, et de santé que cumule tristement notre région. Nous y reviendrons.

Nos deux « performances régionales » :

- Taux de réussite au bac pro : 76,6% en région Nord/Pas-de-Calais contre 76,2% au niveau national

- Ecole maternelle : taux de scolarisation d’environ 43 % contre 30 % au niveau national

sont désormais menacées par :

- les fermetures de sections dans certains Lycées Professionnels

- les jardins d’éveil (payants) en remplacement de la maternelle à 2 ans

 photo1.JPG

Les acteurs de la communauté scolaire sont indignés

Le mécontentement est généralisé à l’ensemble des acteurs de la communauté scolaire : enseignants, élèves, parents d’élèves, chefs d’établissements, membres élus des conseils d’écoles et d’administration des collèges et lycées, inspecteurs…

Depuis plusieurs mois, chacun a pu le constater dans les médias et dans notre blog :

La mobilisation contre la suppression des postes pour la rentrée scolaire 2010/2011 n’a jamais été aussi importante, cohérente et convergente : élèves, enseignants, parents d’élèves, stagiaires, conseillers d’orientation…  

 

Des élus politiques s’inquiètent :

Le conseil municipal de Lille a voté un moratoire des suppressions de postes.

Le conseil régional a voté une motion contre les suppressions de postes et pour des dotations de fonctionnement pédagogique dignes de ce nom

Tous les clignotants sont au rouge, OUI L’ECOLE EST EN DANGER DANS LA REGION NORD-PAS DE CALAIS

 

L’indignation est collective, nous ne voulons pas que l’avenir de nos enfants soit hypothéqué, nous voulons que les injustices scolaires faites au Nord et au Pas-de-Calais cessent de suite, ce qui légitime la création du comité de salut public pour l’école, Force d’étude et de proposition pour construire l’avenir.

 

La FCPE va donc appeler prochainement à la constitution de ce Comité auprès de tous les organismes se préoccupant d’éducation, les associations d’éducation populaire, les syndicats d’enseignants et de personnels de l’éducation nationale.

Les élus politiques qui veulent construire l’avenir seront invités à rejoindre et à soutenir le comité de salut public pour peser politiquement et infléchir une politique scolaire académique néfaste à la réussite de nos enfants.

 

Au sein de ce comité de salut public, un groupe de travail veillera à rechercher avec les services du rectorat (pour les lycées généraux et professionnels) et ceux de l’Inspection académique (pour les écoles et les collèges) les solutions concrètes pour l’amélioration de la scolarité des enfants du Nord.

 photo2.JPG

Par exemple :

Le remplacement des professeurs absents

La stabilité des équipes pédagogiques

L’accueil des élèves handicapés

Les classes à effectifs réduits pour l’enseignement des langues vivantes.

Etc…

 

Les parents d’élèves veulent rester acteurs de la réussite scolaire de leurs enfants et de leur développement personnel !

 

Pour la FCPE Nord

Patrick PATTE

Secrétaire Général

 

Partager cet article
Repost0